Guidance Tarot pour la semaine du 19 au 25 février 2018

Une semaine sans aspect majeur particulier en astrologie mais qui clôture une période agitée, épuisante physiquement et moralement. La faute à l’éclipse solaire partielle du 15 février qui escortait la Nouvelle Lune et a obligé à remuer des eaux troubles et examiner les parts d’ombres de situations ou d’individus.

Cette introspection a réactivé les prises de conscience déjà émergentes auparavant mais que certains avaient remisé car trop dérangeantes. Ce questionnement perdure car il mène à la recherche du véritable Soi. Ce cheminement n’est pas anodin car il va conditionner des actions, des postures et forcément impacter notre vie quotidienne.

Guidance du 19 au 25 février 2018La carte d’énergie de l’Oracle des Animaux Sacrés est Ganesh

Ganesh est une énergie plutôt libératrice qui donne intelligence et sagesse et dote de prospérité, abondance et succès. Il élimine aussi les obstacles matériels et physiques. Le message que je reçois est « tire leçon des expériences passées et regarde les signes« . Tout un programme mais qui est bienvenu quand on ne s’y retrouve plus.

Guidance du 19 au 25 février 2018 2Domaine de la Vie Quotidienne: The Paranormal du Tarot Beautiful Creatures

Comme vous pouvez le voir, la carte est sortie inversée. Dans cette position, elle parle de l’influence de l’entourage qui se mêle de ce qui ne le regarde pas, à moins que ce soit nous qui nous impliquions dans un domaine où nous n’avons rien à faire. Tout cela accentue l’impression de confusion, de situations embrouillées que peuvent ressentir certains. Le mieux serait, dans un tel contexte, de rester à l’écart, de ne pas trop en dire et d’éviter soit de donner son avis, soit de demander aux uns et aux autres ce qu’ils pensent de telle situation.

Guidance du 19 au 25 février 2018 1Domaine Matériel et Financier: You are One

L’énergie de cette carte fait écho à celle des dernières semaines et notamment de l’éclipse solaire partielle. Il s’agit de se demander si l’on gagne sa vie en étant en accord avec soi-même. C’est une problématique qui ressort de plus en plus dans la période de transmutation que nous vivons depuis quelques années et qui pourrait se résumer ainsi:  » Est-ce que mon activité et les revenus qu’elle engendre sont en accord avec mon éthique? Avec mes aspirations profondes? Et si je ne faisais que ce qu’on attend de moi, finalement?  »

Et il en découle tout naturellement la question suivante: « Comment faire pour tomber le masque? »

Guidance du 19 au 25 février 2018 4Domaine Relationnel: 3 de Bâton

Le 3 de Bâton est une lame qui parle d’une envie de changement, très concrète. Mais il faut encore un peu de patience. Certains peuvent avoir des attentes vis-à-vis de leur entourage professionnel, amical, familial ou amoureux. Le Trois de Bâton favorise les démarches, les pourparlers, mais demande de ne pas brusquer un passage à l’action qui semble plutôt bien enclenché.

Guidance du 19 au 25 février 2018 3Domaine Développement Personnel: 8 de Coupe

Le 8 de Coupe représente le fait de s’éloigner d’une situation ou d’une personne qui ne comble pas ou plus afin de l’améliorer. Bien sûr, on s’interroge sur la capacité à le faire. Mais ce qui me parle d’avantage est « Qu’est-ce que je recherche vraiment? Vais-je le trouver ailleurs ou au fond de moi? »

S’éloigner peut avoir des conséquences graves. C’est pourquoi il est important de réfléchir à son véritable besoin. Ne peut-il être comblé par soi-même? On en revient à la quête du Soi, initié par la Nouvelle Lune.

Guidance du 19 au 25 février 2018 5La carte Conseil de la semaine est issue du Shamanic Medicine Oracle Cards: Dreamweaver

Cette carte parle des rêves, porteurs de messages auxquels il convient de porter attention. Ces rêves éclairent des pans de notre subconscients et permettent d’approfondir notre travail d’introspection. Cette période d’éclipse, même partielle, devrait être très riche en rêves remplis de symboles forts. L’idéal serait d’avoir un petit carnet à son chevet pour les noter au réveil afin d’y réfléchir.

Je vous souhaite une excellente semaine.

Pour une consultation personnalisée, c’est ICI

Publicités

Guidance Tarot pour la semaine du 12 au 18 février 2018

Bonjour à toutes et à tous.

J’espère que vous avez passé une bonne semaine. Normalement, les énergies s’apaisent et la forme physique revient, tout doucement.

La semaine qui s’annonce est marqué par la Nouvelle Lune qui arrivera le 15 février prochain. Elle sera dans le signe du Verseau et accompagnée d’une éclipse solaire partielle.

Cette Nouvelle Lune nous apporte deux types d’énergies. D’une part, le Verseau qui est un signe d’Air, favorise l’envie de nouveauté et de nourrir sa curiosité. Ce sera donc une période favorable pour réfléchir ou lancer de nouveaux projets, quel que soit le domaine. D’autre part, l’éclipse solaire partielle a pour conséquence de nous obliger a plonger dans l’intériorité d’une partie de notre vie et à rechercher les raisons profondes qui nous poussent dans une direction qui ne nous convient pas forcément.

Guidance du 12 au 18 février 2018 1La carte d’énergie du Botanical Inspirations qui nous accompagne cette semaine est le Venice Mallow.

Son message nous invite à chercher la beauté cachée en toutes choses. Alors oui, ce n’est pas facile à mettre en place quand tout va de travers. Mais c’est justement en se raccrochant à ces petites parcelles d’optimisme volontaire que l’on agit sur les vibrations énergétiques. Pour résumer, disons que le noir attire le noir alors que si on y met des pointes de couleur rose, on obtiendra une nuance plus douce, moins austère.

Guidance du 12 au 18 février 2018Avec le Tarot de Marseille de Nikki de St Phalle, on obtient la lame du Diable.

L’énergie de cette arcane peut parler sur plusieurs plans:

  • On a envie de profiter de la vie et de tous ses plaisirs matériels
  • On a envie de se mettre en avant, d’être égoïste (et ça fait du bien)
  • On élabore des stratégies pour régler des situations, éviter des difficultés
  • Pour certains, je ressens comme un désir de revanche, de rattraper le temps perdu, de se libérer de contraintes qui empêchaient de profiter pleinement de la vie

Guidance du 12 au 18 février 2018 2Vie quotidienne avec le ETA Tarot: le 6 de Coupe

C’est une énergie douce et équilibrée, bien en accord avec le message de la Venice Mallow. Le 6 de Coupe a une capacité d’émerveillement, un peu comme celle des enfants. Avec cette carte là, on se prend à rêver à la vie idéale, parfois idéalisée. On n’est pas dans une énergie d’action mais d’émotions. Cette carte va surtout parler à ceux et celles qui sont en plein changement de vie ou qui y aspireraient. Elle nous parle d’espérances et de rêves. Heureusement, le côté pragmatique du Diable permet de garder le sens des réalités.

Guidance du 12 au 18 février 2018 3Domaine matériel, financier et administratif: la Lune

L’énergie rêveuse et introvertie de la Lune s’accorde bien avec celle du 6 de Coupe. Mais cette arcane majeure est également un symbole d’évolution. Celle-ci étant intérieure, on ‘a donc pas, pendant cette semaine, d’acte significatif. En fait, la Lune agira surtout sur les personnes qui souhaitent modifier leur activité professionnelle afin que celle-ci soit plus en accord avec leurs missions de vie, leurs valeurs, leurs aspirations profondes. La Lune permet donc un vrai travail d’introspection sur ce point, grâce notamment à l’éclipse solaire partielle du 15 février, et le Diable en énergie générale permet de se poser les bonnes questions:

« Suis-je encore à ma place dans cette activité? »

« Que dois-je faire concrètement pour évoluer vers quelque chose qui me corresponde mieux? »

« Qu’est-ce qui m’empêche de passer à l’action, d’effectuer ce changement? »

« Comment faire d’un rêve une réalité? »

Guidance du 12 au 18 février 2018 5Domaine relationnel: la Roue de Fortune

Une seconde arcane majeure dans ce tirage. La Roue n’est pas une arcane stable mais ses interprétations sont multiples et son champ d’action, très large. Donc, en fonction de votre problématique, ça pourra être:

  • un changement avec la possibilité d’une rencontre imprévue
  • une page qui se tourne, mettre fin à une relation
  • une période d’incertitude, d’hésitation, un pas en avant, deux pas en arrière
  • manque d’envie d’approfondir, on reste dans le superficiel
  • histoire sans lendemain

Pour la Saint-Valentin, je n’en sais rien, je n’aime pas cette fête que j’associe aux roses rouges fanées distribuées pour l’occasion dans les halls d’hôtel. Mais ce n’est pas une semaine propice aux demandes en mariage, l’un des deux risquerait de revenir sur sa promesse…

Guidance du 12 au 18 février 2018 4Développement personnel: le 5 de Coupe inversé

Avec cette carte, il est de temps de mettre fin au syndrome Caliméro qui caractérise généralement la blessure d’abandon. Là aussi, nous sommes en présence d’un travail d’introspection favorisé par l’éclipse solaire partielle. La blessure d’abandon ou ressentie comme telle résulte souvent d’un manque de confiance en soi dont les causes peuvent être multiples. Elle peut prendre différentes formes: on se sent peu valorisé, mis de côté, voire trahi. Si tel est le cas, c’est le moment de se poser les bonnes questions:

«  Quelles sont les raisons objectives qui me font ressentir cela? »

« Y a ‘il une raison plus profonde que je n’ose pas m’avouer? »

Guidance du 12 au 18 février 2018 6On conclut cette Guidance avec l’Oracle of Visions – carte 8

Cette carte représente un Alchimiste sur le point de réussir dans son entreprise. Son message est de ne jamais perdre de vue ses buts, ses objectifs ou ses rêves… La Nouvelle Lune est justement le moment de poser ses intentions. À vos plumes!

Très bonne semaine.

 

 

 

 

Guidance Tarot pour la semaine du 5 au 11 février 2018

Une semaine sans influence astrologique particulière mais qui continue, avec moins de dureté toutefois, à nous obliger à avancer, trancher, évoluer. L’énergie sera moins lourde car des évidences sont mises en lumière et bien intégrées, ce qui facilite la prise de décision et surtout, la tenue du cap. Toutefois, les précédentes poussées étaient tellement fortes qu’il était impossible d’y résister sous peine de se sentir enfermé et balloté à contre-courant.

Il s’agit en fait de nous aider à révéler notre propre nature, à ôter couche après couche tout ce qui nous dessert, nous freine ou nous emprisonne. Le processus a pris plusieurs années pour certains avec parfois de gros coups d’accélérateur. Le dernier a été costaud car il n’y a pas de temps à perdre. 2019 sera une année 3, nombre de l’expansion et pour cela, il faut se débarrasser du superflu.

Guidance 5 février au 11 février 2018La carte d’énergie – conseil de cette semaine est celle de l’Alouette.

Cette carte attire notre attention sur l’importance de la parole et des mots choisis. Pourquoi? Parce que ceux-ci ont une résonance vibratoire, comme toute onde qui se propage. Faire attention aux mots justes. Avoir une parole claire en toute circonstances. Cela peut influer sur:

  • vos relations avec autrui (envenimer ou désamorcer un conflit, faire passer ou pas une idée, ouvrir ou fermer le dialogue)
  • la Loi de l’Attraction ( attention à l’impact négatif de propos tels que « je n’ai jamais de chance », « ce n’est pas pour moi », ça n’arrive qu’à moi »)

De même, il est important d’identifier précisément nos besoins, no attentes, nos doutes et nos craintes afin de savoir exactement et avec précision comment agir.

Guidance 5 février au 11 février 2018 1L’énergie apportée par le Tarot de Marseille est celle du 2 d’Épée.

Le 2 d’Épée nous parle:

  • de choix à faire
  • de deux conceptions qui s’affrontent
  • d’un débat d’idées

D’où l’importance de l’Alouette.

Avec cette carte, il est nécessaire d’avoir les idées claires. « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement ». La dualité peut être avec nous-mêmes (choix à faire) ou avec un tiers. Quoi qu’il en soit, nos pensées et nos propos conditionnent nos actes, donc vigilance.

Guidance 5 février au 11 février 2018 3Domaine de la Vie Quotidienne avec le Pagan Otherworlds Tarot: le Soleil

Déjà, on peut espérer une météo plus clémente! Sinon, cette merveilleuse lame majeure apporte une note chaleureuse bienvenue. En effet, le Soleil parle de:

  • situations qui s’éclaircissent
  • créativité encouragée: envie de beau, de redécorer
  • projets à longs termes autour de la famille, tels que le déménagement, faire un enfant

Les mots qui me viennent sont ABONDANCE, GÉNÉROSITÉ, BIEN-ÊTRE et surtout CLARTÉ.

Guidance 5 février au 11 février 2018 2Domaine Financier et Administratif: le 2 de Coupe inversé

L’énergie du 2 de Coupe inversé indique qu’on n’est plus en accord avec ses aspirations, ses valeurs ou ses principes. Cela peut impacter le domaine professionnel et pourrait ainsi nécessiter un choix à faire. Le Soleil donne l’énergie nécessaire pour aborder ce questionnement avec confiance et l’Alouette permet de poser les mots justes sur les attentes mais aussi les conséquences d’une telle prise de conscience.

Guidance 5 février au 11 février 2018 5Domaine relationnel: la Justice

L’énergie de la Justice est dans la continuité de celle de la dernière Pleine Lune assortie de son éclipse qui nous demandait de voir la réalité bien en face et sans fard. Elle est aussi dans la dualité du 2 de Coupe puisqu’il s’agit d’équilibrer les deux plateaux de la balance.

La Justice parle donc de lucidité (aidée par le Soleil) et de trancher une situation. L’idée générale est de remettre de l’ordre dans une relation personnelle ou professionnelle qui péchait par manque ou excès. Très concrètement, la Justice peut parler d’engagement (mariage, pacs, contrat d’association, transaction) ou de rupture (divorce, licenciement, séparation d’associés). Quel que soit le domaine, la relation était déséquilibrée et il convenait d’y remédier, en unissant ou en dissociant.

Guidance 5 février au 11 février 2018 4Développement personnel: la Tempérance inversée

Si la Tempérance est inversée, c’est que certains d’entre nous ont besoin de travailler sur les valeurs qu’elle apporte: équilibre (encore! Et notez que les deux cruches répondent aux plateaux de la balance de la Justice), modération et surtout évolution, passage d’un état à un autre.

En fait l’énergie de la Justice et les actions qu’elle demande de poser sont alimentées par la Tempérance. Si nous sommes bloqués dans notre évolution, c’est que nous sommes dans une situation ou dans une posture qui la freine: soit parce que la situation n’a plus rien à donner mais nous nous entêtons à y demeurer, soit parce que notre posture nous met des barrières que nous craignons d’ouvrir pour diverses raisons. Donc, à nous d’accepter ce qui est.

Guidance 5 février au 11 février 2018 6Le Message de l’Oracle Guérir avec les Anges de la Nature

Laisser de côté peurs et anxiétés pour écouter son intuition et entendre les messages des Guides, ceux-ci pouvant prendre diverses formes: lecture, conversation inopinées, chanson, message publicitaires… À vous de voir!

Très bonne semaine à tous!

Guidance Tarot pour la semaine du 29 janvier au 4 février 2018

Voici une semaine qui n’est pas anodine puisque qu’elle sera marquée par deux temps forts et quasi simultanés.

D’une part, la Pleine Lune le mercredi 31 janvier qui sera en éclipse totale, comme au mois d’août 2017. Les éclipses lunaires sont toujours des moments particuliers à vivre car ils font ressortir de l’ombre des émotions anciennes, des vieilles peurs, des situations passées et cela peut provoquer un désordre intérieur assez désagréable, voire déstabilisant. Pourquoi? Parce que certains n’ont pas complètement réglé les blocages et les peurs ou les croyances erronées qui y étaient associés. Tout cela peut s’accompagner d’un sentiment de victimisation ou de culpabilité dont il faudra se libérer pour avancer sereinement. Pour cela, n’hésitez pas à vous tourner vers les autres – ceux qui vous comprennent et partagent la même problématique – et à en parler.

D’autre part, et c’est plus réjouissant, cette semaine verra aussi la célébration de la fête païenne d’Imbolc (1er février) qui symbolise le retour à la lumière et tout ce qui est commencement. La fête de la Chandeleur est d’ailleurs directement inspirée d’Imbolc, tout comme Noël l’est de Yule. On aura donc la possibilité d’utiliser l’énergie naissante d’Imbolc pour contrebalancer les effets passéistes de la Pleine Lune.

Guidance 29 janvier au 4 févrierLe ton est donné avec la Culpabilité, tirée des Cartes Lumière. Cette carte a pour objet de cerner le climat émotionnel de la semaine. La Culpabilité peut être ressentie de plusieurs façons: soit les reproches sont dirigés contre soi, par les autres ou…soi-même, soi l’on peut être à l’initiative. Quoi qu’il en soit, c’est une énergie passéiste et inutile, qui ne présente aucun intérêt. Pourquoi? Parce qu’elle empêche de tirer les leçons des erreurs passées. Accuser n’est pas réparer et encore moins avancer. Donc, que vous soyez le Coupable ou le Procureur, lâchez l’affaire. Ou plutôt, voyez ce qui n’a pas été bien géré et tirez en profit pour la suite.

Guidance 29 janvier au 4 février 1La Pierre d’énergie de cette semaine est la Magnétite et son énergie s’apparente à « Gardez le cap« . Cette pierre conseille de s’ouvrir aux autres, ce qui n’est pas étonnant dans la mesure où l’une des tonalités importantes du mois de février est celle du partage et de l’entraide.

Guidance 29 janvier au 4 février 3Domaine de la Vie Quotidienne: l’Étoile

En cette période un peu chahutée – l’amas de planètes en Capricorne de la dernière Nouvelle Lune a causé de grosses grosses fatigues – , l’Étoile conseille de:

  • prendre soin de soi et/ou des autres
  • rester optimiste
  • privilégier les soins corporels
  • ne pas oublier que la MAGIE est partout, même dans les actes les plus anodins

Entourez vous de douceur, montrez vous bienveillant, laissez de côté (pour le moment) les polémiques, les mises au point et les ultimatum. Chaque chose en son temps. Il faut d’abord récupérer son énergie en douceur.

Guidance 29 janvier au 4 février 2Domaine de la Vie Matérielle et Administrative: l’Empereur

L’Empereur apporte une énergie forte de stabilisation et d’ancrage. Les mots-clefs sont:

  • concrétisation
  • solidité
  • prise en main

Autrement dit, que vos dossiers soient bien ficelés et bien carrés, si vous avez des démarches à faire.

Énergie très favorables pour les finances car le travail est reconnu. La phrase qui me vient est  » Toujours faire de son mieux« .

Guidance 29 janvier au 4 février 5Domaine relationnel: le 9 de Bâton

Les jours précédents ont été assez tendus sur le plan relationnel aussi cette carte conseille de lever le pied. Même si les problèmes ne sont pas encore solutionnés, les efforts déployés pour y parvenir risqueraient d’épuiser. Il ne s’agit pas de renoncer mais de reprendre des forces pour conclure ce qui doit être fait.

Guidance 29 janvier au 4 février 4Développement personnel: le 10 d’Épée

Le 10 d’Épée symbolise la fin d’une période difficile liée à une situation, une personne ou un mode de vie. Avec cette carte, il est demandé de travailler sur notre capacité à y mettre fin de nous-même. C’est une énergie cohérente dans la mesure où l’éclipse lunaire fera remonter une réalité qu’on avait enterrée ou qu’on se refusait à voir. Faire l’autruche ne pourra que la faire perdurer mais y couper provoquera aussi pas mal de bouleversements… C’est un dilemme auquel beaucoup sont déjà confrontés mais chaque solution est unique. Le tout est d’y réfléchir sans fard.

Guidance 29 janvier au 4 février 6La Carte du Wisdom of the Oracle: NEVER ENDING STORY

Une énergie très liée à celle de l’éclipse lunaire, dans la mesure où la résurgence du passé peut donner l’impression d’une histoire qui se répète. Dans ce contexte, il est aisé de se laisser aller au découragement, à la victimisation. Surtout, ne pas rentrer dans cet engrenage très lié à la Culpabilité. La personne que vous étiez hier n’est pas celle que vous êtes aujourd’hui et si l’histoire se répète, l’issue est différente. Et garder la Foi, quoi qu’il advienne.

Synthèse: une semaine moins tendue, les forces reviennent petit à petit. On ne va pas à contre-courant, il y a des choses qui peuvent attendre.

Très bonne semaine!

 

Guidance pour la semaine du 22 au 28 janvier 2018

L’arrivée de la Nouvelle Lune en Capricorne escortée de plusieurs planètes également en Capricorne a déclenché une énergie lourde, parfois pesante mais nécessaire pour analyser en profondeur, que ce soit un situation ou soi-même.

La semaine dernière présentait le 4 de Coupe en énergie générale: vague à l’âme, insatisfaction, sentiment de mal-être et pour certains d’être dans une impasse.

Cette semaine est un peu dans la même tonalité, assortie d’une fatigue physique qui va ralentir les actions quotidiennes. Toutefois, il nous est demandé de ne pas nous laisser aller et de puiser dans nos ressources intérieures, mettant ainsi en pratiques les leçons apprises au cours des derniers mois, voire dernières années, riches en épreuves et enseignements.

Guidance du 22 au 28 janvier 2018La pierre qui nous accompagne cette semaine est la SERPENTINE STICHITE.

C’est une pierre de nettoyage qui invite à désintoxiquer ses pensées. Face à la peur et aux pensées négatives, elle conseille de choisir d’aimer et de faire confiance à l’Univers au leu de le craindre. N’hésitez pas à pratiquer la méditation ainsi qu’un nettoyage des chakras.

Guidance du 22 au 28 janvier 2018 1L’énergie générale du Tarot de Marseille est celle du Soleil inversé.

Le Soleil inversé va surtout affecter le domaine relationnel, qu’il soit familial, professionnel ou sentimental. Il bloque l’empathie et les individus ont du mal à aller l’un vers l’autre, à s’exprimer et à rester en harmonie. Il y a des retards et des incompréhensions. Ce n’est pas hyper réjouissant mais ce n’est pas grave. Juste plombant.

