Le Bateleur

Vous avez acquis votre jeu? Vous l’avez sûrement examiné sous toutes les coutures. C’est le moment de le décrypter…

À travers ce blog, il ne sera pas question de faire des copié-collé de sites d’apprentissage du Tarot. D’ailleurs, qui parle ici d’apprentissage? Il s’agit simplement de vous amener à pénétrer peu à peu dans un monde riche de symboles et de possibilités mais qui surtout le reflet concret de notre vie quotidienne. De plus, il s’agit de mon approche personnelle, qui n’est donc pas exhaustive.

Chaque article sur ce thème de « Découverte du Tarot » se décomposera en deux temps:

  • Les principes de base de la lame analysés à partir d’une lame du Tarot de Marseille traditionnel
  • Un autre regard élaboré avec les lames d’autres Tarots, tous inspirés du Marseille mais interprétés librement par leurs concepteurs

Et comme il faut débuter par le commencement, place à l’Arcane n°1, le Bateleur.Bateleur Tarot de Marseille

  • Description

Les lames du Tarot de Marseille traditionnel ont un graphisme qui peut rebuter au premier abord, par le manque de finesse du trait. Mais cette rusticité n’est qu’apparente et recèle de nombreux symboles ésotériques et philosophiques. Ceux-ci peuvent faire l’objet d’une étude entière à eux seuls, ce n’est pas le propos ici. Mais si ça vous intéresse, vous pourrez en savoir plus .

Le Bateleur est la première lames des 22 majeures. Le chiffre 1 étant le symbole du commencement, le Bateleur marque donc le début de quelque chose.

Examinons la lame: un jeune homme debout, bien campé derrière son étal où il a disposé divers objets: une sorte de besace dans laquelle il trimballe ses accessoires, des couteaux, deux gobelets pour jouer aux dés, des pièces de monnaie. D’une main, il tient une sorte de bourse, de l’autre une petite baguette qu’il fait virevolter avec aisance. Tout en s’activant, il ne manque pas de s’intéresser à ce qui l’entoure puisque son regard glisse sur le côté. Son costume complète l’impression générale de bonimenteur de foire.

  • Psychologie du Bateleur

Qualités (lame droite, bien placée, bien entourée):

– il est dynamique: avec le Bateleur, on est résolument dans l’action. Il est là pour vendre sa camelote et tout est bon pour attirer le chaland.

– il est pragmatique, a du bon sens, c’est un terrien: observez ses pieds bien ancrés dans le sol, et son habileté à manier ses accessoires.

– il est jeune d’esprit: ok, le personnage lui-même est jeune mais s’il s’applique à une personne déjà mûre, celle-ci aura gardé toute sa vivacité d’esprit et fourmille sûrement de projets.

– il est éloquent, persuasif: le Bateleur doit convaincre les passants qui déambulent devant son étal. Le Verbe est un élément important de son savoir-faire.

– il a du charme: difficile d’attirer, sinon! Le Bateleur n’en n’est pas dépourvu.

Défauts (lame inversée, placée en contre, mal entourée):

– il est immature: la vie ne l’a pas encore cuirassé, c’est un peu un chien fou.

– il n’est pas forcément fiable: observez son regard en coin, prêt à prendre la poudre d’escampette en cas de problème. Au fait, est-il en règle, a t’il sa patente?

– ce n’est pas quelqu’un de foncièrement honnête: hé oui, il propose des jeux de dés et la besace posée sur l’étal indique qu’il a sûrement plus d’un tour dans son sac! D’ailleurs, dans certaines éditions, on le nomme le Magicien…

 

  • Représentation du Bateleur

Domaine professionnel:

– quelqu’un qui est à son compte, mais plutôt commerçant

– un auto-entrepreneur ou un stagiaire: le Bateleur n’a pas encore d’assise commerciale

– un projet qui démarre, les outils sont là, encore faut-il savoir s’en servir…Attention, si la lame est inversée, mal placée, mal entourée, ça capote. Les bases ne sont pas solides.

– un démonstrateur commercial, parfois un agent commercial, tout ce qui a trait à la vente alliée à la nécessité de convaincre

– un métier à forte connotation manuelle, le Bateleur manipule les objets, les outils de travail.

Question: je me suis demandée si on pouvait l’attribuer au théâtre…À dire vrai, je n’ai jamais eu ce cas de figure mais en y réfléchissant…je pense que oui…Bon si vous avez une réponse, je suis preneuse…

Domaine sentimental:

– l’amant, le séducteur, le beau parleur…Mal placée, la lame parle de quelqu’un qui ne souhaite pas s’engager mais ne le dit pas.

