Mes rituels magiques

images.jpgIl y a quelques jours, je suis tombée sur un article qui évoquait ce sujet et j’ai alors eu envie de partager mes petits secrets avec vous.

Bon, magie est un bien grand mot. En fait il s’agit des rituels de concentration et de protection.

354630La bougie blanche

J’utilise des bougies chauffe-plats ou en photophore, non parfumées. Elles évoquent la clarté et m’aident à me concentrer. Avec la flamme de cette bougie, je vais allumer encens et bois de Palo Santo.

download.jpgEncens et Palo Santo

Pas de consultation ou de tirage sans Palo Santo. Parfois, je remplace par de la sauge blanche mais je trouve son parfum moins agréable. J’utilise aussi de l’encens pontifical pour purifier mes jeux et ma pièce de travail.

images-2.jpgCristal de roche

J’ai une boule de cristal qui a une histoire très spéciale. L’énergie du cristal m’aide également à me concentrer, j’aime particulièrement y poser mes mains.

download-1.jpgAméthyste

La pierre du chakra couronne. Elle protège et apaise. Comme le cristal de roche, je l’ai sur ma table de tirage.

 

images-3.jpgHuile essentielle de Nard de l’Himalaya

Cette huile est excellente pour la divination. J’en mets quelques gouttes à l’intérieur des poignets et sur le 3e oeil. Attention, son odeur est spéciale: c’est celle de la terre, de l’humus. On s’y habitue vite.

images-4.jpgUn tapis de tirage

Le mien n’est pas aussi joli, je l’ai cousu moi-même et je me débrouille comme un manche à balai. Mais il est très énergisant. Sur un tapis, les cartes glissent mieux et surtout, ressortent bien mieux. ça aide bien l’intuition.

download-2.jpgMon jeu-fétiche: le Tarot du Royaume Caché

Je l’utilise toujours pour démarrer une consultation. D’autres jeux interviennent ensuite en fonction des besoins mais celui-là m’est particulièrement cher.

J’ai bien sûr un rituel de prières de protection afin de former le cercle de lumière. Je n’insisterai jamais assez sur l’importance de se protéger avant chaque consultation.

Publicités

Plaidoyer pour une voyance moderne

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur une publication Facebook qui m’a interpellée.

Un de mes contacts, voyante de profession, exprimait sa perplexité car une personne lui demandait de « prouver qu’elle n’était pas un charlatan » et elle ne savait trop comment y répondre.

Parmi les nombreux conseils reçus figurait celui de « parler du passe, citer des faits et des noms… » autrement dit de se livrer à un numéro de foire digne du Grand Cabaret.

Ce conseil partait du principe que si on pouvait « voir » le passé, on était capable de « prédire «  l’avenir.

Or, rien n’est plus faux ni stupide . On a la tous les ingrédients d’une voyance archaïque et limitée . D’ailleurs le terme de voyance me dérange. Je préfère parler de Guidance. Décortiquons un peu ce postulat.

  1. Voir le passe

Pour bon nombre de personnes, une bonne consultation démarre par une description de leur passe et de leur présent. Pour elle, c’est la garantie que les prédictions du futur seront justes et fiables. Du coup, elles n’ont plus qu’à attendre que ça arrive, vissées devant Les Feux de l’Amour.

Personnellement, je ne vois pas l’intérêt de solliciter autant le cerveau ( he oui, la médiumnité est une qualité naturelle, pas un truc de sorcière ) pour raconter ce que le consultant sait déjà où chercher à deviner sa problématique. C’est exactement comme si on allait chez le médecin et qu’on lui demandait de deviner où l’on souffre. Ça donne des échanges savoureux comme celui-ci:

– j’entends la lettre M… vous avez une personne dont le prénom commence par M dans votre entourage?

– Heu.., si, la grand-mère de mon mari! Elle s’appelait Mauricette…

– Ah! C’est elle! Elle veille sur vous …

Et voilà la consultante ravie, prête à tout entendre.