Mon conseil: si c’est votre cas, évitez les discussions importantes, les négociations et les mises au point. Restez dans le basique, ne vous aventurez pas en terrain périlleux. Gérez le quotidien avec un minimum d’implication, point barre.

Guidance du 22 au 28 janvier 2018 2Domaine de la Vie Quotidienne: la Force Inversée

Cette lame est en synchronicité avec ce qui se dégage pur cette semaine. La Force inversée peut parler de fatigue physique mais aussi de tensions, énervement, accès d’autoritarisme. Certains pourront avoir l’impression de ne rien maîtriser.

Mon Conseil: n’essayez pas de passer en force, justement! Acceptez les contrariétés, elle vont se dénouer d’elles-mêmes un peu plus tard.

Guidance du 22 au 28 janvier 2018 3Domaine matériel et administratif: l’As de Coins inversé

L’As de Coins ou Pentacles parle d’actions à entreprendre: ça peut être signer un contrat ou appeler la banque pour un rendez-vous. Mais en position inversé, il est conseillé d’attendre. Pourquoi? Parce que ce n’est pas le moment de demander ou de faire démarrer quelque chose. Il y a des périodes comme ça, où on n’a pas forcément les meilleures cartes en mains pour défendre son point de vue. Cette semaine en est une. Attendez un peu, que la vitalité remonte. Avec l’As de Coins inversé, la sève est en bas.

Guidance du 22 au 28 janvier 2018 5Domaine relationnel: 2 de Bâton

Le 2 de Bâton est une carte d’action en attente. Il y a une direction à prendre mais on ne sait pas encore laquelle. Ce dont on est sûr, c’est qu’on gravira les marches et qu’on franchira une des portes. Cette énergie fait écho à celle du Capricorne qui invite aux remises en question et au nettoyage. S’agissant de l’entourage, qu’il soit amical, professionnel, familial ou sentimental, il y a eu des prises de conscience, parfois des décisions mais on hésite encore sur la façon de faire. Pas grave, cette semaine est faite pour réfléchir, pas agir.

Guidance du 22 au 28 janvier 2018 4Domaine du développement personnel: le 9 d’Épée.

Le 9 d’Épée représente les peurs, le stress, allant jusqu’à affecter le sommeil pour certains. C’est le moment d’utiliser les conseils de la SERPENTINE STICHITE et de procéder à un nettoyage énergétique.

Guidance du 22 au 28 janvier 2018 6Carte d’Oracle Conseil: LA LUMIÈRE DISSOLVANTE

C’est carrément la carte du Soleil Intérieur.

Tirée de l’Oracle de Rumi, elle délivre ce message: «  Renonce à la petitesse, aux états d’âme, à la peur et aux doutes, au manque de respect envers toi-même et envers la Vie, à ce qui te fait croire que tout va mal ou que ça ne va pas marcher… L’Amour. La Confiance.l’Abandon ».

Je crois qu’on ne pouvait pas finir sur une plus belle synchronicité!

Très belle semaine à vous.

 

Guidance pour la semaine du 15 au 22 janvier 2018

Une semaine qui s’annonce différente de la précédente: elle est plus basée sur l’action réfléchie, sur le bilan et…le nettoyage.

En effet, l’arrivée de la Nouvelle Lune en Capricorne  accompagnée d’une cohorte de planète toutes en Capricorne marque cette semaine et les quelques jours à venir d’une énergie toute terrienne mais assez lente: le Capricorne est un signe réfléchi, travailleur et surtout persévérant. Donc, la période est propice aux projets à long terme ou ceux qui demandent de l’endurance. Elle s’accompagne d’un besoin de tri, de réflexion, afin d’avancer sereinement. C’est donc une énergie positive et réconfortante car elle permet de se solidifier et de creuser un sillon profond.

Guidance 15 au 21 janvier 2018Pour illustrer l’énergie générale de cette semaine, L’Oracle des Esprits des Sites Sacrés nous conseille de « Visualiser la guérison« .

C’est une énergie forte et positive, qui soutiendra celles et ceux qui sortent tout juste du vague à l’âme infligé par la dernière Pleine Lune. Elle rappelle l’importance du mental qu’il convient d’activer avec différentes techniques éprouvées dont fait partie la visualisation. On note aussi la présence d’un petit fagot de sauge blanche, plante purificatrice par excellence et également apaisante. Le mot qui me vient est SÉRÉNITÉ. Méditation, utilisation d’encens ou de sauge, tableau de visualisation, rédaction d’une lettre d’intention à l’Univers…tous les moyens sont bons.

Guidance 15 au 21 janvier 2018 1La seconde carte d’énergie nous est proposée par l’Oracle Géométrie sacrée de la Terre avec le « Dauphin Coeur« .

Là, on est dans le démarrage, l’initiative, le projet, la mise en route. Le Dauphin symbolise la joie, le Coeur est l’organe vital et l’embryon par le de naissance. Quelque chose de tristounet se clôture pour laisser place à l’émergence de quelque chose de plus heureux.

Guidance 15 au 21 janvier 2018 2Avec le Shakespeare Tarot, on obtient le 4 de Coupe. Cette lame est signe d’insatisfaction ressentie: ennui, caprice, morosité. Je ressens qu’elle ne concernera que ceux qui ont été fortement impactés par la dernière Pleine Lune et qui sont encore dans un ciel de traîne. Le 4 de Coupe rend grincheux, alors si c’est le cas, « Visualisez la Guérison« .

Guidance 15 au 21 janvier 2018 3Dans le domaine de la Vie Quotidienne, le Tarot Dream of Gaïa nous propose le 4 de Feu.

Ici on est en présence d’une énergie très physique, en tout cas matérielle et concrète! Parfaite pour chasser les derniers bleus à l’âme. Cette carte parle de:

  • Concentration
  • Processus créatif
  • Efforts réguliers et soutenus

Avec le 4 de Feu, pas question de se disperser, le 4 étant le nombre de la stabilité. La notion d’efforts réguliers et constants convient bien à l’énergie du Capricorne. Le mot qui me vient est DÉTERMINATION.

Par conséquent, quelle que soit l’entreprise dans laquelle vous vous lancez – déblayer votre espace de vie, projet professionnel, commencer un régime, vous remettre au sport, chercher un logement et j’en passe – il va falloir persévérer et tenir le cap sans vous éparpiller pour profiter pleinement de l’énergie d’enracinement du Capricorne.

Guidance 15 au 21 janvier 2018 4Dans le domaine financier et administratif, c’est le 11 de Feu qui est ressorti.

Encore une lame avec une énergie d’action mais cette fois plus intériorisée. Le 11 de Feu délivre un message qui parle d’évaluation et de ré-alignement. Concrètement, il s’agit de faire le point sur votre rapport avec tout ce qui est finances et paperasses, démarches, formalités. Pourquoi? Parce que c’est une part non négligeable de notre vie terrestre et qu’une posture inadéquate peut être source de nombreuses difficultés. Ce bilan est donc important car pour beaucoup, une nouvelle page est en train de s’écrire

Cette lame fait référence aux énergies masculine et féminine que nous portons tous en nous. Pour simplifier, l’énergie masculine fait référence à l’action tandis que l’énergie féminine est d’avantage basée sur la réflexion et l’introspection. L’une serait donc active et l’autre passive.

Quelle est notre posture dans ce domaine? Sommes -nous plutôt dans l’action, quitte à faire preuve de précipitation? Ou préférons-nous être dans l’attente que tout soit parfait, quitte à manquer une occasion? Qu’avons-réussi auparavant et grâce à quoi? Et quelle leçon avons- nous tirée de nos échecs ou erreurs passés?

Guidance 15 au 21 janvier 2018 5Le domaine relationnel est régi cette semaine par l’Arcane 8 Mort et Résurrection.

Cette lame est la synthèse de l’énergie sous-jacente de la période. Le nettoyage initié il y a déjà plusieurs mois se poursuit et peut concerner deux axes. Pour certains, il s’agira d’un changement radical d’attitude vis-à-vis des tiers concernés, pour d’autres ce sera carrément une mise à l’écart, voulue ou subie. Même si c’est douloureux, c’est néanmoins un passage obligé pour aller vers quelque chose de nouveau et de meilleur. Selon moi, cette carte est à relier directement avec celle du Dauphin Coeur qui annonce la Naissance.

On peut aussi la rattacher à « Visualisez la Guérison » qui donne l’énergie pour passer ce cap délicat.

C’est aussi une énergie de transformation positive: une relation peut évoluer, clôturer un cycle pour passer à l’étape supérieure. Mais quoi qu’il en soit, ça bouge!

Guidance 15 au 21 janvier 2018 6Le domaine du développement personnel n’est pas en reste puisque c’est la carte du Sage qui l’accompagne.

Dotée de la même énergie que L’Ermite traditionnel, le Sage est une carte de bilan mais qui s’intéresse aussi aux liens transgénérationnels, souvent constitutifs de nombreux blocages et peurs.

Que gardons-nous, faisons-nous, pensons-nous ou disons-nous par habitude? Quel est le poids de notre éducation, de notre atavisme? Quels sont les bénéfices que nous avons pu en tirer par le passé? Et quelles sont les limites engendrées? Deux mots me viennent: RÉTROSPECTIVE et TRI.

Pour certains, il sera important de se pencher sur les générations passées: certaines traditions familiales ou tout simplement l’héritage historique peuvent encombrer un chemin de vie.

En synthèse: une semaine importante, le mot qui me vient est DÉGAGEMENT...

Sinon, n’hésitez pas à faire vos voeux de Nouvelle Lune ce mercredi 17 janvier, votre Chèque d’Abondance si vous y croyez, etc…

Et si vous êtes en plein questionnement, une consultation peut vous éclairer… à moins que vous ne préfériez un soin énergétique pour vous aider à vous réaligner ou nettoyer les liens toxiques.

Très belle semaine et à bientôt.

 

Guidance pour la semaine du 08 au 14 janvier 2018

Après les secousses émotionnelles de la semaine passée, on entre dans une autre énergie, plus constructive même si elle demeure vigoureuse. Mais cette fois, on n’est plus dans le vague à l’âme mais dans le désir de s’affirmer, de revendiquer, de montrer qu’on est là, qu’on existe. Plus simplement, un regain de forme donne envie de profiter pleinement des plaisirs de la vie, en mode « moi d’abord ». Attention aux excès…

Guidance du 08 au 14 janvier 2018La carte d’énergie tirée de l’Oracle « Se connaître par les couleurs » délivre exactement ce message.

Sa couleur orange vif indique que c’est le chakra sacré qui est concerné. Situé entre le nombril et le pubis, il gère les plaisirs sensuels et charnels ainsi que les appétits. Avec cette carte, on peut ressentir un bouillonnement intense qui peut se traduire par:

  • des accès de fébrilité, voire de fièvre
  • de l’énervement
  • un appétit d’ogre, des fringales
  • un besoin de se dépenser physiquement
  • de la susceptibilité, ne pas supporter la contradiction ou la moindre contrainte

Bref, on est dans l’excès. Un peu comme une braise bien chaude prête à s’enflammer.

Guidance du 08 au 14 janvier 2018 1La carte de challenge de l’Oracle des Visions est celle de Lady Luck, que l’on pourrait aussi traduire par « Dame Fortune« .

Ici, il est question d’évaluer les risques et les avantages. Si certaines décisions peuvent être reportées, d’autres doivent être prises sans délai.

Dans une telle hypothèse, notre état d’esprit et notamment la vision que nous avons de notre capital CHANCE dépend de plein de choses: notre vécu, notre éducation, nos croyances limitantes ou pas. Même en prenant toutes les précautions du monde, il y a toujours un facteur « loterie » que nous ne maîtrisons pas. Toutefois, on peut s’assurer d’avoir le maximum de cartes en main. Le reste résultera de la confiance en soi et en la Vie. Cette carte concerne surtout celles et ceux qui n’ont plus le choix que de prendre une décision, quelle qu’elle soit: avancer, reculer ou ne plus bouger. En aucun cas, il n’est possible d’avoir une certitude sans faille sur l’issue d’une situation.

Guidance du 08 au 14 janvier 2018 2Dans le domaine de la vie quotidienne, le Good Tarot a sorti le 8 de Feu.

C’est une énergie de changement très active et concrète qui peut se traduire par:

  • un nouvel emploi
  • un déménagement
  • un voyage
  • des travaux de rénovation

Et de manière plus générale, quitter une situation pour une autre.

On comprend dès lors le soutien de Dame Fortune, d’une part. Mais aussi l’orange vif de l’Oracle des couleurs, couleur du…Feu.

Guidance du 08 au 14 janvier 2018 3Dans le domaine de la vie matérielle (finances et démarches administratives), c’est le 8 d’Air qui est à l’honneur.

Encore un 8. En numérologie, ce nombre est associé aux cycles de vie, à la recherche de la perfection mais peut s’accompagner d’intransigeance.

Ici, le 8 d’Air demande de faire preuve de lucidité et d’organisation: gestion des finances, paperasses, tout doit être traité en temps et heure. Avec cette carte, la procrastination n’est pas de mise, pas plus que le fait d’enterrer factures et documents officiels sous une bonne pile de papiers. Donc, payons nos amendes et faisons nos déclaration en temps et heure. De même, inutile de dépenser comme si on possédait trois fois plus. Les mots qui me viennent sont RÉALISME et RIGUEUR.

Guidance du 08 au 14 janvier 2018 4S’agissant des relations avec les autres, on a sorti le 5 d’Air.

Le 5 d’Air est une énergie de tension. Tout comme l’équilibre de la ballerine est bien précaire sur son fil, il va falloir veiller à ce que les excès invoqués en début de tirage ne débordent pas sur les liens tissés avec autrui. Il y a une volonté de s’affirmer et de le faire savoir haut et fort. Le mot qui me vient est EMPORTEMENT. Et nous savons tous qu’il ne faut pas se laisser entraîner n’importe ou. Donc, prudence. En cas de montée d’adrénaline, pratiquez un petit exercice de cohérence cardiaque. Effet calmant immédiat.

Guidance du 08 au 14 janvier 2018 5S‘agissant du développement personnel, on reste dans la même vibration avec le 8 de Terre.

Grosse énergie d’appétence avec cette lame qui pousse à accroître ses connaissances, ses compétences, à développer sa créativité. On retrouve là l’énergie de Vie qui anime la carte n°9 de début de tirage. Osez créer, découvrir de nouvelles disciplines, soyez touche-à-tout… Vous n’avez jamais osé dessiner, prendre un cours de danse, persuadé que ce n’est « pas pour vous« ? Détrompez vous! Nous avons tous des talents que nous ignorons, faute de leur avoir laissé une chance de s’exprimer. Alors s’il doit y avoir de l’excès, que ce soit dans ce domaine en priorité!

Guidance du 08 au 14 janvier 2018 6Ce tirage se clôture avec cette très belle carte de l’Oracle du Chemin pavé d’Or: La Confiance en soi.

Elle est à l’honneur cette semaine, poussée par la carte 9 et le 8 de Feu, ainsi que Dame Fortune.

De même, elle attise l’énergie du 8 de Terre.

Nous le savons tous, la confiance en soit est la clé de toute entreprise, même la plus modeste. Elle se travaille tous les jours, par petits défis, petits challenges, sur les peurs du moment. Sortir de chez soi, s’adresser aux autres, dire non, demander… La confiance en soi est la matrice de Vie.

En résumé: une semaine tonique où certains auront l’impression d’être le Roi du Monde. Attention à ne pas se laisser griser! Très bonne semaine!

 

Vous souhaitez une guidance personnalisée? Un soin énergétique pour ré-équilibrer les chakras? C’est ici

 

 

 

 

Guidance pour la semaine du 01 au 07 janvier 2018

Cette semaine est une entrée en matière fracassante. Déjà, c’est la première semaine calendaire de 2018. Ensuite, elle s’accompagne d’une pleine Lune et pas n’importe laquelle… Située dans le signe du Cancer, cette Lune va donner à fond dans l’émotionnel et le curage des bas-fonds. Donc, on peut s’attendre à des remontées de vieilles émotions, de vieilles peurs que l’on croyait enfouies à tout jamais. Ceux qui ont du Cancer dans leur thème de naissance seront tout particulièrement impactés.

Plus ennuyeux, cette pleine Lune sera opposée à Vénus. Donc on devra gérer une hyper-sensibilité, un ego malmené et en souffrance, des rapports compliqués avec les autres. Toutefois, il faut bien prendre conscience que ce sentiment de mal-être ne repose en fait sur rien de bien concret. C’est nous qui risquons de l’alimenter si nous n’y prenons pas garde.

Cette mise en garde était nécessaire car le tirage de cette première semaine de 2018 n’est pas de tout repos. Il risque d’être fatiguant émotionnellement et surtout déconcertant dans la mesure où certains auront l’impression d’être revenus en arrière dans la gestion de leur émotivité, peurs et blocages divers.

Mais un individu averti en valant deux, voyons comment passer ce cap le mieux possible…

Cette semaine, j’ai choisi d’interroger l’Oracle des Déesses afin d’avoir un message énergétique pour nous accompagner. J’avais à peine formulé ma demande que ces deux cartes ont jailli du paquet avec autorité et se sont retournées. J’ai donc choisi de les conserver.

Le message de Marie-Madeleine est clair: il parle d’amour inconditionnel. Mais les mots-clés essentiels, selon moi, sont ceux-ci: « ...peu importe les apparences ». Pourquoi sont-ils important? Parce que cette semaine, avec l’opposition de Vénus, certains d’entre nous peuvent avoir une vision déformée de la réalité et voir du gris là où il n’y en a pas. Il ne faut pas oublier que Marie-Madeleine était présentée comme une prostituée alors, qu’en réalité, c’était une personne libre, cultivée et au très grand coeur. Donc, essayons de ne pas brûler ce qu’on a adoré hier. Si il y a du tri à faire, attendons un peu plus de sérénité et un jugement éclairci.

Le message de Maeve est, selon moi, en relation directe avec les cycles, y compris lunaires. Ici, on a une référence directe aux émotions, particulièrement affectées. Le mot qui me vient est ACCUEIL. Acceptons ces moments moins glorieux où on se sent fragilisé et mettons-nous à l’abri comme le bernard-lermite dans sa coquille.

Guidance du 01 au 07 janvier 2018 2La carte de guidance tirée de l’Osho Zen Tarot est celle du Courage.

Cette carte est magnifiquement illustrée avec la fleur qui arrive malgré tout à croître dans un univers stérile. Pendant cette semaine, nous risquons peut-être de nous sentir sur un terrain peu fertile et pas propice à notre épanouissement. Pour faire court et bien direct, on pourra se sentir mal et entouré d’incompréhension, voire d’indifférence ou d’hostilité. Ce ressenti sera parfois justifié, parfois pas. Mais ne perdons pas le cap, celui de la Foi et de l’Espérance. C’est sa route qui nous écarte de l’auto-destruction, particulièrement prisée lors des période d’opposition de Vénus.

Donc concrètement: on n’envoie rien promener. Ce n’est pas le moment des remises en question. On serre les dents et on continue, quitte à faire une pause, le temps que ça passe. Et je vous parle en connaissance de cause.

Guidance du 01 au 07 janvier 2018 3Dans le domaine de la vie quotidienne, on obtient le Pendu.

Comme vous le voyez, la carte est sortie inversée.

Avec le Pendu, l’action n’est pas conseillée ni favorisée. Quand son énergie est maîtrisée, le Pendu permet de réfléchir en modifiant éventuellement son point de vue. Ici, ce n’est pas le cas et on parlera plutôt de cogitation ou de grosse fatigue qui rend toute action pénible. Donc cette semaine, ne cherchez pas à vous mettre des pressions, des défis ou des challenges. Gérez le quotidien, ce sera bien assez.

Guidance du 01 au 07 janvier 2018 4Dans le domaine matériel et financier, on obtient le 5 d’Eau, qui correspond au 5 de Coupe.

Les deux domaines étant liés, il n’est pas étonnant de retrouver cette lame dont l’énergie fait pendant à celle de la lame 12. Le 5 de Coupe est lui aussi sorti inversé – comme toutes les cartes du tirage, il faut bien l’avouer – et parle de repli sur soi. Avec cette lame, on a envie de procrastiner, certains pourront même ressasser des idées pas roses et ce qui est sûr, c’est qu’on est loin de la dynamique matérielle et financière. On pourra aussi éprouver de l’insatisfaction face à la situation présente et s’y morfondre en oubliant que dans la vie, rien n’est immuable, à moins qu’on le veuille bien.

Ok, il y a mieux comme réjouissances mais de tels passages font partie des cycles de la vie. Alors, si vous n’avez pas d’obligations, de délais, de dates limites, offrez-vous la possibilité de paresser un peu, de vous centrer sur vous-même. Remettez à plus tard ce qui peut l’être, sans culpabiliser et pour le reste, faites de votre mieux.

Guidance du 01 au 07 janvier 2018 5Dans le domaine des relations aux autres, on a l’Elder of Air, littéralement L’Aîné de l’Air, qui correspond au Roi d’Épée. Là aussi, elle est sortie inversée.

Avec cette énergie là, on peut avoir le ressenti d’être isolé et pour certains, envie de s’apitoyer sur soi-même. J’insiste sur le fait que tout cela, pour beaucoup d’entre nous, c’est le mental qui sera à l’origine de tout cela et pas forcément des faits concrets. On pourra avoir tendance à échafauder des suppositions à partir de faits anodins mais pas ressentis comme tels. Le meilleur moyen pour ne pas se laisser noyer par ce flux d’émotions lourdes est d’appliquer rigoureusement au moins deux des Accords Toltèques: ne pas faire de suppositions et ne faire de rien une affaire personnelle. Ça évitera de partir en vrille…

Guidance du 01 au 07 janvier 2018 6Dans le domaine du développement personnel, c’est le 8 d’Eau qui est ressorti.