– une histoire qui démarre…ou qui meurt dans l’oeuf si la lame est mal placée, inversée ou mal entourée.

– le fils, l’adolescent, l’étudiant…

Domaine financier:

L’énergie de la lame étant celle des promesses, de l’initiative, les finances n’ont pas encore porté leurs fruits. On peut parler d’investissement  mais il faudra la suite du tirage pour savoir ce qu’il en est exactement.

 

D’autres iconographies du Bateleur

Certains artistes ont choisi leur interprétation personnelle au détriment de l’iconographie classique présentée ci-dessus. Leur vision est extrêmement intéressante car ils font ressortir des traits du Bateleur, forcément partiaux mais très justes. Avoir plusieurs jeux permet de les utiliser dans des cas précis, chacun pour un type de question ou en fonction de l’humeur du jour et c’est toujours surprenant de constater que la version choisie est parfaitement adaptée au cas soumis…

Le Bateleur de Pole Ka

Le Bateleur de Pole Ka

Le Tarot de Pole Ka a une tonalité très sombre, presque désespérée. Ici, elle a choisi d’insister sur le côté duplice et retors que peut avoir le Bateleur. Observez son bonnet rouge aux retombées pointues qui lui donnent l’air d’un diablotin. Son expression faussement engageante, un peu comme un usurier. D’ailleurs, il désigne explicitement les pièces de monnaies disposées en pile devant lui tout en retenant un gros dé à jouer par devers lui. Ce Bateleur là aime les jeux d’argent et est prêt à toutes les entourloupes!

Le Bateleur du Tarot de Boch

Le Bateleur du Tarot de Bosch

Ce Tarot est inspiré des oeuvres du peintre flamand éponyme. Là, je trouve qu’on a un Bateleur assez loufoque, qui peut faire penser aux Visiteurs… Le personnage est coiffé d’un étrange couvre-chef ressemblant fort à un entonnoir. Est-ce pour indiquer qu’il ne faut pas le prendre au sérieux? Notez le chien à ses côtés… Contrairement aux précédentes représentations, ce Bateleur semble fort peu sûr de lui: sa posture n’est pas bien droite et il glisse un regard inquiet vers sa baguette, comme s’il craignait de rater son tour de passe-passe. Nous sommes devant un Bateleur « charlatan »et quelque peu benêt!

Le Bateleur du Tarot Médiéval

Le Bateleur du Tarot Médiéval

Le Bateleur du Tarot doré de Botticelli

Le Bateleur du Tarot doré de Botticelli

 

J’ai choisi de présenter ensemble ces deux versions du Bateleur car ici, l’interprétation imagée de l’arcane est bien différente. On est ici en présence d’une version « intellectualisée » où le Bateleur est représenté comme une sorte d’alchimiste. Si celui du Tarot Médiéval conserve le côté quelque peu saltimbanque d’origine, en revanche le Tarot de Botticelli en donne une version recueillie, presque méditative. Il faut donc bien connaître au préalable l’énergie de la lame (action primaire) pour pouvoir la discerner ici. Certes l’alchimiste agit sur la matière en la transformant mais l’attitude pensive, la présence des livres en arrière-plan diffusent une énergie tout autre qui, à mon sens, n’est pas celle de la lame.

Le Bateleur de Nicoletta Ceccoli

Le Bateleur de Nicoletta Ceccoli

Voici une des représentations les plus originales du Bateleur. L’univers très onirique de Nicoletta Ceccoli dévoile cette mystérieuse petite fille, au visage partiellement dissimulé par un masque d’animal. Ici, point de symbole, juste un oiseau en cage dont je ne vois pas très bien ce qu’il vient y faire, le Bateleur étant un être indépendant. L’artiste a choisi de jouer sur la dualité du personnage, innocent en apparence, mais dont le masque révèle une personnalité plus complexe et moins lisse qu’il n’y paraît. Après tout, le Bateleur est aussi cela, non?

Le Bateleur du Tarot Visconti

Le Bateleur du Tarot Visconti

Et pour conclure, voici celui que j’appelle le Bateleur paresseux…Regardez bien…Il est assis, l’air fatigué et ennuyé, la mine désabusée devant ses jeux, comme un vieux clown pour son dernier tour de piste. Ses pieds reposent mollement sur le sol, il ne tient rien entre les mains, à peine esquisse t-il un geste vers l’un des objets…Où est passée l’énergie créatrice du Bateleur? Allez, on va dire que celui-ci part à la retraite…

Quelle est votre version préférée?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s