Remettons un peu d’ordre dans tout ce bazar.

Le passé, oui on peut le ressentir . Il se présente spontanément sous formes de flashes relatifs à des événements qui ont fortement affecté le consultant. Pour ma part, c’est dans les 15 premières minutes que je reçois ce type d’infos… si c’est nécessaire ! Mais ça ne me sert qu’à mieux comprendre les blocages qui brident la personne.

Il est toutefois important de connaître les énergies qui entourent le consultant. Pour cela, il y a un outil très simple qui s’appelle le Tarot. Au lieu d’attraper une migraine pour deviner ce qui amène la personne, je tire un certains nombre de cartes qui me parleront de ses peurs, blocages et insatisfactions. S’ensuit un dialogue autour de sa problématique précise et le travail peut commencer …

2. Si on voit le passé, on voit aussi le futur

Mais au fait, c’est quoi le futur?

Est- ce une succession d’événements ne relevant pas de notre volonté ? Ou des paramètres que nous pouvons travailler? Tout est-il écrit au point que nous n’ayons rien à faire d’autre qu’attendre et subir ? Ou pouvons nous choisir de quelle manière nous lirons ce qui est écrit ?

Certains consultants préfèrent qu’on leur mâche la besogne : il se produira ceci ou cela. Tout y passe, depuis l’aile de la voiture rayée dans un parking au mariage du neveu Kevin. On est dans le quotidien, il n’y a plus qu’à se laisser pousser.

D’autres ont un projet et souhaitent en connaître les différents aspects et surtout les chances de succès. La encore, deux options: la voyance archaïque se contentera d’un lapidaire  » oui » ou « non  » alors que la Guidance étudiera le projet en détail afin d’optimiser au mieux chaque étape et amortir les éventuelles difficultés.

Prenons l’exemple d’une personne qui consulte pour sa vie affective: elle est seule depuis longtemps et espère faire une « belle rencontre ». La voyance archaïque lui répondra oui ou non, sans examiner pourquoi ça coince et les actions à poser pour débloquer. Or, sans travail sur soi, les opportunités qui se présentent risquent d’être affaiblies ou mal utilisées. Mais bon, la diva des roulottes a prédit un « brun, grand, la trentaine … » alors pourquoi se fouler, hein?

3. Et le libre arbitre dans tout ça ?

Le quoi? La voyance archaïque n’en a cure. Ce qui est écrit est écrit. Point barre.

Conclusion

Je ne le répète jamais assez: nous sommes acteurs de nos vies. Certes il y a des événements bons ou mauvais qui vont débouler. On peut en anticiper certains et ainsi amplifier leurs effets positifs ou amortir leur impact négatif . La voyance moderne est un GPS avec en prime un itinéraire Bison Futé . Ce n’est pas un numéro de cirque. Les 15 premières minutes d’une consultation ne doivent pas servir à jouer aux devinettes mais à établir un lien, une connexion sur les énergies qui entourent la personne qui consulte. Donc, dites la ou vous avez mal, pour que ce soit plus efficace et si vous tombez sur une professionnelle qui affirme ressentir la présence d’un  » homme âgé aux cheveux blancs qui veille sur vous », fuyez. Il y a de fortes chances que sa Wifi avec l’au-delà ne soit pas en 4G.

 

Les formation bidons en ésotérisme

CANCER 2018 25Bonjour à tous

Cette semaine, je suis enrhumée, donc pas en mesure de sortir un tirage des énergies hebdomadaire potable. Mais ce n’est pas pour autant que je vais faire la grève de la plume…

Il y a quelque chose qui me dérange profondément. La spiritualité est devenue une véritable marché où des praticiens en fin de mois douloureuses vendent tout et n’importe quoi, misant sur la crédulité des gens qui souffrent.

C’est ainsi que l’on voit fleurir des formations « en ligne » où, moyennant une bonne centaine d’euros, on vous proposera d’apprendre à:

  • travailler avec les Archanges
  • vous reconnecter à vous-même
  • travailler son intuition et sa médiumnité

De la même façon que j’ai toujours dit que la « voyance » était un truc très limité si elle ne s’accompagne pas d’un travail sérieux pour aider à surmonter les blocages de Vie, je plussoie en m’élevant contre ce genre de formation bidon. Prenons les exemples que j’ai cités car ce sont des thèmes récurrents.

  1. Travailler avec les Archanges, travailler son intuition et sa médiumnité: la formation promet de vous apprendre à les identifier et à entrer en contact avec eux, via le développement de votre intuition. La belle affaire… Primo, si vous voulez identifier toute la colonie d’Archanges, vous avez tout plein de ressources gratuites sur Internet et très bien faites ou bien des livres à prix modérés chez Amazon ou chez votre libraire. Secundo, pour rentrer en contact avec eux, on ne vous apprendra rien de plus qu’à méditer et utiliser un oracle angélique de Doreen Virtue. Tertio, pour travailler votre intuition, vous avez sur You Tube plein de petits exercices en ligne, si vraiment vous pensez que ça peut vous être utile… Mais il faut savoir que la médiumnité ne s’apprend pas, en tout cas, pas ainsi. Vous n’allez pas ressortir de ce genre de « formation » en étant channel et doué du don de double vue… La médiumnité, tout le monde la possède mais elle se développe plus ou moins en fonction de notre mode de vie, de nos croyances et de notre cheminement spirituel. Ça prend du temps. Ça ne fonctionne pas tous les jours. Et parfois les Anges sont aux abonnés absents. Vous voulez un conseil? Pratiquez assidument la méditation guidée pour démarrer, et marchez en forêt, sans écouteurs, si possible seul. Ressentez ce qui vous entoure. Prenez conscience de vous en tant que personne à part entière, riche de ses faiblesses, de ses aspirations, de ses rêves et de ses réalisations. Considérez les autres de la même manière, même le plus con des voisins a lui aussi ses rêves, ses espoirs et ses peurs… Et là, quelque chose va se débloquer…

2. Vous reconnecter à vous-même:  Méditez, marchez et éventuellement, offrez-vous un soin énergétique pour rééquilibrer vos chakras. Parce qu’une telle formation ne vous offrira rien d’autre.

Des trucs hallucinants, il y en a plein… Récemment j’ai vu passer un stage de plusieurs jours pour apprendre à voir les couleurs auriques en clignant des yeux. Déjà, il faut savoir que les prisme lumineux se décompose quand on cligne les yeux, on peut voir les couleurs primaires, ça n’a rien d’ésotérique… et c’est vendu comme spirituel…

Si vous voulez vraiment progresser sur le plan spirituel, analysez votre hygiène de vie, vos croyances, vos pratiques. Allez vers ce qui vous attire. Prenez des cours de Tarot, de lithothérapie, éventuellement un stage pour apprivoiser le pendule. Les stages de découverte des élémentaux dans la nature sont bien aussi, c’est quelque chose qui demande une vraie initiation. Mais de grâce, laissez de côté le business angélique et de reconnexion à vous-même. Je travaille avec les Anges, ce sont mes compagnons de route bien-aimés, mais ils sont venus à moi parce que, un jour, je les ai appelés. C’est aussi simple que ça.

Bon dimanche.

 

Les accros de la voyance

Qui n’a pas eu dans son entourage une personne accro à la voyance?

Depuis que j’ai démarré l’activité de Tarot des Filles, y compris sur les réseaux sociaux, j’en croise régulièrement .