Cette semaine, c’est notre capacité à suivre le flow qu’il faudra travailler. La carte étant sortie inversée, cette capacité est mise à mal, surtout si on a l’impression de stagner, voire régresser. Le 8 d’Eau représente précisément le fait de vouloir s’affranchir de tout ce qui pèse et ce, dans quelque domaine que ce soit, afin de se trouver et de se réaliser pleinement. Il faut donc, parfois, aller à contre-courant de ce à quoi on est habitué et cela demande pas mal d’énergie. Or justement, la configuration astrale de la semaine prochaine bloque pas mal de ces énergies, tant physiques que mentales. Il serait donc vain de vouloir à tout prix maintenir au même niveau les efforts entrepris auparavant. Donc, nous sommes invités à relâcher nos efforts et à nous laisser porter. Être dans l’acceptation et l’accueil permet de sortir bien plus vite et mieux d’une situation difficile.

Guidance du 01 au 07 janvier 2018 7La carte Conseil issue du jeu « Cartes Lumière » est celle de la RETRAITE.

Son énergie est en adéquation avec celle qui ressort du tirage. Durant cette semaine, si vous sentez que ça ne va pas, ménagez-vous des temps de solitude, méditez ou allez marcher. Le but est de concentrer sur notre pouvoir de nous auto-alimenter en paix intérieure et pendant cette semaine un peu chahutée, on risque de la perdre de vue…

CONCLUSION: Bon, des passages comme celà, on en a connu et on en connaîtra d’autres! L’avantage de la Guidance est de vous donner une petite longueur d’avance pour se préparer psychologiquement et ne pas se laisser surprendre par une grosse baisse de régime.

Vous voulez une consultation privée? C’est ici

Vous souhaitez échanger sur les Tarots, avoir le message du jour et participer aux  live? C’est sur Facebook et c’est 

Vous avez envie de parler de vos peurs et de vos blocages dans un groupe privé? Rejoignez-nous sur Facebook via la Page Le Tarot des Filles

 

Du nouveau chez le Tarot des Filles

Pour pouvoir répondre à de nombreuses demandes, j’ai repris les consultations privées. Afin de structurer mon organisation et d’éviter de jongler entre les mails et le téléphone, j’ai créé un site dédié avec possibilité de prendre un rendez-vous en ligne et de régler par Paypal, toujours en ligne. Ce site a également une partie « Blog », donc les nouveaux articles y seront publiés…

Ce blog, édité sous WORDPRESS reste édité en tant qu’archives.

Le site, incluant blog et prestations, est accessible ici

Je vous y retrouverai avec plaisir!

Les énergies de changement, c’est quoi au fait?

image énergieVoilà des mois et des mois que l’on peut lire, ici et là, que les énergies de changement sont en place, qu’il faut jeter le vieux pour laisser la place au nouveau, etc… À croire qu’un énorme coup de balai souffle sur l’humanité.

Et pourtant, chaque matin, en nous réveillant, nous avons l’impression que rien n’a bougé. En fait non, l’actualité est sans cesse en mouvement mais l’individu – et c’est bien normal, réagit d’abord à ce qui le concerne directement, à savoir son environnement proche. On a le même boulot, le même conjoint, les mêmes habitudes, les mêmes emmerdes.

Pour une partie d’entre nous, la Vie est ainsi et il n’y a pas de questions à se poser. Satisfaits ou non, certains s’en accommodent et sont réfractaires à tout changement. De ce fait, ils seront peu sensibles aux énergies éponymes et ce billet ne leur parlera donc pas.

Pour les autres, c’est beaucoup plus insidieux.

D’abord, il y aura eu une sensation de mal-être, de ne plus être à sa place.

Des choses, des situations, des comportements qu’on acceptait et qu’y passent de plus en plus mal.

Le sentiment que tout est bloqué. Que la vie s’est arrêtée. Que si on doit rester ainsi jusqu’à la mort, ce ne sera pas tenable.

Tout ça est venu progressivement, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain.

Ensuite vient le constat; « il faut que ça change »…

« Ça« , c’est quoi? Nous? Notre manière d’appréhender les évènements? Notre but dans la vie? Famille, conjoint, boulot, cadre de vie, idéal, mission de vie? On a l’embarras du choix.

L’énergie de changement, c’est ce flux puissant qui va nous faire prendre conscience des dysfonctionnements de notre vie, quels qu’ils soient et nous aider à effectuer les ajustements importants pour y remédier.

Nous avons tous ressenti un jour ou l’autre des énergies de blocage, de stagnation, où chaque initiative équivaut à soulever un âne mort.

L’énergie de changement, c’est tout le contraire. Elle va nous pousser mais aussi nous diriger vers des terres inconnues…

La seconde phase est cruciale car on est confronté au CHOIX. Soit on laisse les choses en l’état, soit on rebat les cartes quitte à provoquer des dégâts collatéraux. Or rebattre les cartes signifie aussi aller vers l’inconnu. De même que ne rien changer implique se maintenir dans un état d’insatisfaction, voire de souffrance à long terme.

Pendant ce temps, les énergies de changement vont frapper à la porte avec insistance et augmenter la sensation d’inconfort, un peu comme dans un vêtement qui serait devenu trop serré mais que l’on s’oblige à porter au prétexte qu’il en a toujours été ainsi et qu’on ne sait comment s’en procurer un autre. Émotionnellement, c’est épuisant car on va faire le yo-yo: un coup, j’y vais. Un coup, j’y vais pas.

L’avantage de ces énergies, c’est qu’elles développent la créativité mais seulement si on a décidé de les accueillir et de se servir de leur souffle. Elles insufflent aussi un courage qui faisait défaut et qui permet de pousser une porte, histoire de voir si on ne pourrait pas y glisser un pied. Tout cela favorise l’éclosion d’idées, permettent des rencontres et des opportunités qui permettront d’avancer, peu à peu, sur la nouvelle route.

Pour ceux qui résistent et qui s’accrochent à l’idée que l’on ne défait pas ce qui est, l’épreuve est rude. Ils voient la porte de sortie à portée de main mais refusent de s’en approcher, bridés par des barrières morales, émotionnelles ou matérielles. En réalité, ils n’ont pas compris qu’il suffirait d’un premier pas pour que le mécanisme de déblocage se mette en place. Ceux-là vont laisser passer leur chance, elle ne se représentera pas. Il pourra y avoir des petits influx pour des changements mineurs mais une Force 5 telle que nous la vivons en ce moment, ce ne sera pas pour tout de suite.

Il existe plusieurs moyens de vaincre ses peurs et ses blessures. Le Tarot permet de les identifier et d’analyser leur impact. Mais en aucun cas, il ne fera le travail à la place de la personne concernée. Il donnera une feuille de route, permettra d’y voir clair mais on est libre de suivre ses conseils ou pas.

De même qu’il serait vain d’attendre un quelconque miracle de l’Univers, de la Loi d’attraction et tutti quanti. Il a déjà eu lieu quand l’autre route s’est dévoilée. Si on refuse de l’emprunter, l’Univers en conclut que vous êtes bien comme vous êtes, là où vous êtes et se détourne de vous. Débrouillez vous.

En revanche, pour ceux et celles qui auront choisi le sentier inconnu, même à tout petits pas, même avec des temps de halte un peu prolongés, ceux-là se verront offrir mille et une petite lumières comme autant de repères rassurants. L’Univers sait qu’il faut aider à garder le cap.

Cette grosse période propice au changement est en train de se terminer, bientôt viendra le temps des actes concrets destinés à porter des fruits. Si vous êtes en période de doute, d’hésitation et de questionnement bien légitimes, n’hésitez pas à vous faire aider, un éclairage extérieur peut être déterminant pour clarifier une stratégie.

Allez, hauts les coeurs, on hisse les voiles et on tient le cap!

Passer du rêve à l’action: mode d’emploi

ace-of-sword

Ça fait un bon moment que je veux écrire sur ce sujet.

D’abord, parce que je suis en plein dedans.

Ensuite, parce qu’il y a eu de nombreuses synchronicités qui m’aiguillaient sur cette voie. Je les ignorais, faute de temps, jusqu’à ce matin où, sur la page Facebook de Doreen Virtue, une carte s’est affichée :doreen-virtue-share-your-wisdom

« Share your wisdom« …Partagez votre sagesse.

Doreen expliquait que la carte avait littéralement jailli du jeu et qu’elle conseillait de partager son expérience par tous moyens, vidéos, blogs, etc…

Comme ça faisait plusieurs semaines que je tombais sur des appels du pied de ce genre, j’ai décidé de prendre deux heures pour cet article…

Ceux et celles qui me suivent depuis le début ont remarqué que je publiais moins souvent sur le blog. Un article par mois, je ne peux pas plus. En outre, je ne peux plus faire de consultations, faute de disponibilité. Je continue à manipuler mes jeux, je fais des tirages « des énergies », des présentations de jeux mais c’est vrai que je suis plutôt présente sur You Tube, moins chronophage. Mais je reste toujours archi connectée à mes Guides, qui sont bien présents. La preuve…

Tout ça pour vous dire que je suis débordée parce que, après des mois de tergiversations, de mal-être, de vieilles peurs paralysantes et bien accrochées comme de sangsues, j’ai enfin décidé de passer « à l’action« .

Vous connaissez sûrement cette situation: un élément important de votre vie, personnel, matériel ou professionnel ne vous convient plus. L’idéal serait de le modifier, seulement voilà:

  • l’inconfort est venu progressivement. Au début, tout allait bien et puis peu à peu, on a commencé à éprouver un mal-être. On a mis du temps avant d’identifier les causes et les raisons.
  • on a des habitudes et c’est sécurisant. Hé oui, l’inconnu fait peur et prendre des risques est plus facile à imaginer qu’à réaliser. Qui dit bouleversement voit le chaos avant d’envisager les bénéfices d’un retour à l’équilibre juste.
  • l’entourage – quel boulet, celui-là – nous en dissuade avec des propos dynamisants tels que « tu sais ce que tu perds, tu ne sais pas ce que tu gagnes« . Autrement dit, prendre son mal en patience jusqu’à ce que…??? Burn-out? Dépression? Pétage de plombs nucléaire?
  • on ne se sent pas capable. Quoi de plus normal? Des années d’habitudes inconfortables nous ont obligées à des contorsions mentales telles que la confiance en soi a disparu. On est en mode « survie« , on fonctionne avec les batteries de secours mais notre vrai moteur, celui capable de nous faire faire des pointes d’accélération dignes d’un guépard, est enfoui sous une couche de pollution mentale.

Et puis arrive le moment où l’on souffre vraiment: celui où l’on réalise tout cela mais sans être en mesure de franchir le pas, de prendre les décisions qui s’imposent. On s’accroche vaille que vaille à notre zone d’inconfort, on oppose des « oui, mais... » à toutes les suggestions qui nous guideraient vers une porte de sortie, bref on résiste des quatre fers alors que la route est de moins en moins praticable. Je crois que c’est vraiment le pire moment, parce qu’on prend pleinement la mesure de la merde dans laquelle on nage, mais on ne fait RIEN. Ça semble insurmontable.

Le jour où ça m’est arrivé, j’ai imaginé les dix prochaines années et …c’était tout simplement impossible. Ce soir-là, j’ai touché le fond et j’ai passé une nuit blanche. Mais au petit matin de ce 3 janvier 2016, j’ai donné un coup de talon pour remonter vers la lumière.

Je vais essayer de décomposer le processus de renaissance, étape par étape, car tout ne s’est pas fait en un seul jour, j’ai tâtonné, hésité et parfois eu envie de reculer, de retourner dans ma zone d’inconfort.

Mon problème

Il était d’ordre général, la totale, quoi. Personnel  mais surtout matériel et professionnel. Il faut savoir que j’ai arrêté mon métier d’origine – avocat – après 7 ans d’exercice, dont 2 ans à mon compte car je me suis mariée et j’ai eu trois enfants en 4 ans. J’ai souhaité m’en occuper et aussi m’éloigner d’une profession que je n’avais jamais tellement appréciée. Étant créative, j’ai repris des études en histoire de l’art puis j’ai monté une maison d’édition en littérature jeunesse que j’ai fermée en 2015, sentant venir la crise dans ce secteur.

La difficulté est venu du fait que j’exerçais en dilettante, uniquement motivée par la passion, mon mari se chargeant de faire bouillir la marmite. Forcément, il y a eu un décalage entre moi, accusée d’être peu rentable, et lui, obligé de travailler pour la famille. Sur ce, se sont greffées des pressions de moins en moins amicales pour m’obliger, me contraindre à reprendre le job d’avocat dans lequel je ne m’étais jamais sentie épanouie. Peu à peu, j’en suis venue à considérer le cercle familial comme une prison et aspirer à retrouver une liberté qui passait forcément par l’indépendance financière.

La clé du problème: retrouver une indépendance financière

Ça peut sembler simple mais pour moi, c’était énorme. Cela faisait près de 18 ans que j’avais quitté le Barreau et que je m’en remettais à mon mari pour la gestion du quotidien, celle qui consiste à payer les factures. Certes, mes bouquins m’avaient rapporté des sous mais pas de quoi faire vivre confortablement une famille de 5 personnes. C’était juste un complément, en aucun cas de quoi me permettre de m’assumer seule.

En outre, j’étais terrifiée à l’idée de retrouver le métier d’avocat. Je n’avais plus de Cabinet à moi, plus de clients et pour redémarrer, je n’avais pas d’autre choix que de bosser pour un Confrère. Or, il faut savoir que c’est une profession qui recense un taux de caractériels au m2 très élevé et je n’avais aucune envie de me confronter à eux. De surcroît, je suis faite pour créer, pas pour me plier aux directives d’un boss. Donc, j’opposais une fin de non-recevoir dès que mon mari revenait sur la question, c’est à dire très souvent.

Et en plus, 50 balais… Le premier choix des recruteurs, tiens.

Il fallait donc trouver autre chose.

Les tâtonnements

À cette étape, la situation était la suivante:

J’étais consciente que mon quotidien devenait intenable: cris, disputes, reproches, ce n’était plus gérable. Toutefois, je m’accrochais à cette situation plus qu’inconfortable car je conservais une sécurité financière  et c’était déjà ça… Du moins, je m’en persuadais.

J’étais consciente du fait que je devais retravailler de manière plus lucrative mais je refusais toujours de rempiler.

Je suis donc partie dans plusieurs directions: j’ai commencé à faire du coaching en développement personnel mais je me suis vite rendue compte que ma propre situation m’empêchait de gérer au mieux les charges émotionnelles afférentes.

Parallèlement, j’ai tenté de créer une association qui devait proposer une sorte d’assistance en gestion des ressources humaines aux TPE/PME.

Ça n’a pas été bien loin, pourquoi? Parce que je n’étais pas prête à sortir de ma zone de confort. L’idée était bonne mais… je ne la sentais pas. Et je n’avais pas la foi.

En fait, j’avais perdu confiance en moi, je ne me sentais plus capable de rien. De créer, d’innover, de démarcher, d’être commerciale, convaincante, cohérente et crédible. Sans parler de l’absence de soutien de mon entourage qui levait les yeux au ciel dès que je parlais de mes projets…

Autant dire que cette tentative avortée m’a laissée comme une baudruche dégonflée.

Retour à la case départ

C’est là où ça se corse.

On est découragé. On se dit que finalement, en se faisant toute petite, l’orage passera. On devient un zombie dans sa propre famille – t’es pas rentable, tu n’existes pas -, c’est tout juste si on ose respirer. On se dit qu’après tout, on ne manque de rien et que de toute façon, à 50 ans, faut pas s’attendre à grand chose… La liberté, l’indépendance sont juste des mots, des rêves et rien d’autre… Et puis votre entourage, y compris amical, vous a bien fait comprendre que vous n’étiez pas quelqu’un de réaliste, juste une aimable rêveuse. Dont acte. Si les autres le disent, c’est que c’est sûrement vrai.

Pendant cette période qui a duré 18 mois, plusieurs outils m’ont été d’un grand secours: la marche, la méditation, la spiritualité. C’est aussi l’époque où j’ai tenté d’aider plus mal loti que moi avec mes moyens: tarots, écoute… Ainsi, j’ai pu traverser cette phase douloureuse sans y laisser trop de plumes car il faut éviter de trop s’appesantir sur son sort.

Un autre outil précieux m’a permis de comprendre l’effet destructeur que peut avoir l’entourage: c’est le journal créatif. Il aide à mettre des mots sur ce qui fait mal, à identifier la douleur et surtout ses causes et c’est une aide sans prix pour sortir de ce bourbier. C’est lui qui m’a fait réaliser que mon Enfant Intérieur était profondément fragilisé et j’ai créé la Méditation pour guérir l’Enfant Intérieur, pour aider ceux qui en ont besoin.

Le déclic

À ce stade, vous sombrez ou vous vous relevez.

Pour ma part, je suis dans une phase de lucidité douloureuse: je sais ce qu’il faudrait faire pour regagner de l’argent rapidement mais je m’y refuse pour les raisons susvisées. Pas d’autres issues, je suis bloquée. Et toujours cette ambiance pourrie qui rend le quotidien très pesant. Je fais fréquemment des crises de tachychardie et mes relations avec mes enfants s’en ressentent. Mais rester dans ma zone d’inconfort est préférable au retour dans l’arène du Barreau, surtout après 18 ans. C’est mon choix, donc. Un choix dicté par…la PEUR.

Et puis un jour, la scène de trop.Les mots de trop.

Tu te réveilles d’un coup et tu te demandes si c’est toi, si c’est bien toi qui est en train de vivre ça.

Non mais…n’importe quoi….

Tu ne dors pas de la nuit. Tu te souviens de tout ce que tu as accompli, de ce dont tu peux être fière et que tu as OUBLIÉ.

Tu as OUBLIE que tu as quitté ton île, à 7000 kms, tes amis et ta famille, la fac pourrie d’Antilles-Guyane pour intégrer la meilleure fac de droit de France, que tu n’avais pas le niveau et que tu t’es battue pour y arriver et que tu en est sortie avec Bac +5.

Tu as OUBLIE que tu as bossé comme une folle le concours d’avocat, toute seule, pour le décrocher du premier coup avec de bonnes notes, là où les autres le passent deux ou trois fois.

Tu as OUBLIÉ que tu as créé ton propre cabinet en un temps record parce que tu ne voulais plus bosser pour qui que ce soit et qu’il y avait les factures à payer. Que tu as démarché, décroché ton téléphone et que ça a fonctionné.

Tu as OUBLIÉ que tu as créé une maison d’édition jeunesse parce que c’était ton RÊVE alors que tu ne connaissais rien au monde de l’édition. Que tu as tout appris sur le tas, les maquettes, les corrections, les fichiers imprimeurs et ça a fonctionné. Plus de 25 titres en 6 ans. Et que tu as démarré avec quasiment rien comme financement.

Alors, si il faut redescendre dans l’arène, hé bien… tu le feras. Tu en es capable.

Le passage à l’action

Là, il faut être pragmatique, organisée et rapide.

J’ai listé par écrit toutes les démarches à faire pour une réinscription rapide et j’ai contacté sans attendre les services concernés.

J’ai rencontré pas mal d’embûches administratives mais je les ai réglées une à une, méthodiquement. Toujours avec mes listes.

Puis, assurée d’une réinscription rapide, j’ai refait mon CV. Sans tarder, dans la foulée.

J’ai décidé d’utiliser mes faiblesses somme un atout. Mon âge = expérience. Mon parcours atypique= polyvalence, adaptation, curiosité intellectuelle, etc…

J’ai décidé de ne rechercher qu’un temps partiel afin que l’immersion ne soit pas trop brutale – c’est un métier où on court beaucoup – et surtout, je savais que je gagnerais peu: après 18 ans d’arrêt, les confrères ne me proposeraient pas la Lune. Donc autant garder du temps pour moi.

Et j’ai trouvé en trois jours. Ce qui me convenait. Mais l’histoire ne s’arrête pas là….

Rien n’arrive par hasard

Dès le début, j’ai demandé de l’aide à mes Guides.

Je leur ai d’abord demandé:

  • un Cabinet pas trop loin de chez moi
  • un boss quasiment absent
  • des dossiers pas compliqués et répétitifs pour une reprise en douceur

Croyez-moi si vous voulez, j’ai tout eu.

Je suis restée 7 mois dans ce Cabinet. Je gérais des dossiers de contentieux bancaire et de crédit à la consommation. La reprise s’était fort bien passée, je n’avais pas perdu mes réflexes.

Au fil des semaines, une idée a germé. Celle de créer ma propre structure mais sous une forme dématérialisée, avec un concept innovant.

Un ami ingénieur en informatique et habitué à créer ce genre de plate-forme a accepté de m’épauler, trouvant l’idée bonne.

Dès lors, mon travail a eu un sens: financer mon nouveau projet.

Au mois de septembre, j’ai souhaité changer de cabinet pour avoir des dossiers plus variés et moins d’audiences au Tribunal. J’ai donc sollicité mes Guides qui m’ont envoyé exactement ce dont j’avais besoin.

Pendant ce temps, mon projet avançait pas à pas.

J’ai rencontré les bonnes personnes qui m’ont aidée à prendre les bonnes décisions.

J’en ai rencontré d’autres qui m’ont fait confiance.

J’ai donc des semaines chargées entre la mise au monde de mon nouveau bébé et mes trois jours de boulot mercenaire.

Depuis le mois de janvier, je profite des formidables influx de 2017:

  • immatriculation de la structure
  • obtention d’un premier financement
  • mise en ligne prévue fin février

Pour mener à bien un tel projet, depuis sa conception jusqu’à sa réalisation, j’ai du faire un gros travail sur moi, pour surmonter peurs et appréhensions. Je me souviens que je reculais le moment de rédiger les statuts car ça voulait dire que « c’était pour de vrai ».

Voici les outils qui m’ont aidée à tenir le cap sans reculer:

  • la technique des petits pas: j’ai découpé chaque étape en menus morceaux afin de ne pas être affolée par l’ampleur de la tâche. Et chaque jour, une action, même toute petite: prendre des renseignements, remplir de la paperasse, monter une procédure… Au final, ça fait un gros morceau, sans s’en rendre compte.
  • le Bullet Journal: Si vous ne connaissez pas cette méthode, je vous invite à la découvrir ici… C’est un agenda personnel qu’on se fabrique soi-même en fonction de ses besoins et c’est génial pour y intégrer les phases d’un projet. Ça aide à lutter contre la procrastination!
  • s’associer: j’ai toujours fait cavalier seul et là, c’est bien agréable de travailler de concert avec une personne de confiance
  • une prise de risque calculée: j’ai provisionné moi-même une partie des dépenses prévisibles et ai emprunté une somme très raisonnable pour démarrer la campagne de communication, le montant des remboursements pouvant être pris en charge par mon budget personnel sans difficultés. De plus, je conserve mon job mercenaire le temps nécessaire. Pas de loyer, pas de personnel.
  • Éviter les fâcheux: j’ai délibérément tenu à l’écart tous ceux qui ne m’auraient pas soutenu…
  • Mes Tarots: Je les utilise rarement pour moi-même mais cette fois, c’était nécessaire. Ils m’ont montré les caps à franchir, la nécessité de vaincre mes vieux démons…et m’ont donné le feu vert.

