Guide du parfait mauvais usage du Tarot et autres arts divinatoires

voyanteLe Tarot exigeant une pratique soutenue et diversifiée, je m’entraîne quotidiennement sur un forum où je réponds, quand je le peux, aux questions des membres. À travers le large panel que je côtoie ainsi, j’ai identifié une série de comportements qui rendent inopérante l’aide formidable que peut être le Tarot…Petite revue non exhaustive…

  • Consommer sans modération

La gloutonnerie tarologique est certes amplifiée par le principe de gratuité du forum mais il y a la base une incapacité à être autonome et patient. Le Tarot est vécu ici comme une béquille quotidienne, le consultant ne voulant plus accepter le moindre aléa et exigeant de tout savoir sur tout et tout de suite…

Cela donne des demandes de cet acabit là:

– Suis-je enceinte?…ma réponse: deux jours de patience et va t’acheter un test de grossesse

– X va t’il répondre à mon message? Variante: vais-je le voir ce soir? Viendra t’il demain pour mon anniversaire? Bref, des questions posées pour un laps de temps très court, quelques heures souvent…ma réponse: aucune. Bientôt, on me demandera l’épisode suivant des Feux de l’Amour!

Plus embêtant est le cas où la consultante (ben oui, il n’y a quasiment que des femmes, c’est le Tarot des Filles, hein!) s’en remet au Tarot pour prendre une décision. Si un tirage peut donner un éclairage en cas de choix à faire, jamais il ne dicte la conduite à tenir.

Un exemple que j’ai déjà eu l’occasion d’aborder à plusieurs reprises:

– J’hésite entre X et Y, qui vais-je choisir? Alors là… J’ai quand même trouvé une parade. Je sors juste deux lames pour capter le caractère des gars en question et je fais un petit topo sans aucun jugement de valeur. Le fait d’avoir un regard extérieur et neutre sur les deux prétendants peut l’aider à conforter son intuition. Mais rien de plus. Seule exception, si elle est fiancée à la fois à deux bombes, là je teste sur pièce… Rien de plus!!!

  • Refuser d’accepter la réalité

On rejoint la consommation sans modération mais cette fois-ci, elle tourne autour d’une seule et unique question qui est devenue OBSESSIONNELLE pour la consultante. En général, la première réponse a été négative mais, refusant de l’admettre, elle sillonne tous les sites et forums spécialisés pour tenter d’obtenir un « oui », conférant ainsi malgré elle un pouvoir quasi magique au malheureux Tarot qui n’en demandait pas tant. Pour ma part, l’exemple type que j’ai pu croiser dans 100% des cas est celui-ci:

– Mon ex va t’il revenir?… 9 fois sur 10, le jeu est sans ambiguité, l’ex a pris le large depuis un bon moment et ne daigne pas donner la moindre nouvelle mais la pauvrette n’en n’a cure et ne cesse d’espérer. C’est ainsi qu’on la retrouve sur tous les posts, réitérant inlassablement la même demande dès qu’une nouvelle apprentie tarologue pointe le bout de son nez. J’avoue qu’une fois, exaspérée par une demande émanant d’une fille qui en était à sa 20e édition (!), je lui ai répondu que son jeu était pourri (la vérité), que je pouvais lui répondre « oui » pour lui faire plaisir mais que l’ex se ferait encore attendre longtemps malgré ce « oui » libérateur. Manque de charité de ma part, direz-vous? Non, j’ai d’abord essayé d’aider en tentant de raisonner mais rien à faire. Aujourd’hui, plusieurs mois après, je vois encore les mêmes qui traînent leur souffrance, incapables d’avancer parce qu’elles refusent d’entendre.

  • Refuser de laisser du temps au temps

On ne le répétera jamais assez, il est très difficile de dater. On peut avoir des indications sur une période de l’année, sur la rapidité d’une action ou ce qui coince mais il n’est pas possible de dire que c’est pour septembre 2015 ou autre… C’est pour cela, entre autres, que je n’aime pas le divinatoire et que je préfère l’analyse de situation et les pistes à explorer pour lever les blocages. Mais comme on m’en demande, je peux en faire… Il arrive d’avoir des réponses limpides mais elles sortent en « fin de jeu », il faut donc patienter et laisser la vie suivre son cours avec confiance. Mais ça, impossible à faire comprendre à bon nombre de nanas.

  • Croire que comme le Tarot a dit oui, on n’a plus rien à faire…

Grave erreur…Ce n’est pas parce que les lames ont indiqué que l’affaire avec Jean-Sébastien, le collègue de bureau, était bien engagée que l’affaire est dans le sac. Certes, les énergies sont bonnes et favorable à l’épanouissement d’une belle histoire. Mais encore faut-il avoir l’attitude qui convient. Se montrer garce dès la première sortie avec Jean-Sébastien parce que le Tarot a capté qu’il craque pour vous le fera fuir comme le vent, c’est évident.

  • Demander un tirage sous le coup de l’émotion

Une trop forte émotion perturbe considérablement les énergies et peut fausser un tirage car il reflètera alors l’instant T et rien d’autre. Laisser passer un ou deux jours, retrouver son calme et sa lucidité et ensuite, faire appel au Tarot en étant prête à tout entendre.

  • Poser des questions farfelues ou malveillantes

Ça ne sert à rien. En admettant que vous ayez une réponse, elle ne sera pas fiable.

Deux exemples significatifs:

– Mon conjoint va t’il bientôt mourir d’un cancer? J’ai déjà eu des questions relatives à la santé, notamment la mort de proches, mais il n’y avait rien de malveillant là-dedans, juste de l’inquiétude. J’ai toutefois refusé d’y répondre. En revanche, celle-là était gratinée. Il s’agissait d’une personne  délaissée par son concubin et qui craignait d’être mise à la porte. Je lui avais conseillé d’abord de consulter un avocat (elle avait des droits) mais très vite, je me suis aperçue qu’elle était complètement frappée… Elle souhaitait vraiment la mort de cet homme!!! J’ai fini par lui répondre qu’il mourrait mais juste avant elle. Ça l’a calmée un moment puis elle a harcelé le forum de ses demandes tordues et ce sous plusieurs pseudos différents…

– Que faire pour qu’elle tombe amoureuse de moi? Demande reçue la semaine dernière d’un gars visiblement très épris… J’avoue avoir été flattée d’être prise par un marabout africain. J’ai donc répondu illico d’envoyer à la belle une photo de lui, torse nu, prise sous les rayons de la pleine lune… Sa réponse fut « Est-ce que vous vous moquez de moi? » Qu’en pensez vous?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s