L’accro à la voyance n’est pas uniquement celle qui consultera à tour de bras. D’ailleurs je n’ai pas ce profil dans ma clientèle. Toutefois j’en ai connu. D’ailleurs les plates-formes font leur chiffre avec elles. Confrontées à un problème récurrent, ces personnes vont consulter tant et plus pour se rassurer, mais en refusant de faire le travail personnel indispensable à l’amélioration de leur situation… Dans certains cas, cela peut devenir une addiction. Il m’est arrivé de croiser la route de certaines, j’ai conseillé un thérapeute mais je ne pense pas avoir été entendue…

Autre accro, l’impatiente. En voyance, il est difficile de dater. Et parfois ça traîne. L’impatiente consultera frénétiquement afin de se faire confirmer que oui, Jean-Maurice quittera sa femme pour elle. Heureusement je n’ai pas de clientes ainsi mais j’ai connu des personnes qui fonctionnaient comme cela.,,

Une autre type d’accro a la voyance, la consommatrice zappeuse. Moins atteinte que la consultante pathologique et moins vulnérable, elle a le don de m’horripiler. Incapable de prendre du recul, elle considère la voyance et tout ce qui tourne autour comme un produit de consommation rapide qui lui parlera d’elle et rien que d’elle.

La consommatrice zappeuse écume les forums, est abonnée à toutes les chaînes You Tube, même les plus confidentielles et à toutes les pages Facebook. Ne lui parlez pas de spiritualité, tout ce qui l’intéresse c’est sa relation avec Jean-Maurice ou tout simplement bouffer du taroscope jusqu’à n’en plus pouvoir. Elle survole, butine.. et oublie tout dans ma minute qui suit. Jamais elle ne consultera en privé mais elle n’hésite pas à râler si la vidéo du Taureau n’est pas postée le même jour que celle du Bélier.

J’avoue que c’est la zappeuse qui m’a fait délaisser un forum ou je faisais un peu de bénévolat et réduire mon activité sur You Tube. Ces personnes la trouveront leur compte avec les multiples chaînes qui utilisent l’Oracle des Sirènes de Doreen Virtue.

J’ai toujours dit que l’avenir se construisait. La voyance n’est qu’un éclairage pour bâtir de bonnes fondations. Un éclairage puissant, certes. Mais sans un minimum de recul, de réflexion et d’investissement personnel, elle ne fera pas de miracle.

Et vous, vous en connaissez, des accros à la voyance?

Quand le Tarot ne ment pas…

ParisVers la fin de mois de janvier 2015, une amie m’a demandé de faire « un tirage sur la France » pour l’année à venir.

Cela se passait deux ou trois semaines après les attentats de Charlie Hebdo. La tension commençait à retomber mais les évènements nous avaient tous marqués. On se posait des questions.

Je n’avais jamais fait ça mais j’ai accepté. J’ai sorti mon jeu devant elle et j’ai noté les réponses par écrit. Je les ai transmises à deux ou trois personnes en MP, par le biais d’un forum où j’intervenais. J’ai rangé mes notes dans un bouquin et n’y ai plus pensé…

Hier, comme tout le monde, j’ai appris l’Horreur qui ensanglantait Paris.

Passée la première inquiétude pour mes proches qui y vivent, je me suis souvenue de ce tirage et de mes notes.

Je vous les retranscris telles quelles…Elles datent de fin janvier 2015 et couvrent l’année entière. Je ne sais plus quelle méthode j’ai utilisée, peut-être le tirage en croix…Pas sûre.

«  À court terme: volonté de prendre les choses en main, d’agir, de montrer une autorité. Gouvernement va faire des choses.

La situation ayant basculé assez rapidement, mise en place d’un arsenal sécuritaire et législatif. Volonté de discipline de rigueur, de retour à esprit de la loi.

Mais avec l’Étoile, l’angélisme n’est pas complètement absent. Impression que la vigilance se relâche assez vite.

À plus long terme: La France a souffert d’une prodigalité financière qui a ouvert la porte à des gens mal intentionnés, agissant à couvert. Aujourd’hui, il y a des décisions à prendre car le contrat est rompu.Situation explosive. La boîte de Pandore est ouverte. La période d’accalmie que nous vivons n’est en fait qu’une trêve.

De nouvelles propositions sont faites dans une ambiance un peu « idéalisée ».

Dans le futur: nouveaux attentats avec des morts. Quelque chose de brutal qui « tombe du ciel ». Le calme est trompeur et hypocrite. Beaucoup d’arrestations, prisons pleines. Loi martiale ou couvre-feu. »

Bon, on est dans la m… Alors, que faire?

Je ne sais pas si les prières peuvent arrêter les forces du Mal, trop puissantes.

Pour ma part, j’essaie de mettre en place une petite protection personnelle afin de renforcer mes énergies et mon intuition. N’oubliez pas, le fameux sixième sens peut vous sauver la vie…Apprenez à l’écouter.

Pas de gris-gris ni de rituels magiques, ce n’est pas mon genre. Beaucoup de méditation afin de laisser l’énergie circuler pour que le champ vibratoire s’élargisse. Ça permet aussi de travailler la connexion avec ses Guides.

Là, j’avoue être lessivée. Il me faudra une bonne nuit de sommeil paisible pour remettre les jauges à niveau.

Mais le maître mot reste celui-ci: VIVRE. C’est le plus beau pied-de-nez à faire aux barbares.

Plein de Lumière à vous tous…

Guide du parfait mauvais usage du Tarot et autres arts divinatoires

voyanteLe Tarot exigeant une pratique soutenue et diversifiée, je m’entraîne quotidiennement sur un forum où je réponds, quand je le peux, aux questions des membres. À travers le large panel que je côtoie ainsi, j’ai identifié une série de comportements qui rendent inopérante l’aide formidable que peut être le Tarot…Petite revue non exhaustive…

  • Consommer sans modération

La gloutonnerie tarologique est certes amplifiée par le principe de gratuité du forum mais il y a la base une incapacité à être autonome et patient. Le Tarot est vécu ici comme une béquille quotidienne, le consultant ne voulant plus accepter le moindre aléa et exigeant de tout savoir sur tout et tout de suite…

Cela donne des demandes de cet acabit là:

– Suis-je enceinte?…ma réponse: deux jours de patience et va t’acheter un test de grossesse

– X va t’il répondre à mon message? Variante: vais-je le voir ce soir? Viendra t’il demain pour mon anniversaire? Bref, des questions posées pour un laps de temps très court, quelques heures souvent…ma réponse: aucune. Bientôt, on me demandera l’épisode suivant des Feux de l’Amour!

Plus embêtant est le cas où la consultante (ben oui, il n’y a quasiment que des femmes, c’est le Tarot des Filles, hein!) s’en remet au Tarot pour prendre une décision. Si un tirage peut donner un éclairage en cas de choix à faire, jamais il ne dicte la conduite à tenir.

Un exemple que j’ai déjà eu l’occasion d’aborder à plusieurs reprises:

– J’hésite entre X et Y, qui vais-je choisir? Alors là… J’ai quand même trouvé une parade. Je sors juste deux lames pour capter le caractère des gars en question et je fais un petit topo sans aucun jugement de valeur. Le fait d’avoir un regard extérieur et neutre sur les deux prétendants peut l’aider à conforter son intuition. Mais rien de plus. Seule exception, si elle est fiancée à la fois à deux bombes, là je teste sur pièce… Rien de plus!!!

  • Refuser d’accepter la réalité

On rejoint la consommation sans modération mais cette fois-ci, elle tourne autour d’une seule et unique question qui est devenue OBSESSIONNELLE pour la consultante. En général, la première réponse a été négative mais, refusant de l’admettre, elle sillonne tous les sites et forums spécialisés pour tenter d’obtenir un « oui », conférant ainsi malgré elle un pouvoir quasi magique au malheureux Tarot qui n’en demandait pas tant. Pour ma part, l’exemple type que j’ai pu croiser dans 100% des cas est celui-ci:

– Mon ex va t’il revenir?… 9 fois sur 10, le jeu est sans ambiguité, l’ex a pris le large depuis un bon moment et ne daigne pas donner la moindre nouvelle mais la pauvrette n’en n’a cure et ne cesse d’espérer. C’est ainsi qu’on la retrouve sur tous les posts, réitérant inlassablement la même demande dès qu’une nouvelle apprentie tarologue pointe le bout de son nez. J’avoue qu’une fois, exaspérée par une demande émanant d’une fille qui en était à sa 20e édition (!), je lui ai répondu que son jeu était pourri (la vérité), que je pouvais lui répondre « oui » pour lui faire plaisir mais que l’ex se ferait encore attendre longtemps malgré ce « oui » libérateur. Manque de charité de ma part, direz-vous? Non, j’ai d’abord essayé d’aider en tentant de raisonner mais rien à faire. Aujourd’hui, plusieurs mois après, je vois encore les mêmes qui traînent leur souffrance, incapables d’avancer parce qu’elles refusent d’entendre.

  • Refuser de laisser du temps au temps

On ne le répétera jamais assez, il est très difficile de dater. On peut avoir des indications sur une période de l’année, sur la rapidité d’une action ou ce qui coince mais il n’est pas possible de dire que c’est pour septembre 2015 ou autre… C’est pour cela, entre autres, que je n’aime pas le divinatoire et que je préfère l’analyse de situation et les pistes à explorer pour lever les blocages. Mais comme on m’en demande, je peux en faire… Il arrive d’avoir des réponses limpides mais elles sortent en « fin de jeu », il faut donc patienter et laisser la vie suivre son cours avec confiance. Mais ça, impossible à faire comprendre à bon nombre de nanas.

  • Croire que comme le Tarot a dit oui, on n’a plus rien à faire…

Grave erreur…Ce n’est pas parce que les lames ont indiqué que l’affaire avec Jean-Sébastien, le collègue de bureau, était bien engagée que l’affaire est dans le sac. Certes, les énergies sont bonnes et favorable à l’épanouissement d’une belle histoire. Mais encore faut-il avoir l’attitude qui convient. Se montrer garce dès la première sortie avec Jean-Sébastien parce que le Tarot a capté qu’il craque pour vous le fera fuir comme le vent, c’est évident.

  • Demander un tirage sous le coup de l’émotion

Une trop forte émotion perturbe considérablement les énergies et peut fausser un tirage car il reflètera alors l’instant T et rien d’autre. Laisser passer un ou deux jours, retrouver son calme et sa lucidité et ensuite, faire appel au Tarot en étant prête à tout entendre.

  • Poser des questions farfelues ou malveillantes

Ça ne sert à rien. En admettant que vous ayez une réponse, elle ne sera pas fiable.

Deux exemples significatifs:

– Mon conjoint va t’il bientôt mourir d’un cancer? J’ai déjà eu des questions relatives à la santé, notamment la mort de proches, mais il n’y avait rien de malveillant là-dedans, juste de l’inquiétude. J’ai toutefois refusé d’y répondre. En revanche, celle-là était gratinée. Il s’agissait d’une personne  délaissée par son concubin et qui craignait d’être mise à la porte. Je lui avais conseillé d’abord de consulter un avocat (elle avait des droits) mais très vite, je me suis aperçue qu’elle était complètement frappée… Elle souhaitait vraiment la mort de cet homme!!! J’ai fini par lui répondre qu’il mourrait mais juste avant elle. Ça l’a calmée un moment puis elle a harcelé le forum de ses demandes tordues et ce sous plusieurs pseudos différents…

– Que faire pour qu’elle tombe amoureuse de moi? Demande reçue la semaine dernière d’un gars visiblement très épris… J’avoue avoir été flattée d’être prise par un marabout africain. J’ai donc répondu illico d’envoyer à la belle une photo de lui, torse nu, prise sous les rayons de la pleine lune… Sa réponse fut « Est-ce que vous vous moquez de moi? » Qu’en pensez vous?