Une étape est franchie…

Le Mât - Silver Witchcraft Tarot

Le Mât – Silver Witchcraft Tarot

Pendant deux ans, je suis intervenue sur un forum de Tarots, j’ai effectué des dizaines de tirages pour mes proches et d’autres qui le sont moins, répondu aux sollicitations, fait du soutien affectif en tout genre…

Jusqu’à présent, je le faisais volontiers, mais depuis quelque temps, j’y mettais de plus en plus de mauvaise volonté.

Il faut dire que j’avais à faire à beaucoup de personnes sans-gêne qui n’hésitaient pas à me contacter uniquement pour un tirage…D’autres qui me sollicitaient à tout bout de champ, littéralement incapables de prendre une décision seule. Bref, des importuns en tout genre…J’ai mis des barrières mais elles étaient toujours forcées et j’avoue que je ne reste pas insensible à la détresse…

Mais tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse et j’ai fini par réaliser que si j’étais de mauvaise humeur quand on me demandait un tirage, c’était à cause du sens unique. Je donnais, beaucoup, et ne recevais rien en contrepartie.

Or la loi de l’Univers repose sur l’équilibre. Quand celui-ci est rompu, les choses ne peuvent plus fonctionner.

Il faut savoir qu’un tirage demande une grosse énergie et du temps: analyse, ressenti et…rédaction. Juriste de formation, j’ai le souci du mot juste et ne bâcle jamais mes tirages. Ensuite, il y a le côté psychologique: donner une réponse, c’est bien, l’assortir de conseils pratiques et concrets, c’est mieux. C’est chronophage. Et quand je reçois un mail où on me demande de « regarder si tu as le temps« …hé bien, non. Je n’ai plus le temps de donner du temps comme ça, gracieusement.

J’ai constaté les effets pervers de la gratuité qui prive toute prestation de sa valeur intrinsèque d’une part et encourage les abus de toute sorte. Je l’ai vécu dans une autre activité professionnelle et les choses sont rentrées dans l’ordre le jour où j’ai dit STOP.

Ce jour est arrivé pour les Tarots. Je dis STOP aux tirages gratuits et sans fin.

Je réfléchis à une contrepartie raisonnable – je n’ai pas l’intention d’enrichir l’État avec ça, hein! – , à des propositions de consultations beaucoup plus complètes, certaines de visu pour la région parisienne, sinon par mail. Je sais que ça en dépitera beaucoup mais qu’importe! Quand on demande un effort, il faut qu’il y ait une contrepartie. Et au moins, je ne me ferai plus envahir sur ma boîte mail…

À suivre…La logistique se met en place…

Publicités