Tirage prédictif sur les élections américaines 

Le tirage présidentiel de Donald Trump

 

Le tirage présidentiel d’Hillary Clinton

Je sais, je me réveille in extremis mais j’avoue que, comme beaucoup d’entre vous, j’ai trouvé cette campagne américaine consternante. Toutefois, elle présente l’indéniable intérêt d’être très indécise. Je n’ai pas pris connaissance des derniers sondages ni des dernières insultes échangées par les candidats, donc c’est sans aucun a priori que je vous propose ce petit tirage prédictif dont les résultats ne se feront pas attendre.

Comme pour les précédents du genre, on le fait sans complexe, et dans la bonne humeur! C’est un exercice qui sera profitable pour comprendre ce qui aura fonctionné…ou pas.

Compte tenu du climat très particulier de cette campagne, j’ai choisi un Tarot que j’affectionne, à l’énergie brute et puissante, le très beau Tarot Noir.

Honneur aux dames, on commence par celui d’Hillary Clinton.

  • Ce qui vient l’aider: la Justice.

Hillary est avocat de formation et a une solide expérience de l’appareil d’État, la Justice représentant tout ce qui est légal et administratif. Sa réputation d’intelligence rationnelle n’est plus à faire. C’est une femme à l’aise avec les arcanes législatifs. Nul doute que ce bagage est un atout de poids pour elle.

  • Ce qui vient la gêner: la Maison Dieu.

La semaine dernière, des révélations inattendues ont ébranlé la stabilité de sa posture et partant, sa crédibilité. Malmenée dans les sondages, elle fait désormais jeu égal avec Donald Trump.

On peut aussi penser qu’elle ne sait pas suffisamment « fendre l’armure » pour créer un effet de surprise. En effet, la Maison Dieu est aussi une lame créative, qui permet d’innover, parfois de façon déconcertante. Là, elle s’oppose à la rigidité de la Justice, aux effets prévisibles. C’est sûr, Hillary ne dépote pas assez. Elle en a conscience, n’hésitant pas, en dernier recours, à monter sur scène aux côtés de Beyoncé et de son rappeur de mari.

  • Cette analyse est confortée par la Papesse qui domine le tirage. Hillary est perçue comme une intellectuelle avec la distance liée à la Papesse. Ça manque de chaleur et de spontanéité et les révélations des jours passés lui ont valu des accusations de manquer de franchise, ce qui est un des défauts de la Papesse. Mais la Papesse peut aussi représenter le poids de l’électorat féminin qui pourrait la soutenir. Jusqu’à quel point?
  • La candidate ne manque pas d’énergie et le prouve avec la Force qui lui permet de jeter ses dernières armes dans la bataille. C’est vraiment, en ligne finale, le bras de fer avec Donald Trump.
  • La synthèse calculée: la Roue de Fortune. Aïe! La Roue ne fait que passer… Là, on a l’impression d’une occasion manquée…

Poursuivons avec l’analyse du tirage de Donald Trump.

  • Ce qui vient l’aider: la Tempérance.

J’avoue avoir été déconcertée en retournant la lame car Donald Trump n’a pas vraiment la réputation d’être un modéré! C’st oublier que la Tempérance parle de communication et d’échanges. Dans ce contexte de campagne présidentielle, Tempérance facilite ses opérations de communication.  Même si les débats télévisés n’ont pas tourné techniquement à son avantage, à en croire l’élite journalistique, sa parole porte auprès des couches populaires qui y trouvent une réponse à leurs aspirations.

Tempérance parle aussi de promesses: comme tout candidat, Trump n’en n’est pas avare…et ça fonctionne plutôt bien.

  • Ce qui vient le contrer: la Roue de Fortune.

Placée à cet endroit, en contre, la Roue se montre très instable et on ne peut prendre ce qu’elle donne pour acquis et durable. Dans la course à la Maison-Blanche, la position de Trump n’a pas été de tout repos, entre les sondages qui font le yo-yo en fonction des rebondissements et des coups de théâtre illustrés par la Roue. Avec la Roue en contre, tout peut basculer d’un instant à l’autre.

Mais tout compte fait, ces péripéties ne laissent pas de traces car avec la Roue, rien n’est durable.

  • Imaginez ma tête quand j’ai retourné la troisième lame, celle du dessus et que je me suis retrouvée face à…la Papesse! Exactement comme chez son adversaire… Trump peut être difficilement qualifié d’intello, alors…? En réalité, il y a toujours eu une nette domination intellectuelle d’Hillary et on a l’impression que l’issue finale du scrutin réside d’avantage dans la capacité de cette dernière à perdre… Sinon, comme chez Hillary Clinton, on retrouve le poids de l’électorat féminin: Donald Trump a été copieusement malmené par ses saillies à ce sujet et aujourd’hui, ça pèse dans la balance. Il y a la même configuration chez Mme Clinton, c’est vraiment un élément déterminant pour la victoire.
  • Le Diable en sortie de jeu apporte son énergie trouble mais puissante au candidat. Son côté charnel et très ancré dans le matériel, l’argent, le succès, s’oppose à la réserve de la studieuse Papesse. Ce Diable là est à la manoeuvre, plein de promesses et dégage une énergie factice, celle de la facilité, vite démentie par le proverbe selon lequel « tout ce qui brille n’est pas d’or« . Trump a su séduire et se faire entendre des électeurs, soutenu par l’action conjuguée de Tempérance et du Diable, ce qui dessert Hillary Clinton qui n’est pas une oratrice. Et son côté self-made man fier de sa réussite, illustré là encore par le Diable, plaît aussi.
  • Toujours est-il que le tirage de M.Trump se conclut par le Pape... Avec cette lame, la symbolique qu’elle recouvre et l’appui qu’elle procure, il devrait accéder à la magistrature suprême des États-Unis d’Amérique.

On se retrouve très bientôt pour le débriefing! Si vous avez fait des tirages de votre côté, n’hésitez pas à les partager!

Débriefing: Bon, contre toute attente, c’est Trump. Personne n’y croyait, pas même moi, persuadée que je m’étais trompée, mais le Tarot sait être un outil redoutable.

Comme c’est un exercice, voyons ce qu’on peut en tirer:

La Papesse: vous avez remarqué qu’elle revient dans les deux tirages avec insistance. L’analyse des votes permettra de voir si c’est en effet l’électorat féminin qui a fait la différence. Mais compte tenu de l’énergie de la Papesse, on peut aussi penser à la majorité silencieuse, qui a joué un rôle important dans le vote final.

  • Le Diable: quand il est votre allié, rien ne peut vous échapper, mais attention! Là, il n’était pas en synthèse, mais en sortie de jeu. J’ai remarqué qu’avec le Diable en synthèse, on n’était pas à l’abri d’une mauvaise blague. D’ailleurs, c’est ce que Trump a fait à tous les pronostiqueurs…
  • La Roue de Fortune: Pour qu’elle puisse être une alliée, il faut l’avoir en première ou troisième lame; sinon…elle joue à Roule-Galette et on peut toujours lui courir après…

Bientôt, le résultat de la primaire des Républicains!

Publicités

3 réflexions sur “Tirage prédictif sur les élections américaines 

  1. Pingback: Tirage des énergies sur la future présidence de Donald Trump | Le Tarot des Filles

  2. Pingback: Tirage prédictif pour les Présidentielles 2017. | Le Tarot des Filles

  3. Pingback: Tirage prédictif pour les Présidentielles 2017. | Le Tarot des Filles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s