Le journal créatif

Journal créatif

Journal créatif

Il y a quelques semaines, je vous parlais du « cahier des maux » ou de « mots », au choix, les deux étant appropriés…J’avoue que mettre par écrit tout ce qui coinçait et me faisait souffrir a été très libérateur: identifier précisément le mal et ses racines m’a aidé à l’endiguer pour pouvoir enfin prendre soin de moi.

Ce travail de recentrage est loin d’être terminé mais il s’avère déjà très positif. En réfléchissant aux bienfaits apportés par cette sorte de journal intime, je me suis rappelée qu’à chaque fois que j’étais submergée par des émotions ou un stress trop intense – celui qui vous coupe la respiration du matin au soir – j’éprouvais une irrésistible envie de dessiner.

C’est ainsi que je possède des carnets de croquis qui feraient rougir d’horreur une véritable artiste mais peu importe: le dessin est lui aussi un vecteur de défoulement très bénéfique et au bout de deux ou trois jours de gribouillis intenses, mon stress s’apaisait peu à peu alors que la donne factuelle demeurait inchangée.

Toutefois, je me posais inconsciemment une limite: celle de vouloir bien faire. Il fallait que ce soit joli ou en tout cas, le moins bancal possible. Donc, peu de place pour ma propre imagination, sauf dans les collages…CIMG1122En fait, la concentration sur le modèle à reproduire m’apaisait mais sans l’effet libérateur de l’écriture puisque je me limitais à une vision très scolaire et académique du réel.

Au fil de mon évolution, de ma recherche de thérapies douces pour aider ceux qui ne peuvent plus avancer en raison de blocages trop lourds, je suis tombée sur un ouvrage qui me semble une très bonne synthèse de tout ce que je ressentais intuitivement, de façon confuse et désordonnée: C’est « Le nouveau journal créatif » d’Anne-Marie Jobin…

Le nouveau journal créatif d'Anne-Marie Jobin

Le nouveau journal créatif d’Anne-Marie Jobin

Je me suis tout à fait retrouvée dans la démarche de l’auteur expliquée en préambule, notamment dans sa quête de « sens » et la nécessité de se recentrer , de se connecter avec ce qu’elle appelle « le plus vaste« , c’est à dire notre inconscient, notre imaginaire, nos intuitions.

Anne-Marie Jobin utilise trois techniques: écriture, dessin, collage et ce, sans aucune prétention, exigence, obligation de perfection. Seul compte ce qui sort du MOI profond. Elle propose une série d’exercices et une méthode de décodage des problèmes qui en ressortent…

Pour l’instant, je n’en suis pas encore à la pratique dans la mesure où je continue à me défouler sur mon « cahier de maux » mais j’ai commencé à l’enrichir de petits griffonnages, cette fois ci sortis de mon imaginaire et sans me soucier du « bien-faire »…

Je vous tiens au courant car si j’adhère – et je pense que ce sera le cas – je ferai bien une formation complémentaire pour optimiser l’aide apportée déjà par les Tarots… Plus j’avance, plus l’idée d’un « sweet coaching » me séduit.

Au fait, qui connaît et utilise cette technique?

Publicités

4 réflexions sur “Le journal créatif

  1. Pingback: Journal créatif – Deuxième partie – | Le Tarot des Filles

  2. Pingback: Les quatre accords Toltèques | Le Tarot des Filles

  3. Pingback: Pour aider au détachement et au lâcher-prise | Le Tarot des Filles

  4. Pingback: Passer du rêve à l’action: mode d’emploi | Le Tarot des Filles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s