Voilà, je suis donc à l’aube d’une nouvelle aventure passionnante. J’en ai rêvé mais il aura fallu de la sueur et des larmes pour me convaincre de passer à l’action.

J’espère que ce récit vous aidera dans votre chemin de vie, il n’y a pas d’âge pour ça car la notion de Temps est très relative… Bonne fin de semaine!

 

Tirage prédictif pour les Présidentielles 2017.

Comme d’habitude, je vous propose de profiter d’une actualité politique chargée pour s’amuser à faire des tirages d’entraînement. Zappons la primaire du PS – pour être franche, elle me fait bâiller d’ennui et je ne compte pas la suivre – et projetons nous sans attendre au mois de mai…

Je me suis intéressée à trois candidats, allez savoir pourquoi…Macron, Fillon et Le Pen.

Pourquoi eux? Parce que ce sont les seuls à avoir une chance d’accéder au second tour. Bon, on n’est pas à l’abri d’une surprise, genre PS ressuscité mais la , ce serait carrément « hénaurme« …

J’ai utilisé mon Tarot Noir et c’est parti!

fichier_000-17

Le tirage d’Emmanuel MACRON

On commence par le benjamin de la campagne, celui qui énerve tout le monde mais qui secoue ce petit milieu sclérosé. Emmanuel MACRON est atypique, ça passe ou ça casse. Décryptage du tirage…

  • Ce qui joue en sa faveur: le Bateleur

Incontestablement, la jeunesse d’Emmanuel MACRON est un atout. On aime aussi sa façon innovante de faire de la politique – ou du moins, qui se prétend telle -… L’énergie et le bagou du Bateleur lui servent également.

  • Ce qui peut le gêner: le Mât

Comme le Mât, Emmanuel MACRON est atypique et on a du mal à le cerner. À cet emplacement, le Mât donne l’impression de ne pas trop savoir où il va. C’est le cas de MACRON à qui il est reproché un manque de programme précis et aussi de s’être mis en marge du PS après sa démission du gouvernement. MACRON apparaît ici comme un électron libre ayant du mal à se positionner sur l’échiquier politique.

  • En axe vibratoire horizontal: le Pape

L’énergie de maturité du Pape l’incite à se doter d’une stature plus rassurante, plus paternelle, qui colle mieux avec la fonction présidentielle.

  • Sa posture actuelle: l’Empereur

Quoi qu’on puisse penser de lui, jeunesse, inexpérience, absence de lisibilité politique, MACRON est solidement installé dans cette campagne. Il a des appuis, des soutiens, notamment dans le monde de l’Entreprise. L’Empereur lui confère aussi des qualités de meneur. Avec tout cela, difficile de le déstabiliser. Ainsi, pour l’instant, sa « bulle » ne se dégonfle pas, contrairement à tous les pronostics.

  • Évolution prochaine: le Diable

C’est la même configuration que pour Donald TRUMP. Le Diable aime jouer des tours et créer la surprise. Avec cette lame, il y a de forte chances qu’il déjoue les pronostics en sa faveur.

  • Synthèse du 1er tour: l’Amoureux

Avec l’Amoureux en synthèse, MACRON a de bonnes chances de se retrouver au second tour de l’élection présidentielle.

  • Axe vibratoire vertical: le Soleil

Une superbe énergie qui lui apporte de grandes satisfactions. Mais l’Amoureux et le Soleil imposent de nouer des alliances.

  • Analyse des axes occultes

L’effet de surprise provoqué par l’irruption d’Emmanuel MACRON dans la course à l’Elysée est illustrée avec le trio Maison-Dieu/Diable/Roue de la Fortune. Le rôle central du Diable est essentiel, il tire les ficelles et en fait à sa guise, prenant un malin plaisir à déjouer tous les pronostics.

L’énergie de la Roue, celle qui offre les opportunités, les coups de chance, pousse vers le Mât: no limit. On sort des sentiers battus et des codes établis. C’est cette énergie puissante et décomplexée qui anime MACRON dans sa campagne.

Cela le mène au jour du scrutin, représenté ici par la Justice. Quel est ce verdict? Regardons les cartes suivantes: si la synthèse du tirage lui promettait une place stratégique pour le second tour, les deux lames qui suivent – Empereur et surtout le Pape, comme pour Donald TRUMP – lui laissent un très large espace… Avec un tel tirage, tout est possible…y compris la victoire finale. Ça semble fou, mais c’est la règle de l’exercice: analyser avec honnêteté, y compris le plus surprenant.

fichier_000-18

Le tirage de François FILLON

Le tirage de François FILLON a été très complexe à analyser.

  • Ce qui vient l’aider: le Soleil

Le Soleil favorise sa mise en avant, lui apporte son énergie de chance .De plus, dans ce jeu du Tarot Noir, le Soleil est représenté comme un conquérant, un guerrier. Toujours utile dans une campagne présidentielle.

  • Ce qui vient le gêner: le Pendu

À cet emplacement, c’est une énergie qui freine tout. La marge de manoeuvre du candidat est considérablement entravée. Le Pendu signe des difficultés professionnelles, la tâche va se révéler plus ardue que prévue.

  • Axe vibratoire horizontal: l’Empereur

Si l’Empereur confère de l’autorité à François FILLON, il n’est pas sans rappeler Emmanuel MACRON qui risque de poser problème au candidat des Républicains.

  • Sa posture actuelle: la Papesse

Curieusement, on avait cette même configuration pour Hillary CLINTON et Donald TRUMP. C’est finalement une lame qui montre que la vérité, la réalité ne sont pas là où on les attend et que ce qui se trame en silence n’est pas ce qui était forcément prévu. N’oublions pas que la Papesse est la lame du secret, de l’invisible, de l’occulte, de ce que nous ne percevons pas encoreOn a vu le résultat avec les élections américaines. Autant dire que pour Fillon, rien n’est joué.

  • Évolution prochaine: le Chariot

Son dynamisme lui permet de battre campagne mais l’Hermite en axe occulte vertical le ralentit et surtout, s’oppose cruellement au dynamisme du jeune Empereur de l’axe horizontal…

  • La synthèse du premier tour: l’Empereur

La maîtrise et le professionnalisme de François FILLON lui permettent d’accéder au second tour.

  • Analyse des axes occultes

François Fillon a connu un excellent début de campagne avec la primaire des Républicains, illustrée ici par la combinaison Justice/Chariot/Soleil. C’est ensuite que ça se complique avec le Pendu qui limite considérablement sa marge de manoeuvre et le contraint à nouer des alliances afin de reporter sur lui les voix d’un autre candidat, avec la Tempérance, cette lame le poussant aussi à modérer certaines de ses prises de position.

Alors… cela suffira t’il? Je n’en suis pas sûre. D’abord, il y a cette Papesse qui ourdit ses intrigues dans l’ombre. Et puis il y a le Monde. Je sais…C’est l’aboutissement, la plénitude et tout le toutim. Mais pas toujours. La preuve, Juppé l’avait dans son tirage et c’est ce qui m’a plantée. Le Monde, selon moi, aurait suffi si les cartes de MACRON avaient été faibles ou simplement moyennes. Ce n’est pas le cas. Ici, le Monde signe le retour chez soi, dans son univers, son « petit monde », justement. Pour Juppé, c’était Bordeaux. Pour Fillon, la Sarthe.

Bah, on verra bien. Ce ne serait pas drôle si on ne prenait pas de risques, non?

fichier_001

Le tirage de Marine LE PEN

Sa position d’arbitre au second tour ressort de son tirage.

  • Ce qui vient l’aider: le Bateleur

Comme Emmanuel MACRON, elle souhaite incarner une nouvelle donne et proposer de nouveaux outils. En outre, son éloquence naturelle, qualité du Bateleur, est un atout.

  • Ce qui vient la gêner: la Papesse

Outre ce qui vient d’être rappelé sur les secrets de la Papesse, force est de constater que, pour l’instant, Marine LE PEN est singulièrement en retrait, ne faisant quasiment pas campagne. Cette réserve de la Papesse en contre est une erreur, surtout avec l’Impératrice en axe vibratoire horizontal qui insiste sur le besoin de communiquer, de se faire voir et entendre.

  • Sa posture actuelle: le Chariot

Normalement, elle devrait s’élancer sur les routes, partir à la conquête de son électorat mais elle est freinée dans son élan par le Pape qui la modère et lui conseille la prudence. Et en axe vibratoire vertical, on trouve le Pendu, ce qui entrave terriblement l’élan du Chariot. Autant dire que, pour diverses raisons, Marine LE PEN n’a pas de liberté de manoeuvre. Possible que les problèmes de financement de sa campagne ne la contraignent à limiter ses déplacements…

  • Synthèse du 1er tour: le Diable

L’effet de surprise est bien là et pas forcément à son avantage. Pas sûr, donc, qu’elle soit au second tour. En revanche, le Diable tirant les ficelles, il est probable qu’elle fasse figure d’arbitre…et que l’un des deux finalistes doive faire appel à son électorat.

  • Analyse des axes occultes

Elle confirme cette hypothèse: le duo Amoureux/Chariot entourant le Pape montre les choix à faire sur la stratégie à adopter et aussi la nécessité d’être aidée, notamment pour les finances. L’Hermite ralentit, souligne les contraintes et les restrictions, la Papesse montre que c’est vécu à contrecoeur, alors que le Chariot piaffe d’impatience. Enfin, la Justice coincée entre le Bateleur et le Chariot, arbitre leur duel – au fait, pas étonnant que Fillon ressorte en Chariot quand on connaît son goût pour les voitures de sport -…

Voilà, on se retrouve au mois de mai pour un débriefing. N’hésitez pas à faire part de vos remarques, suggestions, critiques et conseils, on est là pour s’entraîner et s’amuser. À très bientôt!

LE DÉBRIEFING

Il n’est pas encore 20H mais la presse étrangère a déjà donné le nom du vainqueur de cette élection présidentielle. C’est donc M.Macron qui dirigera le pays pendant les prochaines années. Le Tarot avait encore vu juste avec ce combo redoutable, composé de la Justice, de l’Empereur et du Pape. On retrouvait d’ailleurs ce même Pape en lame finale du tirage de M.Trump pour l’élection américaine.

Plusieurs enseignements sont à tirer de l’analyse de ce tirage qui n’a pas été exempt d’erreurs puisque je me suis trompée sur les résultats respectifs de M.Fillon et Mme Le Pen. Mais c’est aussi l’occasion de parler des autres arts divinatoires, même si je n’aime pas cette expression pour son côté Nostradamus.

Leçon N°1: François Fillon: une lame forte ne suffit pas, il faut qu’elle soit bien soutenue

Ma méthode, qui n’engage que moi, consiste à regarder l’environnement des lames et la position des personnages.

Prenons l’exemple du Monde qui clôture le tirage de M.Fillon. Comme je l’ai écrit plus haut, lors de l’analyse du tirage, mon premier réflexe, très scolaire, a été de dire qu’il remportait l’élection, précisément à cause le puissance d’accomplissement du Monde. Mais en « rentrant » dans le tirage, j’ai « senti » que non, ça coinçait. Il y avait d’une part la Papesse et ses non-dits qui lorgnait vers le Monde, lui insufflant son énergie lente. D’autre part, le cavalier du Soleil tournait le dos au Monde et s’en allait voir ailleurs, le privant de son énergie. Il y avait littéralement une énergie de non-éclosion qui se dégageait, et j’ai préféré suivre mon intuition et n’envisageant pas la victoire pour M.Fillon. 

Leçon n°2: Marine Le Pen: Le pouvoir du Diable

Malgré une campagne de 1er tour poussive – je soulignais le Pendu en axe vibratoire vertical qui gênait l’énergie de son Chariot – Marine Le Pen est arrivée au second tour avec un score moins élevé que celui qu’elle souhaitait mais très honorable.

J’avoue que son tirage était dur à décrypter et je l’ai d’emblée privée d’un tour et d’un débat télévisé de haute volée. Ce qui est sûr, c’est que le jeu ne lui accordait pas la victoire finale. Pourquoi? Parce que le Chariot, lame conquérante qui dominait son jeu était bridé par l’Hermite et bloqué par la Justice. Quand celle-ci tranche en lame finale, c’est rarement à l’avantage de la personne en cause. Ici, la Justice a dit au Chariot « Stop, tu ne vas pas plus loin… » Quoiqu’il en soit, elle a été très soutenue par le Diable qui lui a permis de faire une campagne de second tour maligne et rusée – le coup de Whirpool était éloquent – mais c’est cette énergie qu’elle n’a pas réussi à canaliser lors du fameux débat où elle s’est laissée déborder par ses « vieux démons ». Et ce, d’autant plus que la Papesse ne la soutenait pas, ce qui a provoqué des reproches sur son manque de préparation, le fait qu’elle ait ses fiches, etc… Regardez le livre de la Papesse…

Leçon n°3 – Emmanuel Macron: l’importance des combinaisons

Dans le tirage en croix, il est important de calculer les axes car on a une vue d’ensemble des énergies du jeu. Cette méthode a ses détracteurs mais pour moi, elle fonctionne. En fait, je considère que le Tarot est un vecteur d’énergies combinées et une analyse scolaire, carte par carte, ne peut suffire. Mais chacun fait comme il le sent, l’essentiel est de s’y retrouver.

Dans le cas de M.Macron, la combinaison en bas, composée de la Maison-Dieu, du Diable et de la Roue illustre on ne peut mieux le formidable effet de surprise créé par son épopée présidentielle. J’ai réalisé ce tirage le 12 décembre 2016, peu après la victoire de Fillon aux primaires et il semblait imbattable. M.Macron était donné 4e, au mieux et les journalistes se moquaient de cet « effet de mode » qui ne tarderait pas à exploser en vol. J’ai attendu le 3 janvier pour publier ce tirage tellement j’avais l’impression d’écrire des conneries…

Leçon n°4 – Les limites de l’astrologie comme art divinatoire

Comme beaucoup, j’ai parcouru le Net pour les prédictions des présidentielles et force est de constater que les astrologues, y compris les plus réputés, se sont plantés. Soit ils donnaient Fillon vainqueur, soit Marine Le Pen. Pour cette dernière, ils raisonnaient à partir d’une conjonction astrale que Georges Pompidou aurait eue lors de son élection.

La seule prédiction positive et d’ailleurs détaillée a été donnée par une non-astrologue, une médium qui fonctionne par flashes et dont vous trouverez les propos ici

Autrement dit, un art divinatoire ne peut se limiter à des calculs d’éphémérides.  Si la relation aux énergies ne se fait pas, on se prive d’un accès précieux à des information essentielles. Or c’est la connexion aux énergies qui alimente l’intuition… Le Tarot est un outil bien plus riche et dynamique que l’astrologie, sur ce plan.

On se retrouve bientôt pour les législatives… Ben oui, le nouveau Président aura t’il une majorité? Marine prendra t’elle sa revanche? Les Républicains existeront-ils encore? Et le PS, va t’on le cryogéniser ou pas? Tout un programme!

 

Tirage prédictif sur les primaires des Républicains

L’actualité est bien morose et la politique est un vaste poker menteur, on le sait bien. En revanche, c’est un merveilleux terrain de jeu pour s’amuser à faire des tirages prédictifs, sans prise de tête. En effet, les résultats sont rapidement et aisément vérifiables, ce qui est un excellent exercice au cas où l’on se plante lamentablement si on se trompe d’un poil dans l’interprétation…

J’ai choisi les Républicains car la primaire approche à grand pas, avec son lot d’incertitudes et de chamaillerie. Ultérieurement, je ferai de même pour le Parti Socialiste, dès que l’on connaîtra le nom des belligérants.

Comme les aspirants candidats sont très nombreux, je n’ai retenu que les principaux, le sort des autres étant scellé par la simple logique mathématique. Donc, on étudiera les tirages de Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire.

J’ai utilisé le Paulina Tarot et choisi une méthode simple, à 4 cartes:

  1. À gauche, les points forts du candidat
  2. À droite, ses points faibles
  3. En haut, la situation actuelle, comment il la vit
  4. En bas, l’évolution
  5. La synthèse= le résultat de la primaire

Allez, c’est parti…

fichier_000-13

Le tirage de François Fillon

  • En point fort, on trouve la Roue de la Fortune. Quand on connaît le caractère rapide de cette lame, on reste perplexe car, dans un campagne, on espère durer. Là, j’ai plutôt analysé cette Roue comme la boule qui veut renverser le jeu de quille. Visiblement, Fillon a envie de bousculer et avance en roue libre.
  • En point faible, le Monde est sorti. Le candidat n’a pas d’audience, pas assez de réseau, sa parole ne porte pas. Son influence est faible.
  • La lame dominante est la Tour: beaucoup d’agressivité et de colère. Cette primaire est pour lui l’occasion de vider son sac. Il y a un petit côté « Je suis le doigt de Dieu ». Quand on connaît ses rapports avec Nicolas Sarkozy, on comprend mieux. La Tour montre aussi beaucoup d’efforts pour se faire entendre.
  • En évolution, c’est la Grande Prêtresse qui sort. Après l’explosion de la Tour, on retombe dans le silence de la Grande Prêtresse. Vu la proximité de la Roue, ça ressemble fort à un comportement cyclothymique. Quoi qu’il en soit, les coups de moulinet pour être audible ne portent pas. Avec cette lame, il y a aussi de la rancune.
  • Pour François Fillon, l’issue de la primaire est marquée par la lame XIII, celle de la Mort. Quittera t’il la politique? Une page pourrait être tournée, à voir.

Premier débriefing du 20 novembre après le 1er tour de la primaire

Alors là, mea culpa pour François FILLON que j’ai enterré trop vite. Certes, on n’est qu’au premier tour mais tout de même… Voyons ce qui a été mal perçu de ma part.

Il y eu l’effet de surprise de la Maison-Dieu qui dominait le jeu. Je l’avais interprété comme la colère qui animait le candidat mais c’était trop limité. Donc, on retient: la Maison Dieu ne détruit pas forcément ou plutôt si: elle détruit les certitudes. FILLON, c’était Mister Nobody, l’effet de surprise est de taille.

La Papesse: n’oublions pas qu’elle cache des choses sous son manteau. Mais surtout, je n’ai pas tenu compte de la Lune qui véhicule une énergie lente et souterraine. C’est exactement ce qui s’est passé pour FILLON. Il ne s’est dévoilé qu’en fin de campagne et a décollé très tard dans les sondages.

Je n’avais pas voulu regarder les axes occultes afin de ne pas être submergée par les détails.Faisons le à présent: Dans l’axe du passé, il y a le Pendu: FILLON a en effet commencé sa campagne très contraint, assez peu actif.

Dans l’axe du présent on trouve le Pape, qui se pose en rassembleur, ce qu’il a effectivement fait ses derniers jours, où il est apparu comme un sage.

Passons maintenant à ce qui nous intéressera la semaine prochaine, à savoir la dynamique de ce deuxième tour qui désignera le candidat pour les Présidentielles. Là, on trouve d’abord la Roue de Fortune: il a une chance à saisir.

Cette Roue sort aussi en 1ère lame: la Chance est avec lui car à cette place, la Roue amène un cadeau. Il faut s’en emparer.

En lame occulte finale, on a la Force! Si j’avais regardé dès le début, quand j’ai fait ce tirage, je n’aurais pas tiré les mêmes conclusions…

Autre analyse trop partielle, celle de la lame de synthèse: FILLON, c’est l’Arcane sans nom. Alors là, deux possibilités: celle que j’ai choisie quand j’ai fait ce tirage, à savoir échec. Mais il y a aussi la version « Mort et Résurrection » qui lui donnerait alors la victoire finale…

Leçon à en tirer: REGARDER LES OCCULTES!

fichier_000-14

Le tirage de Bruno Le Maire

  • En point fort, il y a Les Amoureux: Bruno Le Maire cherche à plaire et ça lui réussit assez bien. Comme c’est une lame qui discute pas mal, on est aussi dans le compromis. Surtout, ne se mettre personne à dos!
  • En contre, le Chariot l’empêche de s’imposer comme un leader. Il n’est pas capable de mener seul des troupes à la victoire finale, celle de l’Elysée.
  • Comment vit-il la situation actuelle? Hé bien, avec la Tempérance. Comme avec les Amoureux, ça discute et négocie. En fait, cette primaire est vécue comme l’occasion de s’affirmer incontournable pour le prochain gouvernement. Bruno Le Maire n’a pas assez de puissance pour gagner l’Elysée et donc la primaire, mais il sait se faire entendre en interne et joue parfaitement au « renvoi d’ascenseur ».
  • Le Monde, en évolution, lui assure pleine satisfaction dans sa démarche: il accroît ses réseaux, étend son influence, impose son courant qui lui permettra de peser dans les intentions de votre au second tour des primaires.
  • En synthèse – zut, je ne l’ai pas pris en photo – on trouve le Pendu: la victoire de la primaire ne sera pas la sienne mais son objectif – la promesse d’un gros gros portefeuille – sera atteint.

Débriefing du premier tour de Bruno Le Maire

Bon, c’était sans risque et le Tarot était clair. À l’heure où j’écris ce billet, Bruno Le Maire vient fort opportunément d’appeler à voter François Fillon. Il joue placé pour avoir son portefeuille en retour d’ascenseur. Son score est modeste certes mais face au poids des sarkozystes purs et durs, rien n’est à négliger. Il a acquis une visibilité et ce soutien calculé à Fillon lui servira.

fichier_000-15

Le tirage d’Alain Juppé

  • En point fort, on a la Force. Celle du Tarot de Paulina a une énergie toute particulière puisqu’il s’agit plutôt de la main de fer dans le gant de velours. Juppé est raillé pour son âge mais l’énergie et surtout l’habileté sont là.
  • Son point faible ne surprendra pas: avec le Jugement inversé, il peine à incarner le renouveau.
  • La lame dominante, celle qui indique comment il vit la situation est assez surprenante: c’est celle du Fou. On dirait qu’il avance, parfaitement décomplexé et optimiste. Après tout, il n’a rien à perdre! Cette lame marque aussi les changements importants, la fin d’une époque. Avec cette campagne, Juppé est conscient d’écrire une nouvelle page de sa vie, sans retour en arrière possible. Toutefois, attention: on ne peut pas se fier au Fou, personnage imprévisible et capable de bouffer à tous les râteliers … C’est la politique, hein!
  • Toujours est-il que le Fou parcourt le Monde, deux lames d’expansion qui ne peuvent que le soutenir dans ses ambitions.
  • En synthèse, on retrouve la Force (je précise que je conserve au Fou sa valeur de 22, le zéro ne signifiant rien pour moi, mais je veux bien en discuter autour d’un thé) qui le revitalise jusqu’au bout des primaires.

Voilà l’autre partie de mon casse-tête: le tirage de Juppé n’est pas mauvais du tout! Le Fou qui domine l’a obligé à aller bouffer à tous les râteliers, y compris celui de Bayrou peu apprécié des électeurs de droite, ça a pu lui coûter cher. Sinon avec le Monde, il obtient son ticket pour le second tour. En axe vertical, il a quand même l’énergie du Chariot qui le pousse et en horizontal, celle de la Roue également. De la dynamique qui lui ouvre donc les portes de la finale. Voyons ses occultes: dans le passé, on trouve la Justice il a démarré en fanfare,sûr de sa légitimité, presque intouchable avec des sondages élevés. Comme Fillon, on trouve le Pape en axe du présent: lui aussi s’est posé en rassembleur. Les axes du futur montrent l’Amoureux: négociations, alliances et tractations et aussi sa deuxième place, coincé entre les deux autres. Puis on trouve l’Impératrice, qui est une très bonne lame de succès elle aussi…mais moins puissante que la Force finale de Fillon qui terrasse l’adversaire, avec sa manière soft. Juppé va peut-être miser sur une communication séduisante pendant ce deuxième tour mais ça risque de ne pas suffire…L’Impératrice représentant aussi la paperasse, peut-être fera t’il recompter les voix?

Ps: mon amie Sabine Achour, de la Source des Étoiles, me fait remarquer judicieusement que, dans le tirage d’Alain Juppé, le Jugement en contre et de surcroît inversé, alourdit beaucoup le jeu du candidat. Je n’avais pas vu les choses sous cet angle. Voilà peut-être l’explication qui priverait Alain Juppé de la victoire finale…

Fichier_000 (16).jpeg

Le tirage de Nicolas Sarkozy

  • Le point fort de l’impétueux ex-président est le Monde (c’est fou comme cette lame ressort en politique, vous ne trouvez pas?): grandes ambitions, vaste réseau, influent, il est bien armé de ce côté. On retrouve aussi une omniprésence et aussi ce talent à captiver, à capter l’attention d’un vaste auditoire.
  • En point faible, on trouve la Force. Nous savons que, mal aspectée, cette lame se teinte de dureté, voire de brutalité. On l’a assez souvent reproché au Président des Républicains et ça ressort on ne peut plus clairement.
  • L’Étoile, en position dominante, peut paraître assez surprenante mais pas tant que ça finalement. Le candidat est convaincu de sa « bonne étoile », croit en son destin et surtout, se considère comme l’élu naturel des Républicains pour conquérir l’Elysée.
  • Malheureusement pour lui, la Justice le stoppe tout net dans ses aspirations: c’est la lame du verdict, celle qui oblige à regarder la réalité en face, sans affect.
  • Quel sera donc le verdict des urnes à l’issue des primaires? Le Pendu. Difficile d’aller plus loin avec lui…

Débriefing pour Nicolas Sarkozy à l’issue du premier tour des primaires: Bon, le tirage n’était pas compliqué à analyser même si je ne pensais pas qu’il serait si vite hors-jeu. La Justice a été impitoyable…


Conclusion: à en croire ce tirage, Alain Juppé est seul à tirer son épingle du jeu pour affronter ses adversaires lors de la présidentielle.

Après ce débriefing du premier tour, je reconnais ma boulette… Fillon a toutes les chances de l’emporter.

On se retrouve fin novembre pour le débriefing…D’ici là, j’aurais fait de même pour ce qui reste du PS 😉

 

 

Attirer les vibrations d’amour

Son_of_the_Sheik-Rudolph_Valentino&Vilma_Banky-1926Pendant plusieurs mois, j’ai fait du bénévolat sur un forum spécialisé dans les Tarots. Comme vous pouvez vous en douter, bon nombre des questions relevaient du domaine amoureux. Il y avait des questions simples sur le devenir d’une relation – allons-nous vivre une histoire, va t’il revenir, va t’il m’épouser?– et d’autres, bien plus préoccupantes où la consultante expliquait qu’elle était désespérément seule depuis des lustres et qu’elle ne voyait toujours rien venir en dépit des assertions de « voyants » précédemment consultés…

« Vais-je faire une rencontre? »  » La rencontre? »

Certaines personnes étaient sur le forum depuis des mois, des années pour les plus accros d’entre elles, engluées dans un immobilisme affectif dont elles souffraient. Et quand elles demandaient un tirage – généralement le classique tirage en croix -, force était de constater qu’il ne donnait rien. Ou plutôt si, il faisait ressortir de manière implacable leurs dysfonctionnements internes qui bloquaient ainsi la Loi d’Attraction.

Deux dysfonctionnements ressortaient plus particulièrement:

  1. un fort DÉSAMOUR d’elles-mêmes
  2. une importante charge négative dans la relation de leur parcours de vie: le MANQUE était vécu, exprimé et revendiqué haut et fort, avec son cortèges de maux adéquats.

J’avoue avoir jeté l’éponge assez vite car, pour des raisons variées, il m’était impossible de leur venir en aide. Toutefois, la récurrence des dysfonctionnements précités m’a incitée à analyser mon propre parcours affectif. Et là, je me suis aperçue que les rencontres déterminantes avaient eu lieu dans des moments où j’étais en grande harmonie intérieure, en paix et osmose totale avec moi-même, comblée car en auto-suffisance affective.

Donc:

  • je m’aimais
  • je ne ressentais aucun vide ou manque à combler

Ces deux paramètres ont généré des rencontres très rapides qui ont évolué positivement en un laps de temps fort court…Sans calcul ni aucune sorte de ruse stratégique.

Avec le recul, il m’apparaît clairement que mon état d’esprit apaisé et confiant s’est avéré un véritable aimant propice à attirer ceux qui voulaient donner et recevoir de l’amour.

Là, il s’agissait d’un heureux concours de circonstances – qui s’est tout de même répété fort opportunément – mais il est tout à fait possible de travailler à acquérir cette autonomie affective, cette légèreté intérieure qui ouvre le champ libre aux belles rencontres…et qui permet d’être heureux, seul ou accompagné!

Vous avez sûrement dans votre entourage familial, professionnel ou amical une personne qui cherche « le grand amour » depuis des lustres. Observons son comportement:

  • elle se plaint sans cesse et utilise des expressions telles que « je n’ai jamais de chance« 
  • elle n’a de cesse que de « rencontrer quelqu’un » et est littéralement à l’affût, comme un chasseur en embuscade
  • si rencontre il y a, elle échafaude illico des scénarios à long terme, décortique la moindre inflexion de voix du malheureux impétrant et met d’emblée une telle pression que le galant se sauve en courant, non sans avoir fait une petite incursion par son lit si c’est un goujat

À présent, analysons les vibrations émises par cette personne:

  • vibrations d’échec: sa vie sentimentale, dit-elle, est et a toujours été un fiasco
  • vibrations de manque: le vide affectif est ressenti et exprimé par elle avec force, à travers ses propos et son attitude

Enfin, interrogeons-nous sur les conséquences d’une telle posture:

  • compassion puis exaspération et enfin rejet de la part de l’entourage
  • prise de distance rapide de la personne éventuellement rencontrée
  • succession d’évènements négatifs dans sa vie affective, signe que l’Univers a bien compris le mot « manque »

Le fait générateur de cette situation en spirale est l’absence d’autonomie affective. Cette personne n’est pas en mesure de combler elle-même le besoin d’amour inhérent à tout individu et confie ce soin à l’Autre. Or celui-ci n’est pas forcément en mesure d’y répondre.

Parmi les conseils fréquemment donnés, on retrouve celui de « prendre du recul », « lâcher prise », être plus « cool » et j’en passe… Or, force est de constater qu’ils sont difficiles à appliquer et ce d’autant plus si on ne s’aime pas assez pour être en auto-suffisance affective.

Quelles que soient les raisons du désamour personnel, il est indispensable de restaurer la prise de conscience de SOI pour comprendre que nous sommes nos propres « groupes électrogènes » d’amour. Se sentir naturellement comblé affectivement permet d’évoluer de manière simple et harmonieuse parmi ses semblables et favorise la Loi d’Attraction.

On fait comment, me direz-vous?

Il y a deux étapes:

  • l’une consiste à identifier la cause du manque d’amour
  • l’autre permet de se réconcilier avec soi-même pour apprécier le bonheur d’être SOI, ici et maintenant.

Il existe plusieurs méthodes d’introspection pour identifier l’origine du manque d’amour, que ce soit par le biais de l’expression écrite ou du Tarot psychologique. Pour ma part, j’aime mélanger un peu de tout et ajuster en fonction de la personnalité du consultant.

En revanche, apprécier le bonheur d’être SOI passe par une seule route: celle de la paix intérieure qui pacifie et tient les émotions à distance. C’est un chemin long qui demande persévérance mais ça en vaut la peine car à la clé, il y a l’incroyable liberté de ne dépendre de personne. J’aime appeler ça le « Yoga mental »car il faut un entraînement quotidien.

Le B A BA de tout cela est le travail sur le MOMENT PRÉSENT, l’ICI ET MAINTENANT. Apprécier chaque instant pour ce qu’il est et réaliser que si on est heureux en ce moment, hé bien c’est à nous qu’on le doit et personne d’autre. Prendre chaque tâche comme un hommage que l’on se rend. Refuser de s’identifier à son mental et à ses schémas erronés qui donnent une vision fausse et déformée de  la vie… Se concentrer sur ce qui nous entoure, même infime et modeste. Ça a l’air simple, ça l’est. Il faut juste de la patience et de la persévérance.

ÊTRE SOI permet de ne rien attendre du futur et de ne pas ressasser le passé. On est en paix. Et les vibrations d’amour peuvent se développer sans être entravées par celles du manque, de la frustration, de l’attente exacerbée…

Personnellement, j’en ai retiré un grand soulagement: plus légère dans ma relation avec mon entourage, moins de suppositions plus ou moins fondées pour l’avenir, moins de stress…Quoi qu’il advienne, je suis avec MOI, dotée d’une paix intérieure qui aide à passer les moments pénibles, pourvue d’une capacité de détachement qui sert de bouclier contre les fâcheux… J’ai encore du chemin à parcourir mais le premier gué est franchi. Alors, à vous!

 

 

Quand le Tarot ne ment pas…

ParisVers la fin de mois de janvier 2015, une amie m’a demandé de faire « un tirage sur la France » pour l’année à venir.

Cela se passait deux ou trois semaines après les attentats de Charlie Hebdo. La tension commençait à retomber mais les évènements nous avaient tous marqués. On se posait des questions.

Je n’avais jamais fait ça mais j’ai accepté. J’ai sorti mon jeu devant elle et j’ai noté les réponses par écrit. Je les ai transmises à deux ou trois personnes en MP, par le biais d’un forum où j’intervenais. J’ai rangé mes notes dans un bouquin et n’y ai plus pensé…

Hier, comme tout le monde, j’ai appris l’Horreur qui ensanglantait Paris.

Passée la première inquiétude pour mes proches qui y vivent, je me suis souvenue de ce tirage et de mes notes.

Je vous les retranscris telles quelles…Elles datent de fin janvier 2015 et couvrent l’année entière. Je ne sais plus quelle méthode j’ai utilisée, peut-être le tirage en croix…Pas sûre.

«  À court terme: volonté de prendre les choses en main, d’agir, de montrer une autorité. Gouvernement va faire des choses.

La situation ayant basculé assez rapidement, mise en place d’un arsenal sécuritaire et législatif. Volonté de discipline de rigueur, de retour à esprit de la loi.

Mais avec l’Étoile, l’angélisme n’est pas complètement absent. Impression que la vigilance se relâche assez vite.

À plus long terme: La France a souffert d’une prodigalité financière qui a ouvert la porte à des gens mal intentionnés, agissant à couvert. Aujourd’hui, il y a des décisions à prendre car le contrat est rompu.Situation explosive. La boîte de Pandore est ouverte. La période d’accalmie que nous vivons n’est en fait qu’une trêve.

De nouvelles propositions sont faites dans une ambiance un peu « idéalisée ».

Dans le futur: nouveaux attentats avec des morts. Quelque chose de brutal qui « tombe du ciel ». Le calme est trompeur et hypocrite. Beaucoup d’arrestations, prisons pleines. Loi martiale ou couvre-feu. »

Bon, on est dans la m… Alors, que faire?

Je ne sais pas si les prières peuvent arrêter les forces du Mal, trop puissantes.

Pour ma part, j’essaie de mettre en place une petite protection personnelle afin de renforcer mes énergies et mon intuition. N’oubliez pas, le fameux sixième sens peut vous sauver la vie…Apprenez à l’écouter.

Pas de gris-gris ni de rituels magiques, ce n’est pas mon genre. Beaucoup de méditation afin de laisser l’énergie circuler pour que le champ vibratoire s’élargisse. Ça permet aussi de travailler la connexion avec ses Guides.

Là, j’avoue être lessivée. Il me faudra une bonne nuit de sommeil paisible pour remettre les jauges à niveau.

Mais le maître mot reste celui-ci: VIVRE. C’est le plus beau pied-de-nez à faire aux barbares.

Plein de Lumière à vous tous…

Tarot de Marseille et tirage professionnel

Crédit©Cliché Mignon

Crédit©Cliché Mignon

Avant de me conduire jusqu’ici, mon parcours de vie a fait plusieurs détours par l’entreprise. J’ai été Avocat et amenée à travailler avec des clients chefs d’entreprise. Puis j’ai créé ma propre structure en connaissant les affres et les questionnements quand on démarre un projet. Comme je suis toujours en pleine ébullition cérébrale et que bon nombre de mes amies et relations aussi, j’ai eu l’idée il y a quelque temps de me confectionner une petite boussole pour savoir comment orienter judicieusement la barque professionnelle.

D’où ce tirage professionnel que je partage avec vous aujourd’hui, les Filles! Hé oui, c’est fou comme a des envies de monter sa petite structure, n’est-ce pas?

Alors, fidèle à ma devise « l’Avenir ne s prédit pas, il se construit« , ce tirage ne vous mâchera pas la besogne et ne vous dispensera pas des efforts nécessaires, hein! Mais il permet d’analyser la viabilité de votre projet, ses points forts, ses points faibles…et les vôtres. Parfois on peut se mésestimer ou péché par excès de confiance. Autant le savoir. De même, des éléments-clés qui avaient échappé peuvent être mis en lumière…

Assez disserté, le voici…

Crédit ©Le Tarot des Filles

Crédit ©Le Tarot des Filles

Comme vous le constatez, il faut 10 lames. En fonction de leurs emplacements respectifs, prenez le temps de capter leurs énergies. La lame finale n’est pas l’issue mais l’énergie dominante qui anime votre projet.

Si une lame a besoin d’être recouverte, prenez une lame mineure ou un jeu de cartes ordinaires. Surtout pas de lames majeures supplémentaires! Leur symbolique est déjà très riche, c’est comme si vous ajoutiez du beurre dans une mayonnaise…

À vos jeux!

Méditation du Cristal

Divine adoratriceJe suis une adepte de la méditation et pour vous, visiteurs de plus en plus nombreux, j’ai décidé de marquer les 6 mois d’existence du Tarot des Filles en vous concoctant une petite Méditation guidée DIY, faite par moi, si, si! J’ai piqué le casque très sophistiqué de mon fils et j’ai tout enregistré, comme une geek.

Je m’en sers en développement personnel et elle est très apaisante.

Bon la vidéo est statique, hein! Mais normal, il faut écouter et il n’y a rien à voir! Bien installée, sans fâcheux pour gratter à la porte (le chat, le mari, les enfants, le facteur, que sais-je?), laissez vous aller sous le dôme de cristal…

C’est sur You Tube, le lien est ici

Si vous aimez, j’en mettrai d’autres.

Le Pendu

Le Pendu Tarot de Marseille

Le Pendu Tarot de Marseille

Le Pendu, ce mal-aimé que personne n’aime trouver dans son tirage… Comme l‘Hermite, il souffre de sa réputation de blocage et fait trépigner les impatientes que nous sommes. Et pourtant, il vaut bien mieux que ça! Si, si, je vous assure!

Douzième lame majeure du Tarot, il marque la fin d’un cycle involutif qui sera suivi par la mort et la renaissance de la lame XIII. En effet, le douze est le nombre des divisions spatio-temporelles: les douze mois de l’année, les douze signes du Zodiaque, les douze coups de minuit. Il symbolise aussi l’Univers dans sa complexité interne: douze, c’est la multiplication des quatre éléments – Terre, Eau, Air, Feu – par les trois principes alchimiques – soufre, sel et mercure .

Dans la symbolique chrétienne, c’est le nombre de l’élection: les douze fils d’Israël, les douze apôtres de Jésus. Mais douze, c’est également 1+2, c’est à dire l’association de principes contraires, l’un dynamique (le 1 = le Bateleur) et l’autre statique (le 2 = la Papesse).

Accomplissement, cycle achevé, voici les maîtres mots de la lame. Concrètement, une situation est en train d’être remise en question.

La posture du Pendu va d’ailleurs tout à fait dans ce sens. Détaillons là de plus près. Que voyons-nous? Un homme pendu par un pied à une poutre transversale reposant sur deux branches fortes et solides. L’autre jambe est repliée, ses deux mains sont dans ses poches  et ses yeux grands ouverts tandis que ses cheveux balayent le sol. Avec sa tête en bas, il fait inévitablement penser au foetus en passe de naître…

Le Pendu est entravé et sa position semble pour le moins inconfortable. Toutefois, il fait preuve d’une certaine nonchalance: son corps est souple, ses articulations relâchées. Nulle crispation de souffrance sur son visage, plutôt de la concentration. À dire vrai, il fait plutôt penser à un acrobate qui se redresserait lestement pour retrouver la terre ferme.

Le Pendu n’est pas physiquement actif, entrave oblige, mais nul doute que ça travaille du chapeau. Sa tête frôle l’herbe du sol et les branches qui le supportent bourgeonnent. L’énergie est là. Notre homme réfléchit. Avoir la tête en bas permet de voir les choses sous un autre angle et le moment venu, la faux de la lame XIII, l’Arcane sans Nom, tranchera le lien. Mais son heure n’est pas venue, le Pendu le sait bien. On croit le retenir, il n’en n’est rien. Certes, il est paralysé mais n’en demeure pas moins conscient et éveillé. Afin de ne pas souffrir, ou du moins de limiter la casse, il s’est complètement relâché, tel un Yogi. Il a lâché prise. Quitte à être coincé, autant ne pas avoir de crampes…

Il est bien évident que le lien qui retient le Pendu n’est pas de son fait. Il subit la situation. Ses mains dans les poches indiquent qu’il ne fera rien pour défaire lui-même le noeud de la corde. Il est dans l’acceptation certes, mais aussi dans la résignation, le sacrifice: il pourrait certainement se libérer mais voilà, il a choisi de ne pas le faire, en tout cas, pas tout de suite. Quoi qu’il en soit, il est en paix avec lui-même. La grâce et l’illumination le protègent.

Bon, ce Pendu zen, c’est quand il est bien placé, bien entouré…Sinon on parle de tout autre chose: blocage, introversion, inhibition, manque de confiance en soi, inertie, procrastination, souffrance, sacrifice non consenti…Avec le Diable, on est carrément dans le sado-masochisme, c’est dire…

Comment analyser le Pendu dans un tirage?

  • Si la lame concerne le consultant, il lui est fortement conseillé de se relâcher et d’accepter la situation peu confortable qu’il est en train de vivre. Accepter ne veut pas dire ne rien faire et le Pendu, dans cette position,  n’est pas dans l’inertie mais dans le lâcher-prise pour pouvoir mieux réagir après. Il sera également profitable de se remettre en question, d’analyser la situation sous un autre angle. Période de latence nécessaire…et il ne sert à rien de s’énerver.
  • Si le Pendu est en contre, donc en opposition, alors là, la situation est tout autre…On a affaire à une force d’inertie ou à une situation de blocage sur laquelle on n’a pas prise… Si l’entourage des autres lames est l’avenant, on peut alors parler d’impuissance. Prévoyez un plan B… Une personnalité en Pendu mal aspecté aura peu de confiance en elle, au point d’en perdre ses moyens.

Quel est l’impact du Pendu dans les différents domaines de vie?

  • Domaine sentimental: le Pendu est une personne pas libre, engluée dans les filets d’une union qui ne lui convient plus mais dont elle n’arrive pas à se défaire. La lame est l’avant-signe d’une rupture et marque de toute façon une trahison. Soit c’est votre compagnon et il y a une grosse anguille sous roche, soit c’est votre amant et il est bien tenu par sa bourgeoise. Dans les deux cas, c’est une épreuve et il faut regarder les autres lames du jeu pour voir l’issue…
  • Domaine professionnel: le Pendu, de par son côté sacrificiel, apparaît dans les métiers « d’aide », surtout dans le milieu médical. C’est ainsi qu’il concerne l’infirmière, l’aide-soignant…On peut aussi y reconnaître un adepte de la méditation, un professeur de yoga, de gym douce. Concernant l’évolution d’une carrière, soyons honnête,le Pendu n’est pas un cadeau car il bloque tout: travail mal vécu, sensation de stagner, de n’avoir aucune marge de manoeuvre, etc… C’est peut-être le déclic pour se remettre en question! N’oublions pas que la lame sort quand une période s’achève…
  • Domaine santé: Ainsi que je l’ai évoqué plus haut, le Pendu peut être le foetus en fin de gestation, si les lames environnantes sont en ce sens. Avec l’Arcane sans Nom, il peut signifier la paralysie suite à un accident.

Comment gérer le Pendu en réponse de tirage?

Pas d’affolement, on s’adapte à l’énergie de la lame. Elle impose un break, on l’accepte. Elle demande de voir une situation donnée sous un autre angle, on le fait. La porte de sortie s’y trouve peut-être. On pratique l’acceptation, c’est à dire la non-résistance, pour limiter souffrance et frustration. On se relâche mentalement, on médite et on réfléchit aux moyens d’action pour être prêt quand le vent recommencera à souffler…

L’Oracle du Monde

Oracle du Monde - Carte de présentation

Oracle du Monde – Carte de présentation

C’est avec l’Oracle du Monde, conçu et réalisé par Émilie Dedieu, que j’inaugure cette rubrique consacrée…aux Oracles!

Ce n’est pas un jeu ordinaire que je vous présente là car j’ai la grande chance de connaître son auteur. Émilie Dedieu est une femme tout à fait passionnante, artiste, médium, channel, praticienne de soins énergétiques…Son parcours est assez surprenant car sa découverte de la spiritualité est survenue assez tard, elle en parle dans son blog ici. Allez y faire un tour, c’est vraiment intéressant.

Quand j’ai su qu’elle avait créé un Oracle, j’ai tout de suite voulu le posséder. D’abord parce que j’appréciais son univers graphique – Émilile a illustré plusieurs de mes bouquins – et aussi parce que son approche de la cartomancie correspondait à la mienne. Bien loin de la voyance et de ses limites, Émilie préfère parler de « guidance » et j’adhère complètement à cette position.

C’est donc dans cet esprit que l’Oracle du Monde a été réalisé.

J’ai dû patienter un peu pour le recevoir car, victime de son succès, il était en cours de réimpression. Avant-hier, il est arrivé dans ma boîte aux lettres, solidement emballé sous film plastique et présenté dans une jolie bourse de satin noir ornée d’un large liséré or.

L’Oracle du Monde se compose de 73 lames aux quelles s’ajoutent des cartes de présentation où sont proposés des tirages et ce n’est pas le moindre de ses avantages. Émilie les a réalisés elle-même et ils sont à la fois aisés et pertinents, permettant ainsi de s’approprier le jeu très facilement. Le forma des lames est très agréable, elles tiennent bien en main, on peut les battre sans problème et elles sont réalisées dans un carton épais qui leur confère une rigidité appréciable. Découvrons les plus en détail…

  • L’Univers de l’Oracle du Monde

Les illustrations des lames reflètent les thèmes majeurs propres à l’artiste: le Japon et l’Egypte. Mais elle a également puisé dans d’autres sources d’inspiration utilisées lors de ses publications littéraires.

Oracle du Monde - Réflexion  ©Émilie Dedieu

Oracle du Monde – Réflexion
©Émilie Dedieu

Oracle du Monde - Ennemi -©Emilie Dedieu

Oracle du Monde – Ennemi -©Emilie Dedieu

Son trait graphique est très reconnaissable:

Oracle du Monde - Protection  ©Émilie Dedieu

Oracle du Monde – Protection
©Émilie Dedieu

les personnages ont de grands yeux en amande, des silhouettes déliées et un grand soin est apporté au décor ainsi qu’aux costumes, tout cela avec une palette riche et colorée.

Oracle du Monde -Tempérance ©Émilie Dedieu

Oracle du Monde -Tempérance
©Émilie Dedieu

Oracle du Monde - Excès ©Émilie Dedieu

Oracle du Monde – Excès
©Émilie Dedieu

Jugez en plutôt…

Sinon, la Nature et ses symboles tiennent une place importante dans ce jeu: monde minéral, animal et végétal.

Oracle du Monde - Acceptation ©Émilie Dedieu

Oracle du Monde – Acceptation
©Émilie Dedieu

Oracle du Monde - Purification ©Émilie Dedieu

Oracle du Monde – Purification
©Émilie Dedieu

Oracle du Monde - Sagesse ©Émilie Dedieu

Oracle du Monde – Sagesse
©Émilie Dedieu

Le jeu recèle quelques surprises comme une carte vierge qui représente l’absence de réponse à la question posée! Mais au-delà de ça, il y a un symbolisme très complet et en même temps accessible à tous, même aux néophytes. L’énergie dégagée par les lames est bien perceptible, et servie par les tirages proposés en accompagnement. J’ai testé le « tirage de l’âme » et il est excellent quand on se demande vers où se diriger…

Dernier détail mais qui a toute son importance: il coûte 25 euros et vous le trouverez sur le site d’Émilie…

La Force

La Force Tarot de Marseille

La Force Tarot de Marseille

À la voir comme ça, muselant tranquillement le chien de ses deux mains, sans déranger une seule mèche de ses cheveux blonds, on pourrait l’appeler « La Force Tranquille ». Or, il n’en n’est rien.

Déjà, la Force est la onzième lame du Tarot. Le 11est un nombre maître qui a une grande résonance parce que les deux 1 qui le composent s’amplifient l’un l’autre, conférant pouvoir et objectif au 2 essentiel et où charisme et tensions prédominent.

Observons la lame. Elle peut sembler simple à interpréter, on est loin de la complexité de l’insaisissable Roue mais en réalité, elle est beaucoup plus subtile qu’il n’y paraît. Bien l’appréhender permet de nuancer considérablement une interprétation.

Nous sommes donc en présence d’une jeune femme qui parvient à dominer un très gros chien à la longue toison bouclée. Elle le maintient prisonnier entre ses jambes et de ses deux mains, bloque fermement une mâchoire impressionnante. Son expression est tranquille et assurée, sa posture est droite et elle ne laisse transparaître aucun signe d’effort. L’énergie est toute entière canalisée dans ses mains tandis que son regard, concentré, fixe un point d’ancrage. Nul doute qu’elle est aussi experte en arts martiaux!

Quoi qu’il en soit, la lame est porteuse d’une énergie puissante: force physique certes, mais aussi courage, endurance, persévérance et maîtrise de soi. On se doute bien que le fauve n’a pas été dompté d’un claquement de doigts… L’intensité du regard de la Force révèle une personnalité de chef, un tempérament charismatique à l’aise dans le commandement et devant lequel tout plie.

Mal aspectée ou inversée, la Force parlera de caractère tyrannique, voire despotique et même de violences physiques. En tout cas, elle signera une période très tendue ou représentera quelqu’un qui veut absolument arriver à ses fins et faire plier l’autre au prix d’un entêtement forcené. Ne parle t’on pas de « force du poignet« ? N’oubliez pas qu’une lame a toujours les défauts de ses qualités. Ici, la persévérance et l’endurance de la Force peuvent devenir entêtement et brutalité.

Il n’empêche, la Force n’est pas toujours facile à analyser. Prenons un tirage sentimental, par exemple. Quel sens lui attribuer? Comme pour tout tirage, on tiendra compte de l’emplacement de la lame. La Force est un personnage volontaire, la relation est intense, des tensions peuvent survenir, l’un des partenaires veut dominer l’autre. En fait, c’est une lame tellement énergique qu’elle est rarement défavorable à moins d’être très mal entourée. Toutefois, une relation amoureuse où la Force s’en mêle est rarement de tout repos…surtout si la lame intervient après une rupture: dans ce cas, on risque d’avoir l’un des partenaires refusant d’admettre la situation et s’efforçant de convaincre l’autre de revenir sur sa décision, allant pour cela jusqu’au harcèlement.

Le domaine professionnel, lui, se réjouira de l’appui de la Force. Tous les métiers physiques sont ici à l’honneur: vétérinaire, boucher, dompteur, manutentionnaire… Elle apporte de l’énergie à la recherche d’emploi, à la prospection mais en revanche peut tendre les relations de travail ou les négociations. Une lame à double tranchant, à manier avec circonspection.

Dans le domaine de la santé, la Force parle d’intervention chirurgicale et peut illustrer une naissance difficile, par césarienne ou aux forceps. Mais avec une lame protectrice comme l’Étoile, elle peut aider à un prompt rétablissement.

Il n’est donc pas étonnant qu’après une telle débauche d’énergie, la Force éprouve le besoin de se poser, de se relaxer avec le Pendu…Rendez-vous dans un prochain billet!

Couper des liens toxiques

P1000605

Une relation toxique génère un poison émotionnel qui fait souffrir.

La douleur ainsi occasionnée entraîne un « raidissement » du corps et du mental. Mais loin de pallier au mal, le remède est pire: il ne fait qu’accroître la souffrance car les vibrations émises sont forcément négatives. Outre des maux physiques divers (insomnie, perte d’appétit, apathie ou hyper-activité compulsive, voire état dépressif dans les cas extrêmes), la personne atteinte reste centrée sur son mal-être, incapable d’en détourner ses pensées. Et ce, sous les remarques de son entourage qui se veulent bienveillantes mais ne contribuent qu’à la déstabiliser d’avantage:

« Tu n’as qu’à te changer les idées »

« N’y pense plus »

« Il y a pire dans la vie »

…et autres paroles réconfortantes du même acabit.

Or quel que soit son degré d’intensité, la relation toxique n’est pas à traiter à la légère car elle empêche d’avancer sur le chemin de vie. Toute l’énergie de la personne atteinte est occupée à tenter de lutter, ce qui l’empêche de l’utiliser à de meilleures fins. Et elle a beau se raisonner, il lui est très difficile de passer à autre chose. Quand elle y parvient finalement, c’est au prix de dégâts collatéraux non négligeables: perte de confiance, mésestime de soi, sentiment d’attirer la poisse, etc…

Ma philosophie

Je suis une adepte fervente de la Loi d’Attraction. Quasiment tout le monde connaît le principe de base qui consiste à « envoyer une demande à l’Univers » pour obtenir un retour en partant du postulat qu’une émotion positive et heureuse engendrera une réponse idoine. Le problème, c’est qu’on oublie souvent que ça marche aussi dans l’autre sens: des émotions négatives se heurteront à un effet miroir qui les renverra en véritable boomerang.

La raison en est très simple. Nous sommes faits de ce qui compose l’Univers qui nous entoure, à savoir de la matière et de l’énergie. Par conséquent, nous sommes tous reliés et en aucun cas autonomes et indépendants les uns des autres.

C’est cette inter-dépendance qui permet le fonctionnement de la Loi d’Attraction. Nos cellules émettent des vibrations chargées d’énergie et attirent le positif ou le négatif en fonction de leur polarité. Et lorsque que l’on subit un lien toxique, nous sommes chargés en négativité, ce qui donne une impression de lourdeur, pesanteur et assombrit le quotidien. De ce fait, il est très difficile de s’extraire de cette gangue et se répéter comme un mantra « je dois penser positif et rester positif » n’est qu’un leurre qui ne trompe pas la Loi d’Attraction car les toxines demeurent et continuent de polluer le corps et l’esprit. Or, c’est le mental qui gouverne tout.

Ma méthode

Un lien toxique étant très puissant, il n’est pas possible de le couper en une seule étape. Cela nécessite un parcours si possible accompagné qui se décompose comme suit:

  • Identification du Mal: il s’agit de ramener la personne à l’origine du lien toxique à de justes proportions. En effet, à l’occasion de la relation affective et/ou sensuelle, elle a réussi à prendre un ascendant que la réalité ne justifie pas. Il s’agit d’un être tout à fait ordinaire, ni meilleur ni moins bon que n’importe qui d’autre mais la relation l’a placé sur un piedestal d’où il est difficile de le faire descendre. Le processus Identification du Mal consiste à apprendre à la voir telle qu’elle EST, aussi bien physiquement que moralement ou socialement et à y appliquer les adjectifs adéquats. Par ce biais et grâce à des exercices ciblés, on arrive également à Exprimer sa colère car le lien toxique découle d’un dysfonctionnement de la relation causé par l’attitude de la personne incriminée.
  • Préparation au lâcher prise: le « lâcher prise » est un moyen très efficace pour se défaire des noeuds toxiques mais on n’y arrive pas sur un claquement de doigts. Un mental à vif et raidi par sa lutte contre la douleur a d’abord besoin d’être « assoupli » pour pouvoir ensuite « lâcher ». Cette étape se scinde en quatre séquences:
  1. Marche
  2. Méditation avec l’Archange Mickaël
  3. Apprendre à se concentrer sur l’instant présent
  4. Ne faire de rien une affaire personnelle
  • Mise en oeuvre du lâcher prise: À ce stade là, l’étau est desserré. On peut donc ajouter les deux dernières séquences:
  1. Travailler l’Acceptation
  2. Travailler la Gratitude

Si j’ai souhaité partager cette méthode, c’est que comme beaucoup d’entre nous, j’ai eu un parcours personnel difficile, semé d’embûches et qu’il a bien fallu faire face. Or, quand j’ai dû affronter la période la plus délicate, le Développement Personnel n’avait pas du tout l’audience dont il jouit aujourd’hui. En gros, on avait le choix entre le psychiatre, le psychanalyste ou le psychologue. Ou alors le médecin. Je me souviens être allée en consulter un car je vivais une histoire particulièrement toxique qui me bouffait complètement, au point que j’avais fait un malaise au boulot. Au lieu de me questionner – il aurait vu qu’il s’agissait d’une grosse peine de coeur qui devait cicatriser – il m’a fait une ordonnance illico. C’étaient des anti-dépresseurs! Quand j’ai voulu en ingérer un, mon organisme s’est immédiatement révolté et a rejeté sans ménagement la saloperie que je lui infligeais. Une seconde tentative n’a pas été plus fructueuse. J’ai compris que je devais trouver en moi les ressources pour m’en sortir seule. Par la suite, mon chemin de vie m’a amené à enrichir, approfondir et finalement synthétiser cette « méthode ». Alors il est vrai que j’ai, par chance, un caractère fort et un instinct de survie qui m’a permis de traverser mes épreuves sans autre aide humaine que moi-même. Ce n’est pas le cas de tout le monde. C’est pourquoi j’envisage de mettre en place, dans les semaines qui viennent, un accompagnement pour ceux et celles qui en auraient besoin. On en reparlera, c’est à l’étude et à la réflexion! Qu’en pensez vous?

La Roue de Fortune

La Roue de la Fortune Tarot de Marseille

La Roue de la Fortune Tarot de Marseille

Dixième lame du Tarot, elle est celle qui m’a donné le plus de fil à retordre. En effet, elle symbolise le cycle à tout point de vue, y compris par ce qu’il a de plus primaire: la Roue file littéralement entre les doigts! Le nombre 10 qui la caractérise lui donne une position axiale de premier plan: si le 9 correspond à la remise en question avant la fin d’une étape, le 10 est à la fois la fin et le début. Il signe la fin (10 doigts, 10 commandements, la dizaine) mais aussi le début car 10 = 1(Bateleur) et 0 (qui peut représenter le Mât, dernière lame du Tarot).

On est donc dans une symbolique forte, celle du cycle, accompagnée des questionnements inévitables: dans quel sens tourne cette Roue? Va t’elle de l’avant ou repousse t’elle en marche arrière ?

Déjà, attardons nous un instant sur son nom: « Roue de la Fortune« . Ce n’est pas anodin. Il ne s’agit pas là des biens matériels mais du hasard, de la Destinée. Sa forme circulaire en fait un des rouages de notre vie. On a donc tout intérêt à ce qu’elle soit bien huilée pour éviter les blocages…La Roue intervient à un moment crucial de notre existence.

La Roue est l’illustration même que nous ne maîtrisons rien. Regardez là: d’abord, elle est instable, elle repose sur l’eau et est donc à la merci des intempéries. Ensuite, elle est activée par trois personnages: on pourrait penser que l’énergie qui l’anime est fournie par les deux créatures de droite et de gauche, l’une poussant et l’autre freinant pour éviter un emballement fâcheux. Mais il faut compter avec celle du dessus, bien installée sur l’axe central: alors que ses comparses s’agrippent tant bien que mal pour rester en place, elle affiche une posture désinvolte, renforcée par l’expression maligne d’un visage surmonté d’une couronne, signe de puissance. Telle est la Fortune, bonne ou mauvaise, qui fait basculer nos vies au gré de son humeur et ce, en vertu de sa toute-puissance…

J’ai dit, au début de ce billet, que la Roue était la lame qui me donnait le plus de difficultés. Le fait est qu’elle m’a valu pas mal de plantages et c’est seulement maintenant que je commence à la cerner. En fait, son interprétation devient complexe quand elle sort en synthèse calculée d’un tirage en croix. Il est en effet d’usage de dire qu’elle débloque une situation et de ce fait, la conduit à une issue favorable.

Grave erreur! L’énergie véhiculée par la lame est celle de la précarité, autrement dit « trois petits tours…et  puis s’en va« . Dans le domaine professionnel, elle est le CDD, le job saisonnier. Elle ne favorise pas la signature des contrats, l’un des protagonistes passe à autre chose. En amour, c’est pareil, on reste dans l’éphémère, surtout si le Chariot traîne dans les parages… Donc, certes la Roue débloque, elle anime ce qui était figé mais n’est pas synonyme de victoire. J’ai fini par arriver à cette conclusion après plusieurs retours de tirages où tout avait capoté…Cette fichue Roue était en synthèse…

Maintenant, n’oublions pas que c’est une lame très rapide, un coup de vent, qui ne vaut que pour l’instant T. Sur ce coup là, ça n’a pas marché mais qu’en sera t’il de la fois suivante? Il faut alors regarder les axes du futur ou bien recouvrir la Roue avec une lame mineure ou une carte à jouer…

Pour ce qui est de l’interprétation purement factuelle, la Roue marque la rapidité: les choses surviennent et s’en vont tout aussi vite. On peut lui associer une certaine forme d’insouciance par rapport au lendemain: « Pierre qui roule n’amasse pas mousse« !Elle représente aussi les déplacements de courte durée, les petits boulots et …le cycle menstruel, hé oui! Bien sûr, on lui associera également les vélos, les pneus, les métiers de l’horlogerie. Avec le Diable, on rentre dans le domaine du jeu de hasard . Avec la Maison-Dieu, risque d’accident (encore que la combinaison Chariot/Maison-Dieu soit plus parlante) ou bien libération de l’énergie créatrice, liberté retrouvée…

Bon, je vous vois déjà grimacer si vous sortez la Roue en conclusion de tirage. Pas de panique! N’oubliez pas qu’elle n’a pas d’effets pérennes. Faites comme elle: passez à autre chose, recommencez. Le succès sera pour la prochaine fois. Et comme ce billet est truffé de citations, reprenons celle de La Bruyère: « Cent fois sur le métier, tu remettras ton ouvrage... »

Savoir lâcher prise

P1000669J’ai déjà eu l’occasion de le dire, Tarologie et développement personnel sont profondément, intimement liés. Un tirage correspond à un questionnement qui préoccupe suffisamment pour qu’on ait envie d’en savoir l’issue. Or, malheureusement, Tarot et datation ne font pas bon ménage et il peut s’écouler un laps de temps plus ou moins long avant que la situation ne se modifie.

Il est alors facile de céder à la tentation de multiplier les tirages en espérant y voir une accélération…qui n’apparait pas! Dans le meilleur des cas, le Tarot tiendra le même discours. Sinon, on risque de se heurter à un tirage complètement farfelu, sans interprétation cohérente possible, ce qui ne pourra qu’ajouter à l’anxiété.

Bien sûr, il y a des cas où notre action personnelle peut aider au dénouement favorable: un tirage de Tarot bien analysé permet de faire ressortir des conseils judicieux qu’il ne tient qu’à nous de mettre en pratique, mais là encore faut-il avoir la patience d’attendre le résultat. Toujours est-il que l’incertitude et le doute accroissent l’inquiétude et dans ce cas, le Tarot devient une sorte de refuge, un recours que l’on sollicite inlassablement… en vain. Tout cela parce que l’on a oublié qu’il n’est que le reflet des énergies qui animent un pan de notre vie, à un moment donné, et en aucun cas un vecteur d’évolution, positive ou négative.

Face à une situation stagnante, nous voilà raidis, tout entiers arc-boutés vers le but que nous voulons atteindre, vers l’issue que nous espérons. On y pense sans relâche et très vite, ça vire à l’obsession. Du coup, notre mental est complètement bloqué et tourné exclusivement vers ce qui nous fait PEUR. Conséquence logique de cet amalgame: une forte dose de stress, un pessimisme exacerbé qui alterne avec des phase d’optimisme démesuré dès lors qu’on refait un tirage, lequel optimisme retombe aussi vite qu’un soufflé quelques heures après…

Assez rapidement, on a une sensation d’étouffement, de prise au piège et d’enfermement. On en ressent que le blocage et on est incapable d’analyser la situation dans son ensemble. Le phénomène est amplifié quand on n’a aucune prise sur les paramètres de notre problème et qu’on est donc incapable de les modifier.

Ça vous parle? À moi aussi! Il a bien fallu que je me sorte, tout comme vous, de cette spirale infernale.

L’étude des Tarots m’a permis d’approfondir ce qu’on appelle le « développement personnel » qui n’est autre que savoir canaliser et maîtriser ses énergies. Le « lâcher prise » en fait partie et honnêtement, ce n’est pas si simple. Mais une fois qu’on le maîtrise, il a de merveilleux effets car il favorise aussi les bénéfices de la Loi d’Attraction. On essaye?

  • On se relâche

Parler de « lâcher prise » n’est pas un euphémisme mais correspond bel et bien à la réalité physique qui nous entoure. Quand vous pratiquez un sport, vous vous échauffez auparavant afin de détendre et d’assouplir vos muscles, sinon vous risquez une blessure: claquage, déchirure, entorse ou autre…Hé bien, pour le mental, c’est pareil. Face à une situation anxiogène, un mental raidi et non assoupli ne fera qu’amplifier les sensations négatives de mal-être, échec, et impuissance. TOUT CE QUI EST DUR FAIT MAL.

Concrètement, il ne s’agit pas de se répéter comme un mantra « je suis cool, tout va bien ». Non, ça ne marchera pas. En revanche, on peut aider efficacement son mental à se détendre en modifiant l’alchimie des cellules:

  • on pratique la marche, si possible tous les jours, dès que possible sinon. C’est un exercice fabuleux car, au fil des pas, l’esprit divague tout naturellement et se déconnecte ainsi des pensées douloureuses. Pas besoin de faire un parcours sportif, renoncer à prendre sa voiture ou le métro peut suffire… L’idéal est de disposer d’un espace vert pour profiter des énergies revivifiantes de la nature. On y dépose ses toxines, elles seront recyclées.
  • on pratique la méditation, autre exercice formidable pour nettoyer et alléger le mental. Comme pour la marche, on pense à autre chose et l’effet apaisant est immédiat. Il existe de nombreuses vidéos gratuites de médiation guidée sur You Tube. Ma préférée est « Méditation guidée avec les Archanges » de Doreen Virtue. J’y ai recours environ une fois par semaine, que du bonheur, surtout après une journée pénible où les idées noires reprennent le dessus.
  • On accepte la situation telle qu’elle est

C’est une évidence que ressasser, sortir son jeu de Tarot matin et soir n’arrangeront rien. Le fait est qu’on se refuse à admettre que les choses sont ce qu’elles sont, qu’elles ne nous conviennent pas mais qu’on n’y peut rien, en tout cas, pour l’instant…Il faut donc profiter des effets bénéfiques et relaxants de la marche et/ou de la méditation pour inspirer profondément et dire « j’accepte les choses telles qu’elles sont« .

Ce que je vous dis là n’a rien de nouveau, c’est même un des principes du bouddhisme. Mais c’est plus facile à mettre en oeuvre si on est préalablement passé par l’étape 1. L’acceptation est plus facile à mettre en place avec un mental assoupli que pendant une grosse crise de larmes.

En acceptant la situation telle qu’elle est, vous diminuez ainsi l’impact qu’elle a sur vous. C’est comme si vous transformiez une pierre en gros tas mou. Certes, elle ne correspond toujours pas à ce que vous souhaitez mais au lieu d’apparaître comme un bloc rigide aux arêtes coupantes, elle n’est plus qu’une masse informe, peu agréable mais incapable de couper ou blesser.  Elle n’est plus qu’un « mangé cochon » où vous n’avez pas à mettre les mains. Pour finir, visualisez le jour où elle n’existera plus, vous ressentirez un intense soulagement.

  • On pratique la gratitude

Gratitude est un mot que l’on retrouve à toutes les sauces en ce moment dès que l’on aborde un thème de développement personnel. Et pourtant je n’en connais pas d’autre pour exprimer plus justement le fait de manifester de la reconnaissance envers un bienfaiteur. Alors, vous me direz « pourquoi être reconnaissant alors que je n’ai pas ce que je veux et que j’en souffre? » Hé bien, pour deux bonnes raisons: primo, si vous passez votre temps à exprimer de la douleur, vous émettez une vibration négative qui, en accord avec les principes de la Loi de l’Attraction, vous renverra de quoi nourrir cette douleur en l’agrémentant au passage d’une bonne dose de frustration. Secundo, soyons honnêtes: même dans les cap difficiles, notre vie ne se résume pas à ce qui nous tourmente, même si la souffrance, le manque ainsi engendrés prend toute la place. J’aime bien rappelle cette citation du film Apollo 13 – une histoire vraie d’astronautes en perdition près de la Lune et incapables de revenir sur Terre en raison d’une panne majeure – où le chef de mission, après le compte-rendu catastrophique de son équipe, se gratte la tête et demande  » Bon, qu’est-ce qui fonctionne encore sur ce rafiot?« …Hé bien, même si votre vie vous semble être un rafiot délabré voguant au gré des flots furieux, il y a quand même quelque chose qui permet de naviguer, même si c’est à la force des bras. Et rien que pour ça, dites merci. Merci de ne pas être manchot!

Le fait d’exprimer sa gratitude, même pour de toutes petites choses, génère un sentiment de bien-être extrêmement positif qui sert de bouclier contre les sentiments négatifs dus à une situation non désirée.

  • On persévère

Certains jours iront mieux que d’autres où le négatif cherchera à prendre le dessus. C’est précisément dans ces moments là qu’il ne faut pas ralentir l’effort. Lâcher prise ne s’obtient pas en un jour, il faut la volonté et l’endurance. Comme pour tout. Mais quand vous aurez ressenti la satisfaction de vous dire que oui, il y a une situation qui ne vous convient pas mais bon…pour l’instant, vous n’y pouvez rien alors autant l’intégrer dans les paramètres de votre vie actuelle et la laisser évoluer sans vous en mêler…jusqu’au jour où vous sentirez que là, vous pouvez agir…!

PS: C’est du vécu, je vous jure que mes Tarots dorment sagement dans leurs boîtes, sauf quand je les aère pour mes copines, histoire de ne pas perdre la main…Il y a des pans de ma vie que je souhaiterais différents mais qu’il n’est pas en mon pouvoir de changer actuellement. Après avoir beaucoup ruminé, j’ai décidé d’expérimenter le lâcher prise et j’ai constaté que non seulement je supportais mieux la situation mais que celle-ci évoluait, tout doucement mais sûrement, comme je le souhaitais… CQFD!

Tarot de Marseille et datation

Crédit photo Cliché Mignon

Crédit photo Cliché Mignon

« Pouvez-vous me dire quand cela va arriver? »

…Qui n’a pas déjà posé cette question lors d’une consultation?

Ce serait si simple que le Tarot soit organisé, avec un petit agenda bien ordonné, non? Et avec les dates-clés soulignées au Stabilo…

Hélas, ce n’est pas si simple. Tout simplement parce que le Tarot n’a pas la notion de temps découpé et ordonné comme nous l’avons. Beaucoup de consultants on du mal à l’accepter et au bout de quelques semaines, ne voyant rien venir, multiplient les tirages à l’envie.

En fait, le Tarot canalise les énergies qui accompagnent un projet, un espoir et donne l’issue probable finale, rien de plus. Et c’est déjà beaucoup!

Cela étant, il existe quand même quelques astuces pour tenter de circonscrire un évènement dans le temps…

  • Les lames « rapides« 

Ces lames peuvent indiquer si un évènement surgira de manière rapide, imprévu. Certes, elles ne vont pas dater mais on a une indication du tempo.

Ce sont les lames telles que la Roue de Fortune, le Chariot, la Maison-Dieu, l’Arcane sans nom. Un évènement encadré par de telles lames survient de manière inopinée ou alors ne dure pas.

  • Les lames « lentes« 

Les lames « lentes » disent qu’un évènement mettra du temps à se mettre en place ou que ses effets perdureront.

Dans cette famille, on trouve l’Hermite mais aussi le Pape si prudent…

  • La position des lames

Une lame d’action en contre indique un obstacle qui retarde la réalisation de l’évènement.

  • Les lames de « saison« 

À titre personnel, je n’utilise pas cette méthode mais elle existe. Le Soleil est censé symboliser le Jour et la belle saison. L’Hermite s’octroie les mois d’hiver, longs et froids. La Lune représente la Nuit. Reste le Pendu que j’attribue (mais c’est archi-personnel) au Printemps à cause des branches qui bourgeonnent au niveau de la tête.

Une autre technique consiste à limiter la question dans un espace-temps défini. Par exemple: « Vais-je retrouver du travail avant la fin de l’année? » Dans ce cas, on effectue le tirage en se concentrant bien sur la période demandée. Si la réponse est négative, on regarde ce qui bloque pour travailler dessus. Attention: la tentation sera grande de multiplier les tirages d’une traite en les attribuant à une période donnée. Il faut éviter cela, le Tarot n’aime pas les répétitions. La sagesse commande de tirer profit des conseils donnés et de renouveler le tirage une fois la période écoulée. Là, la donne ne sera plus la même…

On peut aussi, à force d’expérience, arriver à savoir quel est le délai couvert par tel ou tel type de tirage… Pour ma part, je constate que la Croix couvre entre 6 et 8 mois; la Roue astrologique entre 12 et 18 mois… Mais tout cela reste aléatoire! Si ça peut vous consoler, je connais une voyante, une VRAIE, la seule de son genre, bref une femme assez incroyable dont les tirages « voient » à…3 ans! Les évènements les plus rapides arrivent au bout de 4 mois… Donc, ne soyons pas pressés et laissons du « temps au temps »!

La Justice – suite et fin

La Justice Tarot de Marseille

La Justice Tarot de Marseille

Je dis suite et fin car j’ai déjà un peu abordé cette lame dans un tirage de la semaine. Mais c’était succint. Donc, on y retourne mais cette fois, sérieusement, hein!

C’est la lame 8 du Tarot. Un nombre puissant qui prend la vie au sérieux avec des défis à relever. Le 8 favorise l’autorité et aime la justice, tiens donc…

J’avais déjà dit dans mon précédent post que je ne raffolais pas de la Justice. À dire vrai, je la trouve aussi rabat-joie que l’ennuyeuse Papesse. Mais, c’est une lame importante, aussi rendons-lui les honneurs qui lui sont dus.

La Justice est assise sur un imposant fauteuil. Elle siège. Dans chaque main, les attributs de sa fonction: la balance et le glaive. Avant toute chose, la Justice recherche l’équilibre. Douée de raison, elle va penser le pour et le contre et éliminer impitoyablement ce qui contrarie cet ordre qu’elle voudrait parfait.

Autant vous dire que vous ne trouverez aucune fantaisie avec cette lame. Ne dit-on pas d’une personne coincée, austère, qu’elle est « raide comme la Justice »? La métaphore trouve ici tout son sens. La personne qui ressort en Justice est bourrée de principes en tout genre avec des idées bien arrêtées. Rigide, voire rigoriste, elle analyse tout avec froideur et peut même trouver du plaisir dans les mathématiques! Sa conception de la vie manque de souplesse, ce qui l’expose aux déceptions et risque de la faire passer à côté de bien des choses, tant elle ne dévie pas de la ligne qu’elle s’est fixée. Bon, tout n’est pas noir, c’est aussi quelqu’un d’intègre, d’organisé et soigneux, qui réfléchit avant de prendre une décision. Ici, la raison prend le pas sur l’intuition mais la Justice peut être éprise d’absolu et se battre pour des idéaux.

Mal aspectée, la Justice peut être implacable, rancunière, pleine de préjugés. C’est une lame que j’accole volontiers à certains fanatiques comme Robespierre et Saint-Just, capables de sacrifier leurs amis au nom des principes révolutionnaires et ce, sous couvert d’intégrité.

Maintenant qu’elle est rhabillée pour l’hiver, voyons le rôle de la Justice dans les différents domaines de notre quotidien:

  • Domaine professionnel: la lame est bien évidemment liée aux professions juridiques et aux affaires judiciaires: l’avocat, le magistrat, l’huissier, le notaire s’y reconnaissent. Elle parle aussi  d’administration et de ceux qui y travaillent. En un mot, tout ce qui concerne la légalité et l’ordre. C’est pour cela qu’on la retrouve dans les litiges mais aussi les transactions et les contrats. La Justice aime aussi la paperasse officielle, les fastidieux formulaires administratifs et les concours.
  • Domaine sentimental: bien placée dans un tirage avec de bonnes lames voisines (Pape, Soleil, Tempérance), elle peut symboliser une union légale. Mais on la retrouve souvent dans les ruptures, divorces, mésententes…Le glaive tranche, sa décision est prise et difficile de l’infléchir. Si votre amoureux ressort en Justice, vous n’avez pas intérêt à couper votre salade au couteau…
  • Domaine de la santé: la Justice représente en général le praticien et avec sa lame, l’opération chirurgicale.

Je vous montre une jolie Justice, celle du Tarot Doré de Botticelli… Sous des dehors avenants, elle est quand même rudement bien armée…

La Justice Tarot Doré de Botticelli

La Justice Tarot Doré de Botticelli

Le Chariot

Le Chariot Tarot de Marseille

Le Chariot Tarot de Marseille

C’est la septième lame du Tarot et celle que je préfère, je crois. Le chiffre 7 annonce de la dynamique, certes, mais aussi de l’approfondissement. On a du mal à le croire en voyant le Chariot foncer vent debout mais pourtant, c’est bien le cas. Le bougre aime avancer, dépasser ses limites, aller « plus profond ».

Observons le, ce matamore si sûr de lui, menant son attelage avec aisance et témérité, d’une seule main. L’autre est occupée à tenir ce qui pourrait être le fouet du conducteur mais ressemble fortement à un sceptre, un bâton de Maréchal. Le gars du Chariot a la couronne des Vainqueurs sur la tête, il n’est pas là pour jouer petit bras mais pour remporter des batailles, des conquêtes.

Il a pourtant fort à faire pour ne pas dévier de sa route et maintenir son attelage car ses chevaux ne sont pas de tout repos: si celui  de gauche semble brave et à son affaire, en revanche celui de droite a le regard torve et vicieux. Le Chariot ne doit pas avoir froid aux yeux et connaître parfaitement sa trajectoire, pas question d’improviser! Parfaitement entraîné,il s’élance pour aller plus loin, plus profond.

Avec un tel équipage, nul doute que le Chariot est doté d’un caractère fort. Libre, indépendant, toujours en mouvement, séducteur, conquérant, sûr de lui…Les défauts sont à l’avenant: frimeur, arrogant, tête brûlée, prenant des risques inconsidérés…

On l’a donc compris, la lame est bourrée d’énergie créatrice et symbolise le mouvement sous toutes ses facettes… Voyons ce que ça donne dans les différents domaines abordés par le Tarot…

  • Domaine sentimental:

Votre amoureux sort en Chariot? Il va falloir vous accrocher. Indépendant, il est sans arrêt en mouvement, que ce soit pour le travail ou les loisirs. Il aime la moto, conduire des véhicules de sport. Vous rêvez de nos à deux, de vie de couple paisible, voire de fonder une famille? Le Chariot ne voit pas les choses ainsi et si vous avez réussi à en faire un père de famille, ne comptez pas sur lui pour pouponner. Plus embêtant, il est séducteur et ne se gêne pas pour papillonner. N’oublions pas que c’est un conquérant et avec la rapidité de la lame, on est dans le plaisir immédiat.

Si le Chariot apparaît à un autre emplacement du tirage amoureux, il faut se méfier…Généralement, on a tendance à interpréter cette lame comme la possibilité d’un nouveau départ. Pour que ce soit le cas, il faut que le reste du tirage soit vraiment excellent avec des lames de construction, de stabilité bien placées, comme le Soleil, le Pape, etc…Pourquoi? Parce que le Chariot ne se pose pas! Il ne fait que passer, on ne peut pas tabler sur du long terme avec lui. Pour que ça fonctionne, il faut vraiment lui emboîter le pas et stimuler son besoin de liberté, sans le contraindre ou lui coller aux basques. Alors là, il pourra retenir ses chevaux.

  • Domaine professionnel:

Le Chariot s’y trouve particulièrement à l’aise. La lame signifie des déplacements fréquents (le Chariot peut être un excellent commercial ou un conducteur de train, de bus…) ou une promotion qui nécessite une prise de risque, un nouveau marché à conquérir, un secteur à développer. C’est aussi la lame des mutations géographiques, des changements d’emploi valorisants. Le Chariot aura à coeur de satisfaire les responsabilités qui lui sont confiées…

  • Domaine de la santé:

La lame étant celle du déplacement, le Chariot ressort quand il est nécessaire d’aller consulter dans un autre établissement plus éloigné du domicile. Elle peut aussi évoquer l’ambulance, les transports médicalisés.

Quelques illustrations du Chariot, vues par d’autres créateurs de Tarots:

Le Chariot du Llewellyn Tarot

Le Chariot du Llewellyn Tarot

C’est l’une des plus belles représentations de la lame. Ici, le Chariot est fougueux et majestueux à souhait. L’idée de le faire sortir des flots n’est pas anodine, l’eau étant symbole de mutation, d’approfondissement, comme le nombre 7. Ce jeu est lié aux légendes celtiques et Manawydan est l’un des dieux majeurs de la mythologie celtique galloise.

Le Chariot de Nicoletta Ceccoli

Le Chariot de Nicoletta Ceccoli

L’univers onirique de l’illustratrice italienne nous donne un Chariot beaucoup plus protecteur, juché sur un petit âne à roulettes. On est plutôt dans l’esprit « Fuite en Égypte » que dans la conquête de l’Ouest… Honnêtement, ce n’est pas une représentation juste de la lame mais l’iconographie est tellement adorable…D’où l’intérêt de bien maîtriser le sens initial des lames avant d’utiliser un jeu fantaisiste…

L’Amoureux

Amoureux Tarot de Marseille

Amoureux Tarot de Marseille

Sixième lame des Arcanes majeurs, c’est l’une des plus complexes. Déjà, le nombre 6, inspiré de la forme ancienne de la spirale, recherche l’expression parfaite de quelque chose d’absolu. Le 6 aime ce qui est beau, l’ambiance agréable, avoir bonne mine, dégager une impression de bonheur et de sérénité. Choses que procure l’Amour. On a donc d’emblée la notion de « plaisir » avec la lame de l’Amoureux. Mais le Tarot pousse l’affaire bien plus loin. Observons l’arcane: un homme en position centrale est entouré de deux femmes. L’une à gauche, cherche à le retenir par l’épaule et plonge son regard dans celui de l’homme, comme pour un appel à la raison. L’autre l’attire à elle, une main posée sur la poitrine de l’homme, à hauteur du coeur. Son expression est insistante, presque suppliante. L’homme objet de cette convoitise ne sait quoi faire: sa tête et son regard sont tournés vers la femme de gauche, il écoute ce qu’elle lui dit mais l’entend-t’il? De la main gauche, il esquisse un geste vers la femme de droite: est-ce pour la tenir à distance ou pour l’attirer à lui? Au-dessus du trio, un Cupidon placé devant un Soleil (symbole de l’Amour) s’apprête à décocher sa flèche. Il vise clairement la femme de droite, celle pour qui l’homme est tenté de délaisser sa compagne de gauche. Mais il n’a pas encore pris de décision, il est dans le doute, l’hésitation, il est partagé. S’il le pouvait, il garderait les deux à la fois, un mi-temps pour chacune.

Alors, comme pour toutes les lames du Tarot, il serait réducteur de se limiter au strict domaine amoureux mais les énergies véhiculées par l’Amoureux sont clairement identifiables. Concrètement, il s’agit de:

  • la sociabilité (il y a 3 personnages)
  • le choix
  • l’hésitation
  • le partage
  • le plaisir, la bonne ambiance
  • une situation où on se sent bien
  • le sentiment amoureux
  • la dualité

Placé en position de contre, l’Amoureux marquera essentiellement une situation incapable d’être tranchée, une dissimulation, un ménage à trois…

Voyons ses interprétations les plus courantes dans les divers domaines de tirage:

  • Caractère, personnalité: un individu charmeur, idéaliste, léger, sociable…En contre, un indécis, une poule mouillée.
  • Travail: deux propositions, un travail à mi-temps, une activité qui plaît…Carrefour professionnel. Nécessite de discuter, de rencontrer du monde, d’aller dans les pince-fesses. En contre: il faut oser et y aller.
  • Sentimental: relation agréable, amoureuse mais peu profonde (sauf si entouré de lames de stabilité) …En contre, une double vie, un choix à faire, un adultère…
  • Santé: les organes « doubles »: ovaires…Ça ressort souvent dans les soucis de grossesse.

Bien entendu, ce n’est pas exhaustif, il n’y a que la pratique pour affiner son interprétation!

Voici quelques représentations de l’Amoureux dans d’autres versions du Tarot:

  • Le Tarot de Pole Ka
L'Amoureux du Tarot de Pole Ka

L’Amoureux du Tarot de Pole Ka

La proposition de Pole Ka, illustratrice de métier, est très intéressante, surtout avec sa touche personnelle un peu « gore »: au centre, on a l’Arbre de la Tentation, couvert de fruits abondants et appétissants. L’homme et la femme se trouvent de part et d’autre. Ils sont nus. Au-dessus, Cupidon a lancé sa flèche qui, traversant le feuillage, a transpercé le coeur de l’homme jusqu’au sang. Sa compagne lui lance un regard étonné mais reste sur sa position. Point de tierce personne ici mais le coup au coeur est là…

  • L’Amoureux du Silver Witchcraft Tarot

    L'Amoureux du Silver Witchcraft Tarot

    L’Amoureux du Silver Witchcraft Tarot

Une représentation lisse qui insiste plutôt sur l’engagement amoureux qui, ici, est plus profond que dans le Tarot de Marseille traditionnel… On est carrément dans l’union, là.

  • L’Amoureux du Tarot Doré des Visconti

    L'Amoureux du Tarot doré des Visconti

    L’Amoureux du Tarot doré des Visconti

Juste pour le plaisir de ce très beau jeu…Le couple est là, la rencontre s’est faite mais alors que la femme dévore son amoureux du regard, celui-ci lève discrètement la tête vers le malicieux Cupidon qui, yeux bandés, s’apprête à lancer sa flèche…Visiblement, notre homme espère quelque chose. S’ennuie t’il avec sa compagne?

Une étape est franchie…

Le Mât - Silver Witchcraft Tarot

Le Mât – Silver Witchcraft Tarot

Pendant deux ans, je suis intervenue sur un forum de Tarots, j’ai effectué des dizaines de tirages pour mes proches et d’autres qui le sont moins, répondu aux sollicitations, fait du soutien affectif en tout genre…

Jusqu’à présent, je le faisais volontiers, mais depuis quelque temps, j’y mettais de plus en plus de mauvaise volonté.

Il faut dire que j’avais à faire à beaucoup de personnes sans-gêne qui n’hésitaient pas à me contacter uniquement pour un tirage…D’autres qui me sollicitaient à tout bout de champ, littéralement incapables de prendre une décision seule. Bref, des importuns en tout genre…J’ai mis des barrières mais elles étaient toujours forcées et j’avoue que je ne reste pas insensible à la détresse…

Mais tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse et j’ai fini par réaliser que si j’étais de mauvaise humeur quand on me demandait un tirage, c’était à cause du sens unique. Je donnais, beaucoup, et ne recevais rien en contrepartie.

Or la loi de l’Univers repose sur l’équilibre. Quand celui-ci est rompu, les choses ne peuvent plus fonctionner.

Il faut savoir qu’un tirage demande une grosse énergie et du temps: analyse, ressenti et…rédaction. Juriste de formation, j’ai le souci du mot juste et ne bâcle jamais mes tirages. Ensuite, il y a le côté psychologique: donner une réponse, c’est bien, l’assortir de conseils pratiques et concrets, c’est mieux. C’est chronophage. Et quand je reçois un mail où on me demande de « regarder si tu as le temps« …hé bien, non. Je n’ai plus le temps de donner du temps comme ça, gracieusement.

J’ai constaté les effets pervers de la gratuité qui prive toute prestation de sa valeur intrinsèque d’une part et encourage les abus de toute sorte. Je l’ai vécu dans une autre activité professionnelle et les choses sont rentrées dans l’ordre le jour où j’ai dit STOP.

Ce jour est arrivé pour les Tarots. Je dis STOP aux tirages gratuits et sans fin.

Je réfléchis à une contrepartie raisonnable – je n’ai pas l’intention d’enrichir l’État avec ça, hein! – , à des propositions de consultations beaucoup plus complètes, certaines de visu pour la région parisienne, sinon par mail. Je sais que ça en dépitera beaucoup mais qu’importe! Quand on demande un effort, il faut qu’il y ait une contrepartie. Et au moins, je ne me ferai plus envahir sur ma boîte mail…

À suivre…La logistique se met en place…

Tarot de Marseille et tirage amoureux

11231025_1033379406687103_427066657060231126_nAvouons le d’emblée: les questions amoureuses représentent 80% des demandes de tirage. Que ce soit à l’aube d’une nouvelle histoire, à un carrefour de la relation ou après une séparation, nous sommes toutes les mêmes: qu’est-ce que l’Homme, cet animal bizarre qui ne pense pas comme nous, peut bien avoir dans la tête? Comment décrypter ses silences? Interpréter son peu de goût pour les mots doux? Prend-il simplement du recul ou est-il parti pour de bon? Reviendra t’il? Que veux t’il? Un bébé, un foyer ou juste une épaule? M’AIME T’IL????

Allez, que celle qui n’a jamais vécu ça lève le doigt…

Ben, on n’est pas nombreuses, hein!

Alors, on se tourne vers notre Tarot chéri pour tenter d’y voir clair…Encore faut-il choisir le tirage adapté.

Le tirage en croix peut faire l’affaire mais il a ses limites: certes, il donnera des éléments factuels, un peu comme une feuille de route, avec les éventuels obstacles, les blocages de situation…mais il n’est pas conçu pour renseigner sur la perception psychologique que l’Autre peut avoir de la relation. Et de ce fait, il n’est pas apte à prodiguer des conseils sur l’attitude à tenir pour que les liens évoluent positivement.

Il n’est donc pas inutile de le compléter, voire de le remplacer par le tirage amoureux (appelé aussi inter-relationnel) parce que celui-ci se détache des faits bruts pour embrasser le regard que l’Autre pose sur la relation et sur vous…

Travaux pratiques:

Microsoft Word - Document1Pour ce tirage, il faut se concentrer essentiellement sur la signification psychologique des lames.

Prenons un exemple:

  • Lui = Diable. On a ici affaire à un personnage très séducteur et qui en joue.Très porté sur la bagatelle, un brin manipulateur. C’est traits de caractère influent forcément sur la relation. Il y a un risque de rapport dominant/dominé.
  • Elle vue par Lui = Papesse. La Papesse est introvertie, réservée, à l’écoute. Malgré ses belles qualités, ce n’est pas une fêtarde, c’est le moins qu’on puisse dire. Là, il faut comparer avec ce que vous pensez être vis-à-vis de Lui. Si Lui est un noceur invétéré, la Papesse fait alors figure de bonnet de nuit…Si il aime raconter ses petites histoires à une oreille attentive, la Papesse remplit parfaitement son office.
  • La relation à l’instant T = Étoile. L’Étoile est apaisante et bienveillante, mais elle est aussi symbole d’abandon, de don de soi, d’amour oblatif. On regarde l’emprise du Diable, la discrétion de la Papesse… Attention à la propension à tout accepter de Lui!
  • Comment il se projette = Chariot. Le Chariot va de l’avant mais…seul. Il est indépendant et lui aussi, séducteur, voire frimeur, en adéquation avec le côté matérialiste du Diable. Si vous espériez un bébé, une vie de couple, c’est compliqué.
  • Ce dont il n’a pas envie = Tempérance. À cet emplacement en contre, il faut prendre la lame dans son sens négatif. Pour la Tempérance, ce sera routine, train-train, monotonie…Tout ce que détestent le Diable et le Chariot. Et là, il faut regarder la Papesse car…attention! Le cocktail Papesse/Tempérance ne convient pas au Diable/Chariot. Un ajustement d posture est peut-être nécessaire. C’est vraiment là l’intérêt de ce tirage.
  • Énergie de la relation = Lune. Le monde de la Lune est plongé dans l’irréel, le flou, le silence. Beaucoup de non-dits empêchent de mettre les choses à plat. Avec la Lune, la relation n’est pas dans une dynamique mais plutôt vécue par une illusion. Pour modifier cela, il va falloir agir sur la Papesse, sur l’Étoile et sur la Tempérance…

Voilà, vous avez donc ici une méthode de tirage très efficace, qui marche aussi avec les Oracles. Ce n’est pas toujours facile car il faut vraiment bien connaître les lames mais si vous avez du mal à vous en sortir, je peux vous filer un coup de main.

En espérant de belles rencontres pendant cet été ensoleillé!

Le Pape

Le Pape est la cinquième des arcanes majeures du Tarot. En numérologie, le 5 conduit au-delà du plan matériel, dans les domaines du mental et de l’esprit. Il concerne le devenir, utilise son intelligence et ses facultés analytiques pour comprendre les structures et les processus et les faire fonctionner au mieux. Perspicacité et illumination le conduisent en territoire inspirant.

Le Pape Tarot de Marseille

Le Pape Tarot de Marseille

Sous de tels égides, le Pape est donc le « conseiller » idéal. Observons la lame: un homme d’âge mûr est assis sur un trône, coiffé de la tiare papale, la Croix à la main gauche. De la main droite, il esquisse un geste de bénédiction mais qui peut aussi s’avérer de prudence car il regarde avec circonspection sur le côté. Deux personnages de petite taille, des moinillons à en juger par leur tonsure, sont debout tout contre lui. Cherchent-ils protection, demandent-ils sa bénédiction ou sont-ils ses disciples? Quoi qu’il en soit, le Pape représente ici une autorité morale incontestable à l’expérience reconnue. On est loin du jeune Bateleur et du fougueux Empereur. Le Pape a largement fait ses preuves, c’est carrément un expert.

Tels sont les axes principaux sous lesquels il faut envisager notre Pape: autorité, expérience, savoir, morale. L’énergie vibratoire de la lame découle de là.

Placé positivement dans un tirage, le Pape est bienveillant. Il est aussi rigoureux, droit et intègre. Il est de bon conseil, temporise et favorise les unions, les contrats, les réconciliations.

Placé en contre, il devient rigoriste, moralisateur, pusillanime, tatillon…un rabat-joie, quoi.

Que représente le Pape?

Un avocat, un conseiller, un thérapeute, un formateur, un expert, un médiateur, la hiérarchie, le grand-père, un père de famille, un homme conscient de son devoir et respectueux de la morale.

  • Dans un tirage sentimental: le Pape symbolise un homme déjà engagé ailleurs et qui a le sens des valeurs. En fin de tirage, il promet union et réconciliation. En cas de brouille, il peut représenter le médiateur, celui qui conseille.
  • Dans un tirage professionnel: le Pape correspond à la hiérarchie, à un expert, un médiateur, un formateur, un directeur des Ressources Humaines. Il invite au bilan de compétences, à une formation diplômante.
  • Dans un tirage de santé: c’est bien souvent le médecin.

Quand le Pape sort, il incite à la prudence. Avec lui, pas d’emballement, on prend conseil, on écoute, on se forme si nécessaire.

Voyons d’autres iconographies du Pape dans des variantes du Tarot:

  • Le Pape du Tarot de Bosch
Le Pape du Tarot de Bosch

Le Pape du Tarot de Bosch

Ce Pape là est tout en simplicité et dépouillement. Seul le rouge cardinal de sa robe rappelle sa posture religieuse. Ici, on retrouve les références au savoir, à la sagesse, à la bénédiction, à la prudence. Il n’a point de disciples mais l’eau derrière lui symbolise l’introspection et la sérénité. Nul doute qu’il aime à méditer au bord de l’étang…

  • Le Pape de Nicoletta Ceccoli
Le Pape de Nicoletta Ceccoli

Le Pape de Nicoletta Ceccoli

J’aime beaucoup l’univers onirique de cette illustratrice italienne. Elle a choisi d’illustrer le Pape avec un singe. Ça peut sembler incongru mais quand on se souvient du proverbe « on ne va pas apprendre à un vieux singe à faire la grimace », on comprend mieux la finesse du propos. Le Pape en connaît un rayon, il ne va pas s’en laisser conter…Personnellement, j’apprécie sa crosse en sucre d’orge…

  • Le Pape du Tarot Médiéval
Le Pape du Tarot Médiéval

Le Pape du Tarot Médiéval

Une iconographie beaucoup plus classique pour ce Pape richement vêtu, doté de tous les attributs de sa fonction élevée. Il siège seul, son regards glisse vers le bas mais il n’y a personne. Sommes-nous si minuscules auprès de lui?

Tarot de Marseille et tirage psychologique

Par tirage psychologique, il faut entendre « potentiel« , « points forts » et « points faibles« . Le Tarot étant le miroir de l’âme, il n’a pas son pareil pour révéler ce qui dort dans notre inconscient. Ce type de tirage est particulièrement approprié quand on a un doute, un choix à faire, notamment professionnel.

C’est une méthode qui a été vulgarisée par Alexandre Jodorowsky et pour ma part, je la trouve efficace. Elle nécessite une interprétation toute en intuition, en mode lâcher prise… Je vous propose de découvrir les trois tirages que j’utilise le plus souvent. Les exemples que je cite sont personnels. Comme ils datent de quelques mois, je peux donc les commenter in vivo… Petite précision pas inutile: ayez de quoi écrire quand vous les effectuez, vous devrez noter vos réactions et vos impressions sur le vif.

  • Le tirage projection à une carte

On l’utilise en cas de difficulté à identifier un ressenti.

– Tirer une carte

– Comment est-ce que je la perçois?

– Qu’est-ce que je ressens?

– Quelles sont les idées et les images qui me viennent à l’esprit?

Qu’est-ce qui se passe dans cette image qui se passe aussi dans ma vie?

Exemple personnel: Il y a quelques mois, j’étais inquiète pour mon avenir professionnel. Je souhaitais récupérer une indépendance financière et je ne savais pas trop par quel bout prendre tout ça.

– J’ai tiré le Pendu.

Le Pendu Tarot de Marseille

Le Pendu Tarot de Marseille

Je vois un homme pendu par un pied à un arbre mais dans une attitude de complet relâchement.

– Je ressens le lien qui le retient sur le point de se rompre.

– Idées et images de gestation, la naissance est proche, fin de l’immobilisme. Voir les choses tête en bas aide à penser différemment. On tombe sur le sol et enfin libéré,on se relève.

– Dans ma vie, j’ai un sentiment d’impuissance et de stagnation mais je revois ma position, je fais un bilan, un travail sur moi et une introspection afin de couper le lien qui me retient à une paresse confortable (le Pendu ne bouge pas mais ça ne le gêne pas!) pour enfin AGIR avec l’Arcane sans Nom, qui est la lame suivante, celle du renouvellement. Noter que l’arbre verdit au niveau de la tête: importance du cérébral, de l’intellect, des idées.

Retour 5 mois après: ce tirage m’a beaucoup aidé à appréhender mon changement professionnel. J’ai pris conscience la « paresse confortable » dans laquelle je me complaisais et j’ai mis à profit la période de blocage des énergies (c’était le carré Saturne/Pluton, un fléau) pour faire marcher ma tête et réfléchir à une stratégie commerciale…que j’ai trouvée! Les énergies actives étant revenues, je suis fin prête pour attaquer et la corde qui me retenait à l’arbre est sectionnée.

  • le tirage Points forts/Avantages vs Points faibles/Inconvénients

On l’utilise quand on a un CHOIX à faire, une DÉCISION à prendre.

– Poser clairement la situation.

– Tirer une carte, la poser à gauche en pensant aux « Points forts ».

– Tirer une carte, la poser à droite en pensant aux « Points faibles ».

Explorer ensuite chaque carte en suivant son ressenti pour définir les avantages et les inconvénients d’une décision.

Exemple personnel: Toujours dans le cadre de mon développement professionnel, je me demandais si l’écriture serait, oui ou non, un bon choix.

En point fort, j’ai tiré le Pape: 

Le Pape Tarot de Marseille

Le Pape Tarot de Marseille

Je possède les qualités intellectuelles et j’aime cette activité. J’y ai déjà une compétence puisque j’ai publié plusieurs livres pour enfants qui sont reconnus même à leur petit niveau.

Cela étant, le Pape parle aussi d’enseignement, de coaching, de formation…Tiens donc…????

En point faible, j’ai tiré le Mât:

Le Mât Tarot de Marseille

Le Mât Tarot de Marseille

Bon, le Mât est plein d’énergie mais en point faible, elle peut être brouillonne! Tendance à la dispersion…C’est vrai :(…Le Mât part à l’aventure et n’offre aucune garantie de pérennité.Tout le contraire du Pape! Grrrrr! J’évolue dans le milieu de la petite édition,je connais en effet l’enthousiasme pas forcément payant.

Par rapport à la méthode initiale de Jorodowsky, j’ai choisi de faire la synthèse qui sera la carte-conseil sur l’attitude à adopter.

Ici: Pape + Mât = Hermite.

L'Hermite Tarot de Marseille

L’Hermite Tarot de Marseille

Avec l’Hermite, on est sur du long terme. Patience et longueur de temps font mieux que force ni que rage.L’ermite est sérieux, approfondit. Mais il éclaire aussi, avec sa lanterne, il montre la voie… Ok, il n’est pas tellement question d’argent avec lui mais c’est une lame de persévérance. Dont acte.

Au passage, je note que l’Hermite regarde le Pape et tourne le dos au Mât fantaisiste et agité. Je décide donc de ne pas lâcher le morceau et d’attendre.

Retour 5 mois après: Je me demandais ce que le Pape venait bien fiche ici et pourquoi l’Hermite le regardait avec sa lanterne…Les deux lames parlaient le même langage – celui de diffuser un savoir, d’éclairer pour l’Hermite, de coacher pour le Pape – et je ne voyais pas trop où ça me menait.

La réponse est venue toute seule quelques mois après quand une amie qui écrivait un livre m’a demandé si je pouvais la coacher car elle devait soumettre son manuscrit au comité de lecture d’une grosse maison qui était intéressée par le thème. Elle était littéralement noyée et avait vraiment besoin d’une « lanterne » (Hermite) et aussi d’être « rassurée »(Pape). J’avoue avoir tout « décortiqué » (Hermite) et elle m’a trouvé à mon affaire (Pape)…

Même si ça s’est avéré lucratif, je sais pertinemment que je ne peux pas compter que sur ça financièrement. Mais c’est une piste que je ne dois pas négliger et qui s’ajoutera à d’autres…Donc mes compétences en écriture doivent s’orienter dans ce sens là.

  • le tirage « Quelle est ma voie? »

Tout est dans le titre. C’est une question à laquelle on est souvent confronté quand on amorce une reconversion professionnelle ou qu’on ne sait plus trop où on en est.

– Tirer 3 cartes en pensant à la question

chercher les points communs existants entre les cartes

Exemple personnel: Là, j’ai sorti le Pendu (encore!)

Le Pendu Tarot de Marseille

Le Pendu Tarot de Marseille

L’Impératrice

Impératrice Tarot de Marseille

Impératrice Tarot de Marseille

Le Pape (encore…)

Le Pape Tarot de Marseille

Le Pape Tarot de Marseille

Point commun: l’intellect est mis en avant.

Avec le Pendu: intellect et réflexion

Avec le Pape: intellect et conseil

Avec l’Impératrice: intellect, action, communication, écrits

La ligne qui se dessinait donc était celle-ci: réflexion, psychologie, conseil, écriture, action.

Retour au bout de 5 mois: C’est bien tout cela qui s’est mis en place. Il y a eu des rencontres. De la réflexion. Des idées qui sont venues. Puis de l’action avec beaucoup de communication et d’écrits. Ce qui me semblait flou s’est dessiné et fini par prendre forme. Le tirage était bien parlant…

En résumé:

Pour toutes les questions de choix, de positionnement, utilisez de préférence l’un de ces trois tirages au lieu du tirage en croix qui est plus approprié à des questions factuelles.

Pour les questions sentimentales, utilisez le deuxième tirage en pensant aux points forts et aux points faibles de la relation puis sortez la carte-conseil.

Plus qu’une interprétation littérale des lames, concentrez vous sur leur énergie en les visualisant bien, chaque détail a son importance et vous fait ressentir quelque chose…

Si vous pataugez, vous pouvez me contacter, je prendrai ma lanterne d’Hermite!

À partir de cette base, on peut élaborer des tirages plus complexes. Ce sera l’objet d’un autre billet…

Semaine du 8 au 14 juin 2015 – 24e semaine – le Chariot

Je vous propose une nouvelle rubrique intitulée « La lame de la semaine ».

Il s’agit de capter les énergies qui animeront la semaine à venir. Tous les lundi, je tire une lame en brassant le jeu complet, c’est à dire les majeures et les mineures. Je vous dis ce que j’en pense au niveau énergie et vibration et le dimanche suivant, on fait un petit bilan en reprenant l’article.

Allez, c’est parti!

Aujourd’hui, j’ai sorti le Chariot.

Le Chariot Tarot Médiéval

Le Chariot Tarot Médiéval

C’est drôle car ce matin, je disais à une amie que les énergies étaient porteuses et qu’il fallait en profiter pour avancer.

C’est tout à fait l’esprit du Chariot: il conduit son attelage avec assurance et avance dans un esprit de conquête.

Donc…si vous avez des projets professionnels, la semaine est favorable aux initiatives, aux prises de contact. Des situations se débloquent enfin, on n’a plus l’impression de stagner. On a envie de foncer, d’abattre un boulot de Titan.

J’avoue que je me sens comme ça depuis deux jours, en mode TGV/Red Bull, secouant mon entourage…

Retour dimanche…le mien mais aussi le vôtre!

Très bonne semaine!

BILAN DE LA SEMAINE DU CHARIOT:

Alors, c’était bien le mode TGV/Red Bull: des idées à foison, l’envie d’aller vite, d’avancer contre vents et marées.

J’ai effectivement beaucoup travaillé…

Le revers de la médaille: le Chariot peut générer une impatience se transformant en quasi agressivité… Lame à double tranchant.

Le côté fonceur du Chariot (qui correspond bien au Bélier que je suis) s’accompagne également d’un certain autoritarisme… Le Chariot indépendant ne supporte pas d’être contrarié, retardé.

Mais c’était bien la lame de la semaine…Formidable à condition de canaliser son énergie…

Amour de soi ou Ego?

Dans un chemin de vie, il y a des passages aisés et d’autres moins. On peut prendre la route avec l’équipement adéquat ou alors plus sommaire, voire même inexistant.

Tout au long de notre route, nous croiserons des gens, nous vivrons des situations qui nous rempliront de satisfaction ou au contraire nous feront douter de nous.

De même que l’on a besoin de flotteurs en haute mer, nous survivons grâce à deux balises émotionnelles qui, de manière très différente, érigent un bouclier protecteur: l’Ego et l’Amour de soi.

Si l’Amour de Soi jouit d’une excellente réputation et est considéré a juste titre comme le socle de la Confiance, en revanche l’Ego est accusé de tous les maux. D’ailleurs n’est-il pas la racine d’autres mots honnis de l’Amour Universel tels que « égoïsme » ou « égocentrisme »?

Et pourtant, l’Ego ne devrait pas être considéré avec autant de mépris. En effet, quand l’Amour de Soi fait défaut, sa fonction salvatrice est essentielle.

Nous savons tous que l’Amour de Soi peut être battu en brèche, laminé parfois dès la naissance. L’individu qui en est dépourvu devient une proie particulièrement vulnérable. Persuade qu’il ne vaut rien et qu’il n’a donc droit à rien, il acceptera facilement d’être au dernier plan.

L’Amour de Soi trouve sa Source dans le lien parental. Il se développera plus ou moins en fonction de la force de celui-ci. Le réactiver à l’âge adulte est un processus long et ardu car l’Amour de Soi n’est pas inné. Il s’acquiert.

En revanche, l’Ego fait partie de la panoplie de base car il conditionne l’instinct de survie. Quand l’Amour fait défaut, l’Ego lui substituera colère et agressivité afin de faire cesser un comportement inapproprié. Le fond et la forme seront très différents : la ou l’Amour de Soi dira  » J’évite soigneusement ce qui n’est pas bon pour moi car je mérite le meilleur », l’Ego répliquera en cognant ( verbalement ou même physiquement ) pour obtenir gain de cause.

Alors il est de bon ton de dénigrer l’Ego qui, selon certains, viole les règles d’Amour Universel, celles selon lesquelles tu devrais aimer ton voisin comme toi-même, ami lecteur. Je ne suis pas de cette chapelle. A défaut d’Amour de Soi, c’est l’Ego qui permet de se sortir d’une relation toxique, qui donne l’alerte quand on se fait avoir, et qui permet de maintenir un niveau d’exigence à minima. Certes, il ne donnera pas cette fameuse Confiance mais il évite de se transformer en carpette et ce n’est pas si mal.

Donc… ne culpabilisez pas si:

  • Vous n’avez pas envie de rendre service parce que … c’est comme ça !
  • Vous ne cédez pas votre place dans le bus parce que vous aussi vous êtes claqué
  • Vous n’allez pas à l’anniversaire surprise de Machin parce que… ça ne vous dit rien

De même :

  • On apprend à dire non
  • On fait comme si on n’a pas entendu
  • On dépense d’abord pour soi

Enfin, on accueille ses émotions fortes telles que la colère, l’exaspération.., elles vont déverrouiller l’Ego qui remettra bon ordre à une situation déséquilibrée.

Et vous? Ego ou Amour de soi?

Bonne